Méthode AIDA: pourquoi ça marche depuis 120 ans et comment l’utiliser ?

Que signifie l’acronyme AIDA ?

Comment utiliser la méthode AIDA pour booster votre marketing ?

Peu importe le média (mailing, blog, vidéo, e-commerce,…) que vous utilisez pour communiquer avec vos prospects, comprendre et maîtriser la méthode AIDA améliorera grandement les performances de tous vos messages marketing.

Dans ce guide je vais vous détailler chacune des étapes de cette méthode, vous comprendrez ainsi pourquoi elle est si efficace et surtout comment vous allez pouvoir l’utiliser.

SOMMAIRE:

Méthode AIDA : pourquoi ça marche depuis 120 ans et comment l'utiliser ?

Définition de AIDA

Non, la méthode AIDA n’a rien à voir avec l’opéra de Verdi qui porte le même nom.

AIDA est un modèle de rédaction qui a fait ses preuves, car il a été inventé en 1898 par E. St. Elmo Lewis et il est depuis toujours très populaire auprès des Marketeurs.

Voici ce que signifie chaque lettre de l’acronyme AIDA.

  • « A » pour attention.
  • « I » pour intérêt.
  • « D » pour désir.
  • « A » pour action.

Améliorer votre marketing avec AIDA.

Pour que votre message soit efficace auprès de vos prospects, vous devez impérativement réussir à le faire passer dans chacune des étapes de la méthode AIDA tout en respectant l’ordre. (Excepté pour « l’intérêt » et « le désir » qui peuvent souvent être entremêlés.)

Je vais donc vous expliquer à quoi correspond chaque étape et comment les appliquer efficacement dans vos futurs messages marketing.

« A » capter l’attention.

Votre message est perdu au milieu de nul part !

Avez-vous déjà joué à « Où est Charlie ? »

Vous savez, c’est ce jeu où vous devez retrouver parmi une foule d‘individus, un personnage habillé en rouge et blanc.

Vous vous souvenez sans doute que ça n’était pas toujours simple de dénicher ce grand dadais à lunettes !

Eh bien, dites-vous que pour votre message marketing c’est la même chose (et même pire).

Il est perdu au milieu d’une foule d’informations, la seule différence c’est que contrairement à Charlie personne ne cherche à le trouver.

Vous devez donc impérativement sortir de la masse pour espérer être repéré par vos prospects.

Il faut pour cela travailler minutieusement le titre de votre message, son introduction et comme nous sommes sur le Web vous pouvez également compter sur une image dans certains cas. (Comme les miniatures sur les vidéos YouTube)

Pour attirer l’attention vous pouvez intégrer dans votre titre, votre introduction et votre miniature toutes sortes d’éléments mais ceux qui marchent communément le mieux sont la nouveauté et l’inattendu.

Rédigez un titre contre-intuitif (« la femme à barbe ») ou qui amène un élément nouveau (« Le dernier épisode de Game of Throne en avant-première ») et vous êtes sûr de capter l’attention du plus grand nombre. 

« I » susciter l’intérêt.

Maintenant que vous avez réussi à capter l’attention de votre prospect, vous allez devoir la conserver.

Et pour cela, vous devez susciter son intérêt.

A cette étape votre lecteur a plusieurs questions en tête auxquelles vous devez impérativement répondre.

La première question qu’il se pose est : « Est-ce bien pour moi ? »

En effet, même si votre titre a réussi à l’attirer, votre lecteur ne sait pas encore si votre message mérite son temps.

Car il ne faut jamais oublier que même lorsque vous proposez un contenu gratuit, il existe un échange de valeurs.

Votre futur lecteur doit décider s’il dépense son temps à lire votre texte ou non.

Il doit donc être assuré dès le départ que ce qu’il va lire le concerne bel et bien.

Ensuite, vous devez tenir la promesse que vous lui avez faite.

Là, vous allez sans doute me dire : « Mais je n’ai fait aucune promesse moi ! »

En réalité si !

Car votre titre est une promesse.

Un titre n'est pas qu'une simple phrase.
C'est aussi une promesse !

Ce que vous avez indiqué dans votre titre, dans votre introduction et éventuellement sur l’image qui les accompagne, est une promesse que vous faites à votre futur lecteur.

Encore une fois, il n’a pas envie de perdre son temps et vous devez donc le rassurer sur le fait que vous ne l’avez pas accroché pour rien avec votre super titre.

C’est pour cette raison que sur certains articles et sur un grand nombre de vidéos YouTube vous allez trouver dès le début une phrase du genre : « Ça peut vous paraître incroyable mais restez avec moi, car je vais tout vous expliquer. »

Cette phrase est là pour dire au lecteur (ou spectateur) : « Ne pars pas tout de suite je vais tenir la promesse que je t’ai faite dans mon titre. »

« D » créer le désir.

On approche de la dernière étape : l’action.

Mais avant de lui demander de faire ce que vous attendez de lui, il reste une étape importante : lui donner envie d’agir.

Car même s’il a trouvé intéressant tout ce que vous avez pu dire avant, s’il n’a pas envie d’agir il ne le fera pas.

Pour y parvenir, vous devez relier tout ce que vous avez dit plus tôt dans votre message aux désirs les plus profonds de votre lecteur.

Montrez-lui pourquoi c’est important pour lui de passer à l’action, aidez-le à se projeter dans l’avenir en lui révélant qu’elle sera sa vie une fois qu’il aura agi.

Vous pouvez également lui parler de ces peurs et expliquer comment l’action que vous lui demandez de faire les fera disparaître.

Stop au factuel !
Vous devez faire naître le désir pour inciter vos clients à agir !

Si, par exemple, vous vendez des produits pour faciliter la repousse des cheveux :

Ne vous contentez pas de dire que vous utilisez un procédé à base de produits naturels qui activent la molécule XY et renforcent le cuir chevelu.

Si vous ne faites que ça vous restez dans « l’intérêt », vous lui expliquez simplement pourquoi ça marche.

Pour faire naître le désir, vous devez expliquer à votre client en quoi sa vie sera meilleure une fois qu’il aura retrouvé une chevelure magnifique.

Faites-lui comprendre que ce sentiment de honte qu’il éprouve disparaîtra, que le regard des autres ne sera plus un problème, qu’il n’aura plus peur d’aborder les femmes et qu’il pourra ainsi trouver l’âme sœur et fonder une famille.

Avec ce rapide exemple, vous pouvez voir que si vous creusez dans les désirs et les peurs de vos prospects, vous serez capable de montrer que vos produits ou services peuvent avoir un impact énorme sur leur vie et qu’il est très important pour eux de les acheter.

L’étape de « l’intérêt » et celle du « désir » sont intimement liées et il est tout à fait possible que vous traitiez les deux en même temps dans votre message, ça n’est pas un problème.

D’ailleurs pour illustrer la chose, j’ai fait une vidéo dans laquelle je détaille un exemple où c’est justement le cas.

Cliquez ici pour accéder à cette vidéo.

« A » passer à l’action.

Si votre lecteur est arrivé jusqu’ici, bravo !

Mais restez concentré pour ne pas rater cette dernière étape car si vous ne le faites pas agir, le travail que vous avez fourni n’aura eu aucun intérêt.

En effet, un e-mail, une publicité ou une vidéo n’a aucun impact sur votre prospect s’il n’agit pas.

C’est le fait de passer à l’action qui imprimera votre message dans son cerveau et qui fera en sorte qu’il s’en souvienne longtemps.

Il y a toutes sortes d’actions que vous pouvez demander de faire à votre lecteur.

Bien sûr, la plus évidente pour vous est de lui proposer d’acheter votre produit ou votre service.

Mais vous pouvez l’inciter à faire beaucoup d’autres choses qui seront utiles pour lui comme pour vous.

S’il est sur un article de votre blog, vous pouvez lui proposer de s’inscrire à votre newsletter pour recevoir d’autres conseils comme ceux qu’il vient de lire.

Vous pouvez également l’amener à prendre contact avec vous pour discuter de ses problèmes et des solutions que vous pouvez lui apporter.

Ou tout simplement lui demander de laisser un commentaire, ce qui rajoutera de la preuve sociale à votre contenu et permettra à votre prospect de mieux se souvenir que, sur votre blog (ou votre chaîne YouTube), il obtient des informations utiles qui l’incitent à agir.

Exemples d’utilisation de la méthode AIDA.

Pour vous aider à mieux la maîtriser, j’ai détaillé pour vous deux exemples d’utilisation de la méthode AIDA.

Le premier exemple porte sur un mailing que j’ai reçu et dans le second je détaille une publicité Facebook.


Voila, je vous invite fortement à utiliser cette méthode qui est particulièrement efficace.

Bien sûr comme toute technique elle demande un peu de pratique pour être maîtrisée mais les résultats seront au rendez-vous.

N’oubliez pas de télécharger les deux exemples que j’ai détaillés pour vous donner un peu d’inspiration et rédiger vos propres messages à la sauce AIDA.

Méthode AIDA: pourquoi ça marche depuis 120 ans et comment l’utiliser ?
5 (100%) 1 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Recevoir un email pour