Toutes les clefs pour réussir dans le e-commerce

Mes modules Prestashop

Référencement et Ecommerce 18 erreurs majeures à éviter.

Voici une liste des principales erreurs que l’on retrouve fréquemment sur les sites ecommerce et qui impactent fortement leur référencement. Et vous ? faites vous les mêmes erreurs ?

Erreurs seo

1. Copier coller vos descriptions produits

C’est sans doute le problème le plus fréquent sur les sites ecommerce. Par manque de temps et pour étoffer votre catalogue rapidement vous avez récupéré les descriptions de vos fournisseurs et vous les avez copiées dans votre fiche produit. Evidemment vos concurrents ont fait la même chose et par conséquent des dizaines de sites ont tous les mêmes fiches produits. Google va donc considérer que tous ces sites font du duplicate content et les pénalisera.

De la même manière je vous conseille de vous méfier des comparateurs de prix et autres marketplaces. En leur soumettant les descriptions de vos fiches produits vous prenez le risque que google considère votre site comme un copieur de la marketplace et vous pénalise.

2. Rédiger des fiches produits trop courtes

Si vous avez des fiches produits avec trop peu de texte google les ignorera. Il faut donc prendre le temps de rédiger des fiches produits complètes et instructives avec du texte, des images, etc… Il est commun de dire qu’un minimum de 200 mots est nécessaire pour que Google considère une page comme intéressante.

3. Ne pas réécrire vos urls

Google est capable de lire les mots clef compris dans les urls de vos pages.
Il est donc important de remplacer cette url:


http://www.monsite.com/product.php?id=256

Par:


http://www.monsite.com/chaussure-de-randonnee-nike-homme.html

4. Dupliquer votre propre contenu

On a vu précédemment que le duplicate content entre sites était fortement pénalisant. Dans une moindre mesure (mais ça reste important) le duplicate content au sein d’un même site est lui aussi problématique. Par conséquent si plusieurs de vos fiches produits réutilisent le même texte (ou une partie du texte) Google ne prendra en compte qu’une seule page et ignorera les autres.

5. Ne pas utiliser la pagination

Vos pages ne doivent être ni trop courtes ni trop longues. Les catégories qui affichent des centaines de produits sur une seule page ne sont donc pas optimisées. Google ne prendra en compte que les 20 premiers articles et ignorera les autres. Vous devez créer des pages supplémentaires (grâce à la pagination) pour que google puisse prendre en compte tous vos produits.
*** EDIT ***
Suite à une remarque de Remy Pastel (merci à lui) qui m’a fait découvrir cet article. Il semble que le sujet de la pagination soit plus complexe qu’il n’y paraît. Je ne suis pas d’accord avec tous ce qui est avancé dans l’article mais vraissemblablement Google apprécierai d’avantage les pages avec tous les produits qu’un système de pagination. Ce type de page est assez complexe à mettre en place pour être à la fois optimisé pour le référencement et agréable pour l’utilisateur, donc prudence. J’essaierai dans un futur article de revenir plus précisément sur ce point.

6. Avoir des pages d’erreurs

Lorsqu’un de vos produits n’est plus disponible à la vente vous ne devez pas simplement le supprimer.
Il y a deux solutions envisageables:

  • Soit le produit est indisponible temporairement et dans ce cas je vous conseille de laisser la fiche produit active mais de bloquer le bouton d’ajout au panier.
  • Soit le produit est définitivement indisponible et dans ce cas il faut mettre en place une redirection (301) vers un produit similaire ou au moins sa catégorie.

7. Ne pas remplir vos balises title, meta description et vos attributs alt.

Si vous ne deviez remplir qu’une seule balise pour votre référencement ce serait la balise title et pourtant elle est souvent oubliée.

La balise meta description bien que n’ayant normalement pas d’impact sur le référencement a en réalité un effet détourné qui peut grandement améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Enfin, pour google une image sans balise alt n’a aucun sens. En ne remplissant pas les attributs alt de vos images vous perdez toutes possibilités de gagner des visiteurs via google images.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire ces différents articles d’Olivier Duffez: Balise title, balise meta description, les images

Vous utilisez Prestashop ? Bonne nouvelle vous allez pouvoir corriger ces problèmes en quelques secondes grâce à mon module de référencement.

8. Avoir un site lent

Ce n’est plus un secret, Google l’a officiellement annoncé, la vitesse de chargement est désormais un critère de positionnement des sites dans ses résultats. Par conséquent si votre site est lent, d’une part vous perdez des acheteurs (qui, rappelons-le, sont toujours très pressés) mais en plus vous pénalisez votre site au niveau du référencement.

Vous trouverez dans cet article des outils pour repérer les éléments qui ralentissent votre site et si vous utilisez Prestashop la fin de l’article vous donne des solutions pour résoudre ce problème.

9. Ne pas autoriser les commentaires

Outre le fait que les commentaires facilitent grandement la prise de décision de vos clients, ils vous offrent également la possibilité d’obtenir du contenu texte gratuitement et sans effort.
Vous n’êtes peut être pas inspiré pour rédiger des fiches produits mais vos clients peuvent le faire pour vous, dommage de s’en priver.

10. Avoir plusieurs urls pour un même produit

On parle encore de duplicate content ici. Si un de vos produits est classé dans plusieurs catégories différentes vous devez vérifier que l’url qui permet d’accéder à la fiche produit est bien toujours la même. En effet, beaucoup de sites permettent de rajouter la catégorie dans l’url de la fiche produit ce qui fait qu’un même produit peut être accessible via deux urls différentes. Par exemple:


http://www.monsite.com/hightech/iphone-6.html
http://www.monsite.com/telephonie/iphone-6.html

11. Oublier le mobile

Le 21 avril 2015 Google a annoncé que désormais les sites non optimisés pour les mobiles seraient moins bien positionnés.
Vous pouvez facilement vérifier si votre site répond aux attentes de google en utilisant cet outil.

Dans mon article “10 raisons pour lesquelles vous devriez avoir un site mobile friendly” vous trouverez de nombreuses autres raisons pour lesquelles vous devez optimiser votre site pour les mobiles.

12. Ne pas mettre en place de sitemap

Si vous n’avez que peu de produits dans votre catalogue, ce point ne vous concerne pas. Par contre si vous avez un catalogue de produits imposant et un grand nombre de catégories, il est possible que Google ait un peu de mal à découvrir l’ensemble de vos pages. La mise en place d’un fichier sitemap (je parle du fichier sitemap.xml et non pas du plan de site pour les visiteurs) facilitera alors l’indexation de vos pages.

13. Ne pas utiliser les url canoniques

Si vous avez un système de tri ou de filtre (ou les deux) sur vos pages catégories il y a de forte chances pour que des dizaines d’urls inutiles soient indexées par les moteurs de recherche.
Avec ces systèmes chaque url a un attribut supplémentaire du type “&order=asc” mais le contenu des pages est toujours le même (seul l’ordre des produits change). Google va donc considérer que ces pages sont des copies les unes des autres et une fois encore vous tomberez dans le problème du “duplicate content”.

14. Oublier vos “petits produits”

Vous vous concentrez sûrement sur vos produits phares tout en délaissant les produits moins rentables. Mais dites-vous que vos concurrents font sûrement la même chose et que, par conséquent, la concurrence pour se positionner dans Google sur les mots clefs de ces “petits produits” est bien moins rude.
En vous concentrant sur ces produits vous pourrez obtenir des commandes et donc récolter des emails. Vous serez alors libre de vendre vos produits phares en utilisant l’emailing ou d’autres techniques que le référencement.

15. Ne pas étudier les mots clefs

Avant de rédiger vos fiches produits je vous conseille de toujours aller faire un tour sur l’outil de suggestion de mot clef de Google. Vous tapez le nom de votre produit et il vous ressortira les mots clefs les plus fréquemment utilisés par les internautes pour le trouver. Vous pourrez ainsi avoir une idée des termes à utiliser.

16. Avoir un ficher robots.txt mal configuré

Le fichier robots.txt vous permet d’indiquer aux moteurs de recherche quelles pages ils ne doivent pas indexer. Si ce fichier est mal configuré alors certaines de vos pages peuvent être ignorées voire même l’intégralité de votre site. Tous vos efforts pour référencer votre site seront alors vains. Je vous conseille tout simplement de supprimer ce fichier robots.txt pour être tranquille.

17. Ne faire que des optimisations

Si vous ne vous concentrez que sur l’optimisation de votre site sans jamais faire de liens vers lui, alors Google ne le visitera jamais et il n’apparaîtra jamais dans les résultats.
Pour qu’un site soit bien référencé il faut mixer optimisation et création de lien (les deux piliers du référencement).

18. Croire que Google va vous acheter vos produits

Tous les conseils que je viens de vous donner vont vous permettre d’améliorer votre référencement mais vous ne devez jamais perdre de vue que Google n’achètera pas vos produits. Il faut donc toujours privilégier le client à Google.

Lorsque je dis qu’il faut rédiger de longues fiches produits cela signifie que vous devez avoir des choses intéressantes à dire. Inutile de faire du blabla et d’y ajouter des mots clefs. Cela peut marcher pour Google mais vos clients vont fuir votre site (et ne pas y revenir).

Lorsque vous faites des optimisations il faut toujours que le confort des internautes soit respecté sinon vous allez perdre des ventes et vous risquez même de tomber dans la “suroptimisation”, ce qui, une fois encore, aura pour effet de pénaliser votre site au niveau du référencement.

Restez naturel !

Images: Peter Alfred Hess

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Référencement et Ecommerce 18 erreurs majeures à éviter."

Recevoir un email pour
avatar
Trier par:   plus récent | plus vieux | Plus de vote
Matthieu
Invité
Matthieu

Il n’y a pas de mal à faie des piqures de rappel de temps en temps. C’est un bon résumé ici.
Peut-être à compléter par un prochain article concernant la partie acquisition de liens que tu évoques dans le point 17.

Fabien
Invité
Fabien

Très intéressant, merci beaucoup

wpDiscuz