fbpx

Rédaction fiche produit axée Conversion et SEO (Nouveau Guide).

La rédaction des fiches produits est un vrai casse-tête pour les e-commerçants.

J’ai donc créé un guide pour vous simplifier la vie et vous permettre de rédiger des fiches produits efficaces aussi bien pour convaincre vos clients que Google.

Avant de débuter votre lecture, si vous souhaitez augmenter vos ventes et attirer plus de client sur votre boutique en ligne, téléchargez mon guide gratuit.

SOMMAIRE :

Pourquoi la rédaction des fiches produits est importante ?

Le principal défaut d’une boutique en ligne c’est justement qu’elle est en ligne 😊.

Cela signifie que vos prospects ne peuvent pas prendre votre produit entre leurs mains.

Ils ne peuvent pas le retourner, le sous-peser, estimer sa solidité, sa taille, etc.

Votre fiche produit a donc le rôle difficile de combler l’absence de sensation physique et c’est plus particulièrement les photos et le texte de votre page qui peuvent y parvenir.

Bien sûr, je ne vous apprends rien !

Vous saviez déjà que sur internet il n’est pas possible de toucher les produits et pourtant je vois tous les jours des fiches produits totalement inutiles, pourquoi ?

Sans doute à cause de ce que j’appelle le syndrome de l‘expert !

En tant qu’e-commerçant, vous devez prendre conscience que vous connaissez par cœur vos produits, mais ce n’est pas le cas de vos clients.

Les choses qui vous paraissent évidentes ne le sont pas pour vos prospects !

Et si vous souhaitez les convaincre, vous devez prendre le temps de leur expliquer pourquoi ils doivent acheter votre produit.

N’oubliez pas que la fiche produit est l’avant-dernière étape avant l’achat (juste avant le tunnel de commande).

Négligez-la et vous limiterez très fortement vos ventes !

Voici 7 statistiques qui devraient vous convaincre de prendre très au sérieux la rédaction de vos fiches produits.

Le secret pour faire de bonnes descriptions produits.

Voici l’astuce que je donne aux e-commerçants que je forme !

« Considérez votre fiche produit comme un vendeur bienveillant qui cherche à vendre, mais toujours dans l’intérêt de son client. »

Une fiche produit vide, c’est l’équivalent d’un vendeur qui ne répond pas lorsqu’on lui pose une question.

Avec un tel comportement, il y a peu de chances qu’il termine premier au classement des vendeurs de l’année et c’est la même chose pour votre fiche produit.

Si vous faites l’effort de vous projeter dans le rôle du vendeur (dans la « vraie vie »), vous allez tout naturellement rédiger des fiches produits beaucoup plus agréables, plus utiles et surtout plus efficaces.

Et c’est ce que nous allons faire tout au long de cet article.

Comment gagner du temps dans la rédaction de vos fiches produits ?

Je sais que votre principal problème c’est le manque de temps !

Vous n’avez clairement pas le temps de travailler tous vos produits.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous !

La mauvaise : rédiger une bonne fiche produit prend du temps.

La bonne : Vous n’avez pas besoin de rédiger toutes vos fiches produits 😊 .

C’est totalement normal que vous en laissiez certaines de côté, car elles ne méritent pas que vous y passiez du temps. (Rassurez-vous, je reviens sur la problématique des fiches vides et du SEO dans la suite de ce guide. 😊 )

Je pense particulièrement aux accessoires.

C’est tout à fait compréhensible que vous n’ayez pas grand-chose à dire sur un câble USB ou sur un chargeur de téléphone.

Et de toute façon, vos clients ne s’y intéressent pas plus que ça.

Ils ont juste besoin d’avoir quelques informations essentielles pour l’acheter. (Est-il compatible avec mon téléphone ? Longueur du câble ? Etc.)

Ne vous attardez pas sur ce type de produit et concentrez-vous plutôt sur ceux qui passionnent vraiment vos clients.

Attention, une fiche technique n’est pas une fiche produit !

Avant de vous parler des bonnes pratiques à adopter, je dois rappeler quelque chose d’important !

La description d’une fiche produit ne doit pas être une fiche technique.

La fiche technique a pour rôle de lister les différentes caractéristiques d’un produit.

Elle n’est utile que pour l’e-commerçant et ceux qui travaillent avec lui.

Le descriptif de votre fiche produit au contraire s’adresse à vos futurs clients.

Il doit les convaincre que le produit en question est la solution idéale pour résoudre leur problème.

Encore une fois, imaginez-vous dans un magasin physique où le vendeur vous tend ça !

Je ne pense pas que ça vous aidera beaucoup à décider si le produit vous intéresse ou pas.

Les bonnes pratiques pour rédiger vos fiches produits !

Pas de blabla !

Si vous n’avez rien à dire …. ne dites rien !

Comme je l’expliquais plus haut, tous les produits ne méritent pas votre prose.

Gardez votre temps et votre énergie pour ceux où vous avez vraiment quelque chose à dire d’intéressant. 

À nouveau, imaginez un vendeur qui, lorsqu’on lui pose une question sur un produit, se contente de lire le texte à l’arrière de la boîte.

Ça n’a aucun intérêt pour le client qui va très vite se lasser et se débrouiller seul (ou partir).

Sur votre site, les internautes auront le même comportement !

Après avoir lu 2 fiches produits sans intérêt, ils ne feront plus l’effort de lire les suivantes qui pourtant sont peut-être intéressantes.

Donc, ne dépensez pas votre temps pour en faire perdre à vos clients : si vous n’avez rien à dire …. ne dites rien !

Se mettre à la place du client

Un bon vendeur doit savoir répondre aux questions de ses clients, il doit être capable de les rassurer et de leur prouver que le produit est fait pour eux.

C’est également le rôle que doit jouer le texte de votre fiche produit.

Pour y parvenir, vous devez vous mettre à la place de vos clients et comprendre quelles sont leurs problématiques, leurs questions, leurs doutes, etc.

La meilleure solution c’est de discuter avec eux :

  • Relisez les emails que vous avez reçus de vos prospects, il s’y cache sans doute de véritables pépites à utiliser sur vos fiches produits.
  • Faites un sondage pour mieux les comprendre et montrer que vous êtes à leur écoute.
  • Appelez-les pour discuter directement avec eux.
  • Et mieux encore, rencontrez-les lors d’événements ou autres.

Plus vous connaîtrez vos clients plus vous serez capable de les comprendre, de répondre à leurs questions, de les aider et donc de les convaincre d’acheter vos produits.

Aidez-le à se projeter.

Pour désirer votre produit, votre client doit s’imaginer en train de bénéficier de tous ses avantages.

Votre texte doit donc l’aider à se projeter dans le futur, au moment où il le possède déjà.

Montrez-lui comment sera sa vie une fois qu’il aura fait le choix de l’acheter.

  • Que pourra-t-il faire désormais et qui était impossible ou compliqué avant ?
  • En quoi sa vie sera-t-elle plus simple et plus agréable ?
  • Que va penser son entourage ? (Va-t-il faire des envieux ?)
  • Que va-t-il penser de lui-même ? (Sera-t-il fier ?)
  • Etc.

Pour aider votre client à se projeter, utilisez le présent ou/et le futur lorsque vous rédigez vos textes.

Si au contraire vous employez des temps du passé comme le participe passé ou l’imparfait, vous allez rester dans « l’hypothétique ».

Votre client ne se sentira alors pas concerné, comme si vous ne parliez pas de lui-même, mais plutôt d’une autre personne.

Soyez convaincant !

En réalité, le descriptif de votre fiche produit n’est pas vraiment un « descriptif » : c’est un argumentaire de vente.

Vous devez convaincre votre prospect, et non pas seulement lui décrire votre produit.

L’objectif de ce guide n’est pas de vous apprendre le copywriting (c’est tout un art qui ne s’apprend ni en un jour ni en un article 😊 ).

Mais la première étape pour rédiger des fiches produits de qualité, c’est de prendre conscience que décrire le produit n’est pas suffisant.

Je le répète encore une fois !

Mettez-vous dans la peau du vendeur bienveillant face à son client :

  • Que cherche-t-il à faire avec votre produit ?
  • Comment allez-vous répondre à ses questions ?
  • Comment allez-vous traiter ses objections ?
  • Quels sont les plus gros avantages de votre produit ?

Si vous voulez aller plus loin (et si vous avez le temps), vous pourrez ensuite vous former à toutes sortes de techniques, comme le storytelling par exemple.

Voyons maintenant comment se structure le texte de votre fiche produit.

Il y a pour ça trois éléments : la présentation, le descriptif et les caractéristiques techniques.

La présentation du produit :

Les internautes sont pressés, il est donc important qu’ils puissent avoir une vision synthétique de ce qu’est votre produit et de ses avantages.

Le nom du produit et la photo sont là pour l’y aider, mais vous pouvez également (et je vous le conseille fortement) ajouter une courte présentation.

Ici, vous n’avez que quelques lignes pour mettre en avant les meilleurs avantages de votre produit.

Soyez bref et pour cela je vous invite à utiliser des listes à puces qui sont simples à lire et dans lesquelles les lecteurs ne s’attendent pas à voir des phrases complètes.

Cette présentation a pour rôle de convaincre les plus pressés de cliquer sur « Ajouter au panier » et d’amener les plus sceptiques à lire votre descriptif.

Le descriptif produit

C’est là que vous allez pouvoir mettre à profit tout votre talent et surtout votre connaissance produit et client.

Montrez à vos prospects que vous les comprenez et que vous désirez les aider.

Faites-les rêver en leur montrant comment ce produit améliorera leur vie et celle de leurs proches.

N’hésitez pas à poser des questions et à donner les réponses tout de suite après.

Vous leur montrerez ainsi que vous savez déjà quels sont leurs problèmes et que votre produit va les résoudre.

Cette technique de questions / réponses donne également l’illusion de participer à une conversation, ce qui rendra votre texte plus dynamique.

Je le répète : « le descriptif produit n’est pas un descriptif c’est un argumentaire de vente ».

Vous ne devez pas être « factuel ».

Prenez position et montrez que votre produit est le meilleur.

J’ai bien dit « montrez » et pas simplement « dites » (« show don’t tell », comme le disent les Américains).

Si vous annoncez que votre produit a le meilleur rapport qualité-prix, expliquez pourquoi en utilisant des arguments qui appuient votre affirmation.

Exemple :

  • Le meilleur du marché -> nous avons 20 ans d’expérience.
  • Il respecte les normes xxx -> testées par des laboratoires indépendants.
  • Solide -> on est sûr de notre produit donc on vous le garantit 10 ans !
  • Etc.

Pensez également à rendre votre page lisible.

Sautez des lignes très régulièrement et simplifiez au maximum vos phrases.

Voici une astuce simple et très efficace pour améliorer la lisibilité de vos pages !

Relisez votre texte à voix haute.

Si vous butez sur une phrase, c’est qu’elle est trop compliquée, vous devez alors la simplifier.

Les internautes sont pressés, ils ne lisent en moyenne que 15 mots par page (d’après une étude de Miratech).

Attention, ça ne veut pas dire qu’il est inutile de rédiger une bonne fiche produit.

Au contraire !

Si les internautes ne lisent que 15 mots par page, c’est parce qu’ils n’ont pas de raisons d’en lire plus.

Les pages qu’ils voient ne leur donnent pas envie de leur consacrer du temps.

C’est pour cette raison que vous devez « accrocher » leur regard en faisant en sorte que votre contenu soit « scannable ».

Pour cela, vous devez utiliser les « titres » (appelés aussi balises Hn) et le « gras » sur les phrases fortes de votre texte.

Celles qui vont lui faire comprendre que « Oui ! Il peut passer du temps à lire cette page »

N’hésitez pas à lire mon guide sur les balises Hn.

Les caractéristiques techniques du produit.

Depuis tout à l’heure, je vous explique qu’il faut faire rêver votre client et l’aider à se projeter.

Mais du coup, faut-il toujours parler des caractéristiques techniques de votre produit ?

Oui !

Elles ont aussi leur importance.

Ces caractéristiques techniques sont les preuves de ce que vous dites dans votre descriptif.

  • Si vous affirmez qu’il est possible d’enregistrer 150 films en haute résolution sur votre disque dur, c’est parce qu’il a une capacité de 4 Téra-octets.
  • Si votre robot tondeuse ne craint pas la pluie, c’est parce qu’il a un détecteur de pression atmosphérique qui lui permet de rentrer à sa base avant l’averse.

Tout au long de votre descriptif vous allez utiliser les caractéristiques techniques de votre produit pour appuyer vos dires.

Cependant, il est également important de résumer toutes ces caractéristiques dans un tableau (ou une liste) auquel l’internaute pourra se référer.

S’il est bien fait, ce résumé a plusieurs avantages :

  • Il permet de comparer les produits.
  • Il résume tous les avantages du produit.
  • Il synthétise l’information pour les clients les plus pressés.
  • Il répond aux dernières questions « techniques » que l’internaute se pose.

Lorsque l’internaute arrive sur le résumé des caractéristiques, il est déjà convaincu par votre produit.

À ce stade, il veut simplement valider certains détails et vérifier qu’il ne rencontrera pas de problème :

  • Est-ce que cette TV rentre dans mon meuble ?
  • Est-ce que cet ordinateur portable est plus léger que mon ancien ?
  • Etc.

Pour être efficace, votre résumé doit être très simple à lire.

En un coup d’œil, on doit pouvoir trouver l’information qui nous intéresse.

Mais là encore, vous pouvez en profiter pour rappeler les bénéfices clients de chaque caractéristique.

Voici un exemple avec la fiche produit de Darty.

Je vois régulièrement des fiches produits au design travaillé sur lesquelles un graphiste et un intégrateur ont passé du temps pour obtenir un beau résultat.

Mais je constate également trop souvent qu’elles sont gâchées par une description sans mise en page ou une liste de caractéristiques mal agencées.

Au sein de votre texte, faites l’effort d’organiser l’information pour qu’elle puisse être consommée facilement par vos clients.

Exemple de fiche produit bien rédigée

Lorsque j’explique aux e-commerçants qu’il faut accorder du soin à la rédaction des fiches produits, on me répond souvent qu’il n’y a pas grand-chose à dire.

Plus particulièrement dans le domaine de la vente de vêtements.

« Un pull c’est un pull …. Une fois que tu as donné la taille et la couleur, il n’y a plus rien à raconter ».

FAUX !

Votre produit a une origine, une raison d’exister, une utilité, etc.

Si vous ne savez pas pourquoi vous vendez vos produits, ne vous attendez pas à ce que vos clients sachent pourquoi ils doivent les acheter.

Si vous ne savez pas pourquoi vous vendez vos produits, ne vous attendez pas à ce que vos clients sachent pourquoi ils doivent les acheter.

Dans la vidéo ci-dessous, j’ai décortiqué un exemple de fiche produit très bien rédigée sur le site de bonne Gueule.

La rédaction de fiches produits pour le SEO.

Jusqu’à présent, je n’ai pas abordé le référencement naturel dans ce guide, pourquoi ?

Tout simplement parce que si vous suivez les conseils que je vous ai donnés précédemment, vous rédigerez naturellement une fiche produit optimisée pour le SEO.

Une fiche produit qui fonctionne en SEO est une fiche produit qui convainc le visiteur de cliquer sur « Ajouter au panier ».

Une fiche produit qui fonctionne en seo est une fiche produit qui convainc le visiteur de cliquer sur "ajouter au panier".

« Ajouter au panier » est le seul objectif de votre fiche produit !

Google le sait et mesure le comportement des internautes sur les pages.

Plus votre page joue son rôle, mieux elle sera référencée, car cela signifie qu’elle plaît aux internautes.

Donc tous les conseils que je vous ai donnés avant sont utiles (et très efficaces) pour améliorer le référencement naturel de vos fiches produits.

Cependant, si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez au préalable effectuer une recherche de mots-clés liés à votre produit pour les utiliser dans votre texte.

Voici les grandes lignes pour faire cette recherche :

  1. Utilisez un outil de recherche de mots-clés comme Semrush ou Ahrefs et tapez le mot principal sur lequel votre produit doit se positionner.
  2. Repérez les sous-sujets liés à votre produit (ce sont des problématiques pour lesquelles vos clients ont besoin de solutions et qu’ils tapent dans Google).
  3. Traitez ces sous-sujets dans votre description en utilisant les mots de vos clients dans vos titres (Hn).
  4. Repérez également les mots-clés tapés par vos clients qui font partie de la sémantique autour de votre mot principal.
  5. Et utilisez ces mots dans votre texte.

Attention, faites toujours en sorte que votre texte soit agréable à lire.

Si vous ajoutez des mots-clés uniquement pour Google et que ça n’améliore pas votre texte pour vos utilisateurs, vous vous tirez tout simplement une balle dans le pied.

Ici, je vous ai donné les (très) grandes lignes de ma méthode pour optimiser un texte pour le SEO.

En réalité, c’est un sujet que j’aborde en profondeur dans mon programme d’accompagnement et qui fait l’objet d’un module complet.

Si vous voulez découvrir la méthode que j’enseigne aux e-commerçants pour référencer leurs boutiques en ligne, cliquez-ici.

Que faire de mes fiches produits vides ?

Remplir vos fiches produits prend du temps et comme je l’expliquais plus tôt, certaines ne méritent pas qu’on s’y attarde.

Il est donc légitime de se demander ce que Google va penser de notre site s’il trouve trop de pages avec très peu de texte.

Voici comment je vois les choses !

Si votre fiche produit est vide parce qu’il s’agit d’un article sans grand intérêt comme le câble USB ou le chargeur de téléphone de tout à l’heure, ça n’est pas grave.

Après tout, vos concurrents n’auront rien à dire de plus que vous sur ce type de produit.

Laissez Google les découvrir, car c’est important qu’il puisse constater que vous proposez toute une gamme d’accessoires liés à vos produits principaux.

Si par contre il s’agit d’un produit intéressant que vous n’avez pas encore trouvé le temps d’améliorer, là c’est différent !

Google s’attendra à un minimum d’effort de votre part pour ce type de produit.

S’il constate qu’un grand nombre de ces fiches produits ne sont pas rédigées, il conclura que vous ne faites pas votre travail. (Comme le vendeur qui ne répond pas à ses clients.)

Dans ce cas, la meilleure solution est de les désindexer (c’est-à-dire d’empêcher Google d’enregistrer la page) jusqu’à ce que vous ayez pu les retravailler.

Si vous utilisez Prestashop, j’ai un module qui vous permet de désindexer ce genre de pages (et bien d’autres).

Cliquez ici pour voir le module noIndex pour Prestashop.

L’essentiel de la rédaction de vos fiches produits.

Au final, que devez-vous retenir de tout ça pour rédiger des fiches produits efficaces ?

Voici une synthèse des points les plus importants de ce guide :

  • Vous n’avez pas besoin de rédiger toutes vos fiches produits.
  • Vous ne devez pas « décrire » vos produits, vous devez « convaincre » vos clients.
  • Mettez-vous dans la peau du vendeur bienveillant « dans la vraie vie ».
  • Les caractéristiques techniques du produit sont importantes, mais pas suffisantes.
  • Pour optimiser votre fiche produit pour le SEO, vous devez avant tout convaincre l’utilisateur d’ajouter le produit à son panier.
Dans ce guide je n’ai parlé que de la partie « rédaction » d’une fiche produit et il y a bien d’autres choses que vous pouvez faire pour améliorer votre référencement naturel.

Je vous conseille donc de lire également mon article sur la création d’une fiche produit SEO.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Recevoir un email pour