10 conseils et bonnes pratiques pour sécuriser son site e-commerce

Les sites e-commerce sont plus particulièrement visés par les pirates informatiques en raison :

  • Des transactions financières qui s’y déroulent ;
  • Des données personnelles collectées sur les utilisateurs.

C’est pourquoi il est important de prendre la sécurité de votre e-commerce au sérieux.

Cet article vous donne dix conseils pour sécuriser votre site !

SOMMAIRE :

Avant de débuter votre lecture, si vous souhaitez augmenter vos ventes et attirer plus de clients sur votre boutique en ligne, téléchargez mon guide gratuit.

Les menaces auxquelles sont confrontés les sites e-commerce

Avant de parler de ce que vous devez faire pour protéger votre site e-commerce, il faut d’abord savoir quelles sont les menaces, et les détecter, afin de les garder bien à l’écart. Dans un premier temps, vous allez voir quelques attaques informatiques auxquelles votre site e-commerce peut être soumis :

Les attaques par déni de service ou DDoS : ce type d’attaque vise à rendre l’accès indisponible à votre site e-commerce. L’attaquant bloque le fonctionnement du site en envoyant une quantité énorme de requêtes afin de saturer la capacité du serveur web.

L’injection SQL : c’est un type d’attaque utilisé par les pirates pour insérer leur propre code SQL dans un site web afin de contourner ses mesures de sécurité et d’accéder à des données protégées.

XSS : c’est un type de faille de sécurité de sites web, y compris des sites e-commerce, qui permet à un pirate d’injecter un code client malveillant dans un site web. Cette faille peut être utilisée pour rediriger les visiteurs, afficher des messages indésirables sur le navigateur du visiteur et espionner les visiteurs des sites web.

CSRF : c’est une faille populaire qui permet à un pirate de réaliser des actions spécifiques sur un site web : en d’autres termes, un pirate pourrait très bien supprimer un article sur un blog ou site sans même avoir les droits pour cela, et sans même être connecté en tant qu’administrateur.

La faille include : il s’agit d’une faille très dangereuse. Elle exploite une mauvaise utilisation de la fonction include, qui est utilisée pour exécuter du code PHP qui se trouve dans une autre page web.

Les bonnes pratiques pour sécuriser votre site e-commerce

Nous vous présentons dans cette partie les bonnes pratiques à appliquer impérativement pour protéger votre site e-commerce et les données de vos clients :

1 – Choisissez un hébergeur web ou une plateforme d’e-commerce sécurisée

Le choix de la plateforme d’e-commerce hébergée, comme Shopify, ou un fournisseur d’hébergement Web pour héberger son site e-commerce peut faire une grande différence pour la sécurité d’un site e-commerce.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, recherchez des solutions d’hébergement Web sécurisées et, idéalement, celles qui offrent des outils supplémentaires pouvant renforcer la sécurité de votre boutique en ligne.

Je vous recommande d’éviter les hébergeurs Web et les plateformes d’e-commerce qui ne sont pas très connues.

2 – Gardez votre site e-commerce à jour

La sécurité est un jeu continu du chat et de la souris. Les pirates cherchent en continu de nouvelles vulnérabilités et failles de sécurité à exploiter pour pirater les sites web. Les ingénieurs logiciels les corrigent.

C’est pour cette raison que la plupart du temps, les systèmes d’exploitation, les logiciels populaires et les plateformes en ligne publient des mises à jour régulièrement.

Si vous utilisez une plateforme d’e-commerce SaaS comme BigCommerce ou Shopify, les mises à jour de votre logiciel sont installées automatiquement sans aucune intervention de votre part.

Mais pour d’autres solutions d’e-commerce, vous êtes responsable de la mise en œuvre des mises à jour du logiciel qui alimente votre boutique.

Si vous négligez la mise à jour de votre système de gestion de site e-commerce, vous risquez de perdre votre business à tout moment.

3 -Analysez régulièrement la sécurité de votre site e-commerce

Les injections SQL, les scripts XSS et les attaques DDoS sont des techniques utilisées pour pirater des sites e-commerce.

Votre rôle en tant que propriétaire d’un site e-commerce est d’identifier les trous qui peuvent être exploités par les pirates.

Selon la plateforme que vous utilisez, vous pouvez trouver des outils qui vous permettront d’analyser, d’identifier les problèmes de sécurité et de protéger votre site e-commerce. Il existe également des sites web que vous pouvez utiliser pour faire la même chose.

4 -Faites attention à vos scripts et plugins

Pour la plupart des plateformes d’e-commerce et CMS, il est possible d’ajouter des fonctionnalités à votre site e-commerce en installant des plugins ou en ajoutant des scripts PHP, ASP et JavaScript. Ceci est particulièrement utile pour le fonctionnement d’un site e-commerce, mais cela représente en même temps un vrai risque, car ces plugins peuvent avoir des failles de sécurité et des bugs.

Il est fortement conseillé de n’installer que les plugins et scripts provenant d’une source fiable. Avant l’installation, vérifiez :

  • La date des dernières mises à jour ;
  • L’âge et la notoriété de l’extension ;
  • L’éditeur de l’extension. 

5 – Utilisez un pare-feu

Il n’y a pas de solution miracle pour sécuriser son site e-commerce, mais il est possible de renforcer sa sécurité en mettant en place plusieurs niveaux de protection.

Parmi les solutions efficaces qui existent pour augmenter le niveau de sécurité d’un site e-commerce, il y a l’utilisation d’un pare-feu (appelé aussi Web Application Firewall). Il s’agit d’un outil qui protège un site ou une application web en contrôlant ses entrées et ses sorties. Le pare-feu inspecte chaque paquet de données HTML, HTTPS, SOAP et XML-RPC pour empêcher tout type d’attaque.

Il est important de mettre en place un pare-feu sur votre site e-commerce.

6 – Activez l’authentification à deux facteurs

Cette option de sécurité qu’on trouve dans la plupart des plateformes d’e-commerce permet de sécuriser à 100 % l’accès à votre espace d’administration.

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, l’authentification à deux facteurs (ou 2FA) est un processus de sécurité par lequel l’utilisateur fournit deux modes d’identification. Cette vidéo explique ce qu’est l’authentification à deux facteurs :

7 – Protégez votre ordinateur

Pour éviter de se faire pirater, il est indispensable de protéger l’ordinateur avec lequel vous vous connectez à l’espace d’administration de votre site e-commerce.

Si un pirate arrive à infecter votre ordinateur avec un logiciel malveillant, il peut facilement avoir les informations de connexion à votre site. Voici quelques conseils pratiques pour protéger votre ordinateur :

  1. Gardez le système d’exploitation de votre ordinateur à jour avec les derniers correctifs de sécurité ;
  2. Installez un bon logiciel antivirus et maintenez-le à jour ;
  3. Faites attention à ce que vous téléchargez ;
  4. Ne vous connectez jamais à l’administration de votre site e-commerce depuis un réseau Wifi public sans utiliser un VPN ;
  5. Naviguez sur le web de façon sécurisée.

8 -Utilisez un CDN

Un CDN (réseau de diffusion de contenu) est un ensemble de serveurs situés à des emplacements différents dans le monde et mis en réseau via internet. Il permet de réduire le temps de chargement des pages Web en réduisant la distance physique entre le serveur et l’utilisateur.

En plus de l’amélioration de la vitesse de chargement et le référencement d’un site e-commerce, l’utilisation du CDN aide à protéger les sites web des attaques de DDoS.

Il existe de nombreux fournisseurs de CDN qui offrent ce service, la mise en place d’un CDN n’est pas si compliquée.

9 – Sauvegardez régulièrement votre site e-commerce

Il faut savoir qu’il n’existe aucune solution ou méthode qui garantit une protection totale d’un site e-commerce, car les pirates cherchent continuellement des failles de sécurité et développent des nouvelles techniques de piratage.

La meilleure façon de protéger votre site e-commerce contre ces types de menaces est de le sauvegarder régulièrement.

Le fait de sauvegarder entièrement votre site minimise le risque, car vous pouvez très facilement récupérer votre site e-commerce en cas de piratage ou d’infection par un logiciel malveillant.

Selon la plateforme que vous utilisez, vous pouvez sauvegarder votre site manuellement ou automatiquement en utilisant des services et des plugins de sauvegarde.

10 – Formez vos employés

Parmi les techniques utilisées pour pirater des sites web et des entreprises, on trouve l’ingénierie sociale qui vise à influencer les salariés à agir de manière irréfléchie.

Pour faire face à ce type d’attaque, il faut former vos employés à la sécurité des données. Plus précisément, l’utilisation des outils de sécurité, le choix de bons mots de passe et les bonnes pratiques pour répondre aux emails.

Proposer régulièrement des formations sur la sécurité informatique permet à vos employés de prendre conscience des risques que leurs actions peuvent entraîner.


Lauran Frynich, un spécialiste de la sécurité IT et systèmes qui anime le portail didactique Lebonantivirus.

Pour aller plus loin, attirer plus de clients sur votre boutique, développer votre chiffre d'affaires et vos ventes téléchargez mon guide gratuit.

Subscribe
Recevoir un email pour
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments