Toutes les clefs pour réussir dans le e-commerce

Mes modules Prestashop

Comment faire une étude de marché facilement ?

Si vous en êtes arrivé à l’étude de marché, c’est que vous avez déjà trouvé un ou plusieurs « bons produits ». C’est une excellente chose, mais ce n’est pas suffisant ! Vous devez également déterminer s’il y a des personnes qui sont prêtes à acheter votre produit et si la concurrence n’est pas trop forte pour vous.

comment-faire-une-etude-de-marche

Comment étudier le marché ?

Ici je ne vais pas vous expliquer comment faire une étude de marché complète qui vous sortirait un dossier de 400 pages. Je ne saurais de toutes façons pas le faire et je ne suis pas persuadé que de nos jours ce soit la méthode la plus efficace (essentiellement à cause du temps que cela prend). Je vais plutôt vous montrer comment vous pouvez avoir un bon aperçu du marché autour d’un produit en vous posant les bonnes questions et en trouvant les réponses sur internet.

A cette étape, vous avez déjà dû déterminer quels problèmes votre produit permet de résoudre ou quelles valeurs il apporte aux clients. Vous avez donc déjà des mots clés liés à votre produit qui vont vous permettre de dénicher de nombreuses informations qu’il faudra ensuite analyser pour définir le potentiel de votre produit.

Le marché français

Rendez-vous sur Google (en version française) et tapez le nom de votre produit.

Vous allez obtenir toutes sortes de résultats.

Voici les questions que vous devez alors vous poser.

Y a-t-il beaucoup de boutiques en ligne ?

C’est évidemment un indicateur du nombre de concurrents contre lesquels vous allez devoir lutter. Si la première page des moteurs de recherche est essentiellement composée de boutiques en ligne il faut vous demander si vous serez capable de vous démarquer.

Si par contre vous ne trouvez aucune boutique, cela peut vouloir dire deux choses: soit, vous avez fait une erreur lorsque vous avez choisi votre produit et il est peut-être très difficile à vendre voir invendable. Soit vous êtes tombé sur la perle rare.

Je vous conseille par sécurité de bien reprendre chaque critère qui détermine ce qu’est un bon produit afin d’être sûr de ne pas vous engager dans une impasse

Ces boutiques sont-elles de qualité ?

Il est assez difficile de déterminer si une boutique est de bonne qualité ou pas. Certains sites peuvent avoir l’air d’être très mal faits et pourtant générer un gros chiffre d’affaires. Mais en règle générale vous pouvez avoir un bon aperçu de la qualité d’un site en répondant aux questions suivantes :

  • Le graphisme est-il propre et professionnel ?
  • A-t-elle des commentaires positifs ou négatifs lorsqu’on fait une recherche sur « avis nom de la boutique » dans Google ?
  • A-t-elle une page « Conditions générales de vente » ?
  • Combien d’abonnés a-t-elle sur les réseaux sociaux ?
  • Quel est son délai de réponse aux mails ? (Posez lui une question sur un de ses produits.)
  • Y a-t-il beaucoup de fautes d’orthographe ?
  • Est-elle souvent présente dans les premiers résultats des moteurs de recherche lorsqu’on tape le nom des produits qu’elle vend ?

En déterminant la qualité des boutiques que vous découvrez, vous serez capable de savoir qui sont les concurrents les plus dangereux.

Y a-t-il des publicités Adwords ?

Si vous voyez beaucoup de publicités Adwords lorsque vous tapez vos mots clés, cela signifie qu’il y a beaucoup de personnes qui sont prêtes à payer pour être présentes sur ce type de recherche. C’est un indicateur très clair de la concurrence actuelle sur ce mot clé.

Y a-t-il des blogs ?

Si vous trouvez beaucoup de blogs (qui ne sont pas liés directement à une boutique en ligne), cela signifie que les gens s’intéressent à ce produit ou au problème qu’il résout. Ces blogs sont aussi, d’éventuels futurs partenaires pour vous aider à développer vos ventes.

Y a-t-il des forums ?

Les forums, vous permettront de faire parler de vous et de votre produit. Mais c’est aussi et surtout un excellent moyen de voir ce qui se dit déjà sur votre produit, la valeur qu’il apporte ou la problématique qu’il traite.

Pratiquement tous les forums possèdent un moteur de recherche interne, utilisez-le pour trouver des sujets dans lesquels les gens parlent de votre produit. Essayez de comprendre comment ils résolvent leurs problèmes actuels et si votre produit les y aiderait.

Si, par exemple, vous avez inventé un produit qui solutionne un problème, mais que dans les forums vous constatez qu’il existe une solution alternative gratuite, inutile d’aller plus loin.

Comment ça marche.

Le forum Comment ça marche est l’un des plus gros forums français. Il traite un nombre de sujets et de thématiques impressionnants. Il peut être intéressant de faire des recherches sur ce site pour voir si des personnes posent régulièrement des questions liées à votre produit.

Yahoo Questions Réponses.

Yahoo Questions Réponses permet aux internautes de poser des questions et d’y répondre. Là encore, tout comme pour le site Comment ça marche, vous devez regarder si des gens cherchent des solutions auxquelles votre produit est capable de répondre. Si c’est le cas, c’est très bon signe pour vous.

Amazon et Ebay

Rendez-vous sur Amazon France et recherchez votre produit ou ce qui s’en rapproche le plus. Regardez combien de personnes différentes vendent votre produit, regardez les prix et les frais de port.

Lisez les commentaires laissés par les clients cela vous donnera une idée de la qualité du produit, du service offert par le vendeur, et des problèmes que rencontrent les utilisateurs.

N’hésitez pas à passer une commande pour voir sous quel délai le produit vous est envoyé et s’il est de qualité.

Faites exactement la même chose sur Ebay et éventuellement sur les autres places de marché sur lesquelles votre produit pourrait apparaître.

Outil de planification de mots clés Google

Rendez-vous sur l’outil de planification de mots clés de Google.

Cliquez sur « Rechercher de nouveaux mots clés à l’aide d’une expression d’un site Web ou d’une catégorie »

Indiquez un ou plusieurs mots clés correspondant à votre produit dans le champ « votre produit ou service » puis cliquez sur « obtenir des idées ».

L’outil va vous afficher un tableau avec deux onglets « idées de groupes d’annonces » et « idées de mots clés ».

Dans un premier temps regardez le second onglet. Si vous trouvez plusieurs mots clés pertinents par rapport à votre produit avec un nombre moyen de recherches mensuelles important et une concurrence faible, cela signifie qu’il y a des personnes intéressées par votre produit mais peu de commerçants qui essaient de se positionner dessus pour le vendre, bonne nouvelle !

Faites ensuite la même chose avec l’onglet  « idées de groupes d’annonces »

Le marché US

Vous avez maintenant une idée de la concurrence et des opportunités que vous offre le marché français pour votre produit.

Mais je vous conseille également de faire les mêmes étapes que précédemment pour le marché américain. En effet, les États-Unis ont souvent deux à trois ans d’avance sur nous, c’est donc une mine d’informations qui nous permet de définir les tendances à venir. Car, bien que beaucoup s’en défendent, les Français finissent toujours par copier ce que font les Américains.

 

eagle

 

Si après avoir étudié le marché US et le marché français vous apercevez qu’il y a beaucoup de boutiques en ligne aux États-Unis et très peu en France c’est très bon signe. Vous avez alors l’opportunité d’être l’un des premiers à vendre votre produit est de prendre de l’avance sur vos futurs concurrents.

Comment tester votre produit ?

C’est en fait assez simple, il suffit de le vendre sur les places de marché que j’ai citées plutôt c’est-à-dire Amazon et eBay. Cela va vous permettre de voir si des personnes sont prêtes à l’acheter et à quel prix. N’hésitez pas d’ailleurs à modifier régulièrement son prix pour voir lequel déclenche le plus de ventes.

C’est également l’occasion de constater si les livraisons se passent correctement.

Une fois vos premiers produits vendus, ne vous précipitez pas. Il est préférable d’attendre quelques semaines avant de les distribuer vous-même. En effet, il est possible que vous n’ayez pas testé votre produit dans toutes les conditions possibles et vous allez peut-être vous retrouver avec des plaintes et un grand nombre de remboursements à effectuer plusieurs semaines après avoir fait vos premières ventes.

N’écoutez pas tout le monde

Une dernière chose, lorsque vous aurez trouvé votre produit, vous serez sans doute tenté de demander conseil autour de vous. Ce n’est pas une mauvaise idée et je vous invite à le faire, cependant ne prenez pas tout ce que l’on va vous dire pour argent comptant.

Beaucoup de gens (par jalousie ou pour vous protéger) auront tendance à tenter de freiner vos envies et vous diront des choses du genre : « Ça ne se vendra jamais ! », « Ça se saurait si on pouvait gagner sa vie comme ça », etc. Vous devez alors leur demander d’argumenter leurs propos, car il faut toujours garder en tête que les objections ne sont utiles que si elles sont fondées sur des faits.

Conclusion

Définir le potentiel d’un produit n’est pas simple et dans l’enthousiasme de la création d’une nouvelle activité on peut être rapidement tenté de bâcler cette étape qui est pourtant primordiale. Si vous voulez vous donner toutes les chances de réussir dans l’e-commerce soyez patient et consciencieux vous éviterez ainsi de grandes désillusions.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Recevoir un email pour
avatar
wpDiscuz