Toutes les clefs pour réussir dans le e-commerce

Mes modules Prestashop

Comment trouver les meilleurs modules Prestashop ?

Vous en avez marre des modules qui font bugguer votre boutique Prestashop ?

Parfois il suffit de désinstaller le module et vous n’avez alors perdu qu’un peu de temps mais parfois c’est plus grave et les conséquences peuvent être catastrophiques !

Dans cet article nous allons voir ensemble comment ne plus perdre de temps et d’argent en choisissant des modules qui marchent !

Comment trouver les meilleurs modules Pestashop

Quels sont les risques si on choisit un mauvais module ?

Si ça vous est déjà arrivé vous savez déjà à quel point un module de mauvaise qualité peut ruiner une boutique en ligne.

Mais, si par chance, vous faisiez partie des rares e-commerçants n’ayant pas encore rencontré le problème, j’aimerais alors vous sensibiliser aux risques
que vous prenez si vous ne choisissez pas avec précaution les plugins que vous allez installer sur votre site.

Voici donc quelques exemples de ce que vous risquez d’obtenir :

Des bugs :

Un mauvais module est rarement acheté et donc rarement installé sur des boutiques Prestashop. Il y a donc peu de retours de la part des utilisateurs ce qui
ne permet pas de corriger les différents problèmes qu’il peut engendrer.

En l’installant sur votre boutique vous risquez donc de générer des bugs qui, selon leur importance, peuvent vous faire perdre beaucoup de ventes.

Des codes frauduleux :

Il est également possible que le développeur du module ait de mauvaises intentions.

En effet, sur votre boutique il y a de nombreuses informations sensibles tels que les e-mails, les commandes, votre chiffre d’affaires,
etc.

Un développeur peu scrupuleux, peut très bien développer un module et y ajouter un code caché qui sera chargé de récupérer ce type d’information et de les lui envoyer.

C’est pourquoi il est important de se renseigner sur le développeur en question avant d’acheter son module (on en parlera dans la suite de l’article).

Des failles de sécurité :

Prestashop impose des règles de codage qui augmentent la sécurité des modules qui peuvent être installés sur votre boutique. Un mauvais module ne
respectera pas forcément ces règles et pourra donc ajouter des failles qui impacteront la sécurité entière de votre site.

Des réparations qui coûtent (très) cher :

Le problème avec les mauvais modules c’est qu’en règle générale ils sont créés par de « mauvais » développeurs qui sont bien conscients de la piètre
qualité de leur produit et qui font tout pour ne pas avoir à corriger les dégâts occasionnés.

La seule solution qu’il vous reste est alors de contacter un autre prestataire qui vous facturera le temps nécessaire à la réparation de votre boutique
(ben oui il n’y est pour rien lui et il faut bien qu’il mange).

Le pire c’est que le plus souvent il ne sait pas où il va mettre les pieds, étant donné qu’il ne sait pas comment le module est codé et qu’il devra donc
prendre une marge de sécurité au cas où le debuggage se passerait mal !

Bref, installer un mauvais module sur votre boutique peut vous coûter très cher mais rassurez-vous, il existe des solutions pour ne pas se
faire avoir !

Où trouver des modules Prestashop ?

Avant de savoir si un module est bon il faudrait déjà savoir où le trouver.

Prestashop Addons :

C’est la place de marché officielle de Prestashop et c’est ici que vous trouverez le plus de modules (environ 3000).

Elle est plutôt bien faite avec de nombreuses fonctionnalités vous permettant de trouver plus facilement les modules dont vous avez besoin. Vous pouvez par
exemple trier par compatibilité avec votre version de Prestashop, par catégorie, par notes, etc.

Trier les modules prestashop

Code canyon :

Code canyon propose un peu moins de 400 modules Prestashop. Cette plate-forme n’autorise pas les développeurs à définir eux-mêmes les prix de vente de
leurs modules, c’est elle qui décide à quel montant chaque produit doit être vendu.

Les prix sont par conséquent très faibles ce qui pourrait sembler être un avantage mais en réalité, une fois la commission de code canyon retirée, les
développeurs ne récupèrent que quelques dollars sur la vente de chaque module.

Par conséquent, il ne faut pas s’attendre à un support de qualité lorsque vous achetez vos modules sur cette plate-forme, les développeurs ne pouvant pas
se permettre de passer des heures à aider leurs clients pour 5 $.

Les boutiques indépendantes.

Il existe énormément de boutiques qui proposent des modules Prestashop. Ca paraît logique dans la mesure où une personne capable de développer un module
Prestashop pourra très facilement mettre en ligne sa propre boutique.

Par conséquent, lorsque vous avez besoin d’un module particulier je vous conseille de faire des recherches sur Google. Vous trouverez assez facilement des
plugins répondant à votre besoin et vendus directement par le développeur.

Définissez vos besoins.

Afin de gagner du temps et surtout ne pas vous tromper en choisissant votre module, vous devez avant toute chose définir précisément ce dont vous avez besoin.

Si votre besoin est simple et relativement « standard » vous trouverez sans doute un module qui y répondra parfaitement.

Si par contre vous avez des besoins complexes et peu courants, il faudra alors très clairement les identifier et les énumérer.

Vous pourrez ensuite étudier les différents modules que vous rencontrerez et définir quels sont ceux qui répondent au plus grand nombre de critères.

Comment savoir si un module Prestashop est de qualité ?

Maintenant que vous avez clairement défini vos besoins, vous avez pu commencer vos recherches et trouver un module qui semble correspondre à vos attentes.
Le problème c’est que vous n’avez aucune idée de s’il est bon ou pas.

Voici une série de points à étudier et d’actions à mener qui vous éviteront de dépenser de l’argent pour rien.

Le prix :

Alors en réalité, le prix n’est pas un facteur déterminant mais j’en parle ici car c’est souvent une erreur que beaucoup de commerçants
font.

En effet, entre un module à 30 € et un autre à 200 €, la différence n’est pas réellement significative si vous avez une boutique qui vous rapporte déjà un
chiffre d’affaires. Si vous sacrifiez des fonctionnalités importantes pour économiser quelques dizaines d’euros maintenant, vous en perdrez bien plus à
terme.

Lorsque vous achetez un module, vous allez vraisemblablement le garder tout au long de la vie de votre boutique ou du moins pendant une longue période.
Vous devez donc toujours comparer le prix du module par rapport au service qu’il va vous apporter et donc au chiffre d’affaires supplémentaire que vous
pouvez obtenir en l’achetant.

La compatibilité :

Ca par contre, c’est un point auquel vous devez accorder beaucoup d’importance. Si vous achetez un module qui n’est pas compatible avec votre version de
Prestashop, vous n’avez alors aucune garantie qu’il fonctionnera sur votre boutique.

Si la compatibilité était bel et bien précisée sur la fiche produit du module alors le développeur n’a aucune obligation de vous rembourser.

Par conséquent lorsque vous choisissez un module, vérifier à deux fois qu’il est bien compatible avec votre version.

La langue :

Par défaut, Prestashop impose que tous les modules soient traduits en anglais mais ça n’est pas toujours le cas. Vous devez donc vous assurer que vous
maîtrisez le langage utilisé par le plugin que vous allez acheter.

Il serait tout de même dommage d’acheter un module que vous ne saurez pas utiliser parce qu’il est en espagnol.

Le support :

C’est également un point très important que vous devez surveiller. En théorie, un module doit s’installer et fonctionner sans aucun problème sur votre
boutique. Malheureusement dans la pratique ça n’est pas toujours le cas et ce n’est pas forcément de la faute du développeur.

Il existe des milliers de modules différents et donc autant de raisons d’avoir des incompatibilités et des bugs
.

Vous, ou votre webmaster, avez pu également faire des modifications sur votre boutique qui risquent d’engendrer elles aussi des problèmes lorsque vous
installerez un nouveau plugin.

Par conséquent, lorsque vous achetez un module vous devez être sûr que son développeur pourra intervenir en cas de problème. Sans cela,
vous risquez d’acheter un module qui ne vous servira peut-être jamais à rien.

Combien de temps le module sera maintenu ?

Vous devez également anticiper sur les mises à jour de Prestashop. En effet, si vous achetez un module aujourd’hui et que Prestashop est mis à jour le
lendemain, votre module doit toujours être compatible.

C’est une information qu’il est parfois difficile de trouver directement sur la fiche produit mais vous pouvez très bien poser la question directement au
développeur.


Attention, il est cependant pratiquement impossible de garantir qu’un module restera compatible lorsque la nouvelle version majeure de Prestashop
sortira

.

Par exemple, la version majeure actuelle de Prestashop est la 1.6 et la sortie de Prestashop 1.7 modifiera pas mal de choses au niveau du code. Il est donc
pour l’instant très difficile de savoir quels comportements auront les modules sur cette nouvelle version majeure.

Par conséquent, vous pouvez facilement espérer une compatibilité maintenue sur l’ensemble des mises à jour mineures de votre version actuelle de Prestashop
mais pas lors des changements de versions majeures.

Les commentaires et les notes :

Très souvent, la fiche produit d’un module est accompagnée de commentaires clients et de notes. C’est un excellent moyen de trouver des informations
supplémentaires sur le plugin.

Lisez un maximum de commentaires
car vous obtiendrez ainsi le point de vue des utilisateurs et découvrirez peut-être des avantages ou des problèmes auxquels vous n’auriez pas pensé.

Le nombre de téléchargements :

C’est également un indicateur supplémentaire qui vous permet de déterminer si le module est de qualité pas. Cependant vous devez le modérer en lisant les
commentaires.

En effet, un module de mauvaise qualité, mais bénéficiant d’une bonne promotion, aura sans doute un grand nombre de téléchargements, cependant les
commentaires ne seront pas forcément très élogieux.

L’idéal étend bien sûr de trouver un module avec un grand nombre de téléchargements et des commentaires positifs.

La vidéo de présentation :

Si une vidéo est présente sur la fiche produit, vous devez la regarder attentivement et en entier. C’est sans doute le meilleur moyen que
vous avez pour comprendre comment fonctionne le module et s’il répond à vos besoins.

Les vidéos donnent d’ailleurs souvent plus d’informations sur les possibilités du module que le descriptif au format texte.

La démo :

Si vous avez la possibilité de tester le module sur une boutique de démonstration c’est parfait. Cependant, il faut comprendre que certains modules proposant des fonctionnalités complexes nécessitent souvent un apprentissage plus ou moins long.

Il faut donc bien lire l’intégralité de la fiche produit, consulter les vidéos et éventuellement la documentation du module (si elle est disponible), avant
d’aller tester sa démo.

Sans cela, vous risquez de ne pas comprendre comment l’utiliser et vous conclurez hâtivement qu’il ne fonctionne pas ou que c’est un mauvais module.

Contactez le développeur :

S’il vous manque une des informations ci-dessus, je vous conseille d’envoyer un e-mail au développeur pour qu’il vous renseigne. Cela vous permettra de voir s’il est réactif et s’il répond clairement à vos questions.

Vous aurez ainsi un bon aperçu de la qualité du support qu’il peut proposer si vous achetez son module.

Renseignez-vous sur le développeur :

Si vous avez trouvé le module directement sur la boutique du développeur, c’est assez simple de déterminer si c’est une personne de confiance pas.

Il vous suffit de regarder les commentaires sur les différents modules qu’il propose, de faire une recherche sur son nom dans Google et d’étudier les
résultats qui apparaissent.

Vous pouvez également regarder s’il possède un blog et si les articles qu’ils rédigent sont intéressants, etc.

Si par contre vous avez trouvé le module en question sur la boutique officielle de Prestashop c’est plus difficile car son nom ne sera pas directement
affiché.

Vous pouvez cependant effectuer une recherche dans Google en utilisant comme mot-clé le nom du module. Avec un peu de chance vous trouverez rapidement la
boutique personnelle du développeur.

Si vous ne la trouvez, vous pouvez retourner sur Prestashop Addons et cliquez sur le lien «Community developer » vous aurez ainsi la liste complète des
modules qu’il a développés et pourrez faire des recherches complémentaires en utilisant le nom de chaque plugin.

Voir tous les modules d'un développeur

Faut-il acheter sur Prestashop Addons ?

Déjà, beaucoup de gens pensent que les modules vendus sur la boutique officielle de Prestashop sont réalisés par Prestashop. C’est faux !

En effet, la grande majorité des modules présents sur cette plate-forme sont développés par des freelances ou des agences indépendantes.

Vous pouvez très facilement identifier les modules qui ont été créés par Prestashop en repérant l’icone suivant :

Réalisé par Prestashop

De la même manière, le support n’est pas toujours assuré par Prestashop. Chaque agence et chaque freelance assure lui-même le support de ses modules.

Prestashop joue les arbitres :

Prestashop se place comme intermédiaire entre vous et le créateur du module. Cela signifie que si vous êtes en litige avec le développeur, Prestashop
pourra intervenir et arbitrer le conflit.

Cependant, il faut savoir que Prestashop ne donne pas forcément raison au client. Ils utiliseront les différents échanges que vous aurez
eus avec le support du module pour déterminer qui est en tort. (C’est d’ailleurs pour cela qu’il est important de bien effectuer vos demandes directement
dans l’interface de Prestashop Addons).

Une validation moyenne des modules :

Lorsqu’un module est envoyé sur la plate-forme, il passe par une validation. En théorie, cela vous garantit que les modules vendus sur Prestashop addons
respectent bien toutes les règles et n’intègrent pas de code frauduleux.

Dans la pratique, c’est bien différent. En effet, pendant longtemps cette validation n’était pas systématique. Par conséquent il reste encore énormément de modules qui ne respectent pas les règles imposées par Prestashop et qui sont tout de même vendus sur la
plate-forme.

De plus cette validation ne vous garantit en rien que le module est de qualité. Vous pouvez très bien acheter un module mal codé qui ralentira votre
boutique ou générera des bugs.

Cette validation pose également d’autres problèmes : elle est très contraignante pour les développeurs qui doivent parfois attendre plusieurs jours (voire
semaines) avant de savoir si leur module est validé ou non.

Au final, on constate que, souvent, les modules présents sur la boutique officielle de Prestashop ne sont pas toujours les dernières versions car les développeurs préfèrent
ne soumettre leur module à la validation que lorsqu’ils font une mise à jour importante.

Ceci étant dit, il est difficile de blâmer l’équipe de Prestashop.

S’il existe des modules de mauvaise qualité, c’est parce que Prestashop est une solution open source ce qui autorise n’importe qui à développer et vendre
des modules.

Mais c’est aussi grâce à ce modèle économique qu’il existe autant de modules et qu’une boutique Prestashop peut évoluer à l’infini.

En imposant une validation, Prestashop essaie d’améliorer la qualité globale des modules disponibles. Mais la masse de travail est gigantesque et il est
pratiquement impossible de garantir que tous les modules soient de qualité équivalente.

Les modules créés par Prestashop

Comme je le disais juste avant, certains modules sont développés par les développeurs internes de Prestashop. Cependant ce ne sont pas toujours les meilleurs plugins.

En effet, beaucoup de personnes se plaignent du support de Prestashop sur leurs propres modules et j’ai moi-même eu, avec leurs produits , quelques
problèmes que j’ai eu bien du mal à résoudre.

Je pense que sur ce point, Prestashop devrait améliorer les choses !

Un nouveau statut de confiance

Bientôt, vous aurez un nouvel indicateur pour savoir si le développeur d’un module, vendu sur la place officielle de Prestashop, est une personne de
confiance.

Les freelances et agences qui proposent des modules seront identifiés par trois statuts
:

« Super héro » (le grade le plus haut), « Captain » et « Conqueror ».

L’équipe de Prestashop se base sur 4 critères pour définir le statut d’un vendeur : l’ancienneté, la note moyenne des modules, le nombre de notes positives
et la qualité du SAV. Ces critères sont ré-évalués toutes les semaines afin de maintenir le statut à jour !

Pour l’instant le statut n’est pas affiché publiquement, seuls les développeurs y ont accès dans leur panel d’administration sur Prestashop et voici ce que
cela donne pour moi :

Superhero Prestashop

C’est une très bonne idée de la part de Prestashop car lorsque cet indicateur sera visible sur les fiches produits des modules ce sera bien plus simple pour vous de choisir vos modules sereinement.

Le cas Prestashop Cloud

Prestashop Cloud c’est un moyen simple, rapide et gratuit pour créer votre boutique en ligne. Le revers de la médaille c’est qu’avec ce système vous êtes obligé d’acheter tous vos modules sur la boutique officielle de Prestashop.

En effet, si vous tentez d’installer un module que vous avez trouvé ailleurs vous aurez un message d’erreur vous empêchant d’aller plus loin. Dommage !

Conclusion :

Savoir si un module est de qualité est extrêmement difficile. Les différents conseils que je vous ai donnés dans cet article devraient vous permettre
d’éviter de nombreux problèmes.

Cependant, je pense que le plus important est la confiance que vous pouvez accorder aux développeurs du module car, comme je l’expliquais
plus tôt, même un très bon module peut vous poser problème une fois installé sur votre boutique. Il faut alors que vous puissiez demander à son développeur
de vous aider à le faire fonctionner correctement.

Hey ! Vous avez lu l’article jusqu’au bout, Merci !

Il ne vous reste plus qu’à mettre en pratique mes conseils et à regarder mes modules Prestashop !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Recevoir un email pour
avatar
wpDiscuz