Créer un logo unique soi-même : 5 clés pour y parvenir

Votre marque ou votre entreprise a besoin de définir, rajeunir ou renforcer son identité ? Rien de tel qu’un logo original pour sortir du lot et se démarquer de la concurrence. Oui, mais voilà… Tout le monde n’a pas le budget pour faire appel à un graphiste.

Alors comment créer un logo facilement, par soi-même (et ce, même sans aucune notion en design) ? De la sélection du générateur de logo au choix des coloris et de la typographie : voici un guide en 5 étapes pour faire un logo qui vous ressemble sans vous ruiner.

Sommaire :

1. Choisir le bon outil de création de logo

Toutes les entreprises n’ont pas nécessairement le budget nécessaire pour confier la conception de leur logo à un graphiste. Heureusement, il existe des logiciels qui permettent aux néophytes de créer facilement des visuels attrayants et sans dépenser des fortunes. 

Si vous n’êtes pas un expert dans le domaine, la meilleure solution sera d’utiliser un bon générateur de logo pour créer son logo soi-même

Avec ce type de logiciels, il n’est pas nécessaire de dessiner soi-même l’image qui représente la marque ou l’entreprise. Il suffit d’utiliser des modèles et des images préexistantes et personnalisables à souhait. C’est simple, rapide et la plupart du temps ces outils proposent un large panel d’options gratuites.

Voici une sélection de 3 applications de design intuitives et pratiques pour la réalisation d’un logo.

1. Adobe Express

Cet outil permet de créer un logo gratuitement en quelques clics. Il est possible de partir d’une « page blanche » et d’y intégrer de nombreux éléments disponibles dans le logiciel (textes, images, formes, etc.). Les personnes en panne d’inspiration peuvent aussi se baser sur l’un des multiples modèles existants et le modifier à l’envi. Le petit plus ? Creative Cloud Express est aussi adapté à la conception d’autres supports de communication (flyers, bannières, affiches, etc.). 

🥇 Avantages : large choix de modèles, flexibilité et possibilité de télécharger son design gratuitement.

2. GraphicSprings 

Il s’agit d’un « logo maker » dans lequel on entre le nom de son entreprise et son slogan, puis on sélectionne une image qui correspond à son domaine d’activité. Une fois ces éléments renseignés, ils sont générés sur une page d’édition et restent modifiables. Il est possible de moduler les polices de caractère, les couleurs, le positionnement du texte… jusqu’à obtenir le logo souhaité. 

🥈 Avantages : visuels soignés et tarifs raisonnables.

3. Logopony 

Il s’agit d’un logiciel qui génère automatiquement des modèles de logo. Pour ce faire, il faut indiquer le nom de la marque et son slogan, des symboles et des coloris significatifs et laisser l’outil faire le reste. Le logiciel va alors proposer plusieurs templates à télécharger ou à personnaliser davantage. 

🥉 Avantages : rapidité et simplicité de création.

2. Définir le message que doit refléter votre visuel

Une fois le logiciel de création de logo choisi, il va falloir trouver un visuel qui soit représentatif. Ceci va grandement dépendre de l’entreprise ou de la marque :

  • Quelles sont les valeurs à véhiculer ?
  • À quel type de clientèle les produits/services s’adressent-ils ?
  • Comment l’entreprise se positionne-t-elle par rapport aux concurrents du secteur ?
  • De quelle manière veut-elle se différencier ?
  • Etc.

Il faut garder à l’esprit qu’un logo fonctionne comme un emblème. Il sera l’ambassadeur de la marque sur tous les supports de communication (cartes de visite, flyers, site internet, réseaux sociaux…). 

Il faut donc opter pour un visuel cohérent avec le message à faire passer, sans pour autant tomber dans la facilité. Mieux vaut ne pas rester trop proche de ce que font les compétiteurs. N’oublions pas qu’un bon logo est unique, conforme à l’image de l’entreprise et reconnaissable entre mille.

Voici quelques exemples concrets :

Le logo Apple : avec cette fameuse « pomme croquée », le designer souhaitait symboliser le fruit de la connaissance que chaque utilisateur pourrait goûter avec les ordinateurs de la marque. 

Le « swoosh » de Nike : le logo en forme de virgule de la marque Nike représente en réalité l’une des ailes de la déesse de la victoire appelée Niké. Ces ailes symbolisent également la vitesse et la légèreté. Victoire, vitesse, légèreté : autant de valeurs qui séduisent les sportifs ! 

message logo

3. Trouver la bonne combinaison de couleurs

« Des goûts et des couleurs, on ne discute pas », sauf quand il s’agit de créer un logo qui vous ressemble.

Les coloris revêtent une importance toute particulière en marketing, car elles ne sont pas toutes perçues de la même manière par les consommateurs. 

Une étude publiée dans l’International Journal VALLIS AUREA affirme que 90 % du jugement inconscient que nous avons vis-à-vis des marques se base sur les couleurs qu’elles utilisent. Il convient donc de les choisir avec soin. 

Les couleurs engendrent des états émotionnels particuliers : confiance, méfiance, passion, mélancolie… L’étude recommande d’opter pour des teintes en adéquation avec la personnalité de l’entreprise ou de la marque.

  • Blanc : élégance, pureté, hygiène, innocence, féminité (combiné au rose pastel), vide, absence.
  • Noir : mystère, élégance, luxe (surtout lorsqu’il est combiné au doré), tristesse, douleur.
  • Bleu : confiance, sagesse, vérité, mais aussi formalisme et froideur. Le bleu est aussi une couleur qui « atténue l’appétit » selon l’étude précédemment citée.
  • Rouge : amour, passion, force, pouvoir ou encore danger, colère et violence. Elle est aussi la couleur la « moins perceptible » par les consommateurs selon l’étude du VALLIS AUREA.
  • Vert : fraicheur, naturel, harmonie, fertilité/croissance, espoir, jalousie.
  • Jaune : lumière, joie, dynamisme, optimisme, trouble. Elle fait aussi partie des couleurs les moins perceptibles.
  • Orange : jeunesse, vitalité, échange, originalité, aventure. L’orange est aussi très utilisé pour symboliser les petits prix ou les marques low-cost. 
  • Violet : mystère, rêve, créativité, imagination, spiritualité, mélancolie, kitch. 
  • Marron : nature, protection, confort, rusticité, manque d’élégance.
  • Gris : modernité, sobriété, uniformité, tristesse.
La perception des couleurs peut varier avec l’âge, mais aussi et surtout selon le contexte culturel. En Chine par exemple, le rouge symbolise le bonheur et la chance, tandis que le vert est la couleur de la maladie et de la tromperie.

Le design choisi devra également être visible et reconnaissable lorsqu’il est imprimé en noir et blanc. Il faudra donc porter une attention toute particulière au contraste des couleurs.

creer un logo seul

4. Opter pour une police de caractère cohérente

Le choix de la typographie sera aussi primordial pour le nom de la marque affiché sur le logo. En fonction du public ciblé et de la personnalité de l’entreprise, on ne s’arrêtera pas sur la même police d’écriture.

Formelle ou fantaisiste, moderne ou classique, légère ou marquée, féminine ou masculine… Encore une fois, c’est la cohérence avec l’image véhiculée qui fera la différence.

N’oublions pas non plus qu’un logo se décline en plusieurs tailles et formats. Il faut donc s’assurer que la police choisie restera lisible en toutes circonstances.

Il est possible de combiner plusieurs typographies : l’une pour le nom de la marque et l’autre pour le slogan. Dans ce cas, les deux polices devront être harmonieuses.

Selon l’outil de création de logo choisi, la variété de polices de caractère sera plus ou moins importante. Lorsque le panel est trop restreint, il est possible de télécharger de nouvelles polices d’écriture sur des sites comme DaFont ou Google Fonts.

5. Utiliser les bons formats d’image

En fonction des besoins, un logo peut être décliné sur de nombreux supports. Il est donc nécessaire que le design puisse s’adapter à chacun d’eux. 

Ceux-ci peuvent être :

  • numériques (site web, livre blanc, posts sur les réseaux sociaux, newsletters…) ;
  • au format papier (flyers, cartes de visite, factures, devis…) ;
  • textiles et autres formats (goodies, t-shirts, packaging…).

Il convient de prévoir plusieurs déclinaisons du logo pour chacune des utilisations prévues. Voici quelques formats-types pour les usages les plus courants :

  • site web : 250 × 100 px (format horizontal) ou 160 × 160 px (format carré) ;
  • image de profil LinkedIn : 300 × 300 px ;
  • image de profil Instagram : 110 × 110 px ;
  • image de profil Facebook : 170 × 170 px ;
  • print petit format : au moins 500 px ;
  • print grand format : au moins 1 024 px.
Bon à savoir : pour que votre logo apparaisse sur un fond transparent, téléchargez votre design au format PNG.

Comment créer un logo ? 3 pièges à éviter 

1. Un logo trop chargé

Un logo trop chargé pourrait brouiller le message à transmettre aux consommateurs. Pour qu’un visuel marque les esprits et soit identifiable, la simplicité est de mise. Voici quelques conseils supplémentaires :

  • ne pas démultiplier les couleurs et les polices ;
  • utiliser des formes simples (cercle, carré, rectangle, triangle, ellipse) ;
  • gérer les espaces et les blancs pour faire un logo équilibré.

2. Un logo qui devient obsolète

Un design représente une marque ou une entreprise pour plusieurs années. Il faut donc veiller à choisir une typographie et un sigle intemporels. On se méfie des graphismes « tendances » qui peuvent vite devenir obsolètes, voire ringards.

3. Ne pas tester son logo

Avant d’adopter définitivement un nouveau visuel, il est essentiel de le tester ! Soumettez-le à l’appréciation de vos proches, de vos collaborateurs, voire de vos clients à l’occasion d’un sondage sur Facebook par exemple.    

Avec le bon outil et les informations contenues dans ce guide, créer son logo soi-même devient tout de suite beaucoup plus simple. À vous de jouer !

Subscribe
Recevoir un email pour
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments