Vivez la vie que vous méritez et apportez de la valeur au monde grâce au e-commerce

Ma méthode pour savoir si vous pouvez vendre vos créations (et en vivre)

Et si je vendais mes propres créations ?

Je pourrais travailler de chez moi, choisir mes horaires, déposer les enfants à l’école et faire un truc qui me plaît vraiment !

Ce serait vraiment génial si je pouvais « vivre de ma passion » :)

Ah, mais non, arrête de rêver, c’est juste une idée folle !

Remets les pieds sur terre, un peu !

Si vous êtes quelqu’un de créatif, vous avez sans doute déjà eu ce type de conversation intérieure, non ?

Mais à chaque fois, vous vous obligez à regarder la réalité en face et à « redescendre sur terre ».

Et pourtant, elle revient souvent cette question: « et si je vendais mes créations ? »

Surtout les soirs où vous rentrez complètement crevé de votre boulot après 1h de bouchons.

Ou les jours où votre patron vous explique que vous bossez vraiment bien, qu’il est fier de vous, mais que pour cette année (pour la 3e année de suite en réalité), ce ne sera pas possible pour votre augmentation !

Et vous n’arrêtez pas de vous dire que ça pourrait marcher, car vous avez des amis qui vous disent qu’ils trouvent vos créations géniales.

Tellement géniales qu’ils vous en ont commandé trois: une pour chez eux et les autres pour les offrir à leurs parents.

D’ailleurs, vous en avez même vendu un peu autour de vous à des collègues ou votre famille.

C’est vrai que ça pourrait marcher, après tout !

Mais vous avez encore tout un tas de questions qui vous empêchent de faire le premier pas:

  1. Créer une entreprise, c’est compliqué et je ne sais pas par où commencer.
  2. C’est juste un loisir, est-ce que ça me plairait de faire ça tout le temps?
  3. Pour l’instant, je les vends autour de moi, mais est-ce que des inconnus achèteraient mes créations?
  4. Est-ce que j’arriverai à en vivre?

C’est normal que vous vous posiez ces questions et vous verrez qu’il est possible d’avoir une réponse pour chacune d’elle.

Dans ce guide, je vous détaille ma méthode qui va répondre à toutes ces questions et qui vous permettra de savoir si vous pouvez vendre vos créations et en vivre.

Ma méthode pour savoir si vous pouvez vendre vos créations (et en vivre)

Ai-je le droit de vendre mes créations en tant que particulier ?

On va commencer par le sujet qui fâche: la légalité de votre activité.

Il existe tout un tas d’articles sur internet qui essaie d’expliquer sous quelles conditions vous pouvez vendre vos créations sans créer d’entreprise. (Mélanie du blog les pies bavardes a rédigé un article très complet sur le sujet ici).

Et ce qu’on peut en conclure c’est qu’il n’y a rien de très clair à ce sujet.

Personnellement, je trouve dommage de prendre le risque de payer une amende (plutôt salée) alors qu’il est désormais possible de créer son entreprise en moins d’une heure.

Le statut d’autoentrepreneur a justement été créé pour ceux qui veulent lancer une entreprise rapidement.

Les formalités sont très réduites tout comme la comptabilité (vous trouverez ici les démarches à faire pour obtenir votre statut d’autoentrepreneur).

Je vous conseille donc de vous simplifier la vie et de créer votre autoentreprise pour régler le problème de la légalité une bonne fois pour toutes.

Donc pour répondre à la première question que vous vous posez: non, créer une entreprise, ce n’est pas compliqué.

Tester avant de vous lancer.

On va maintenant répondre aux questions 2 et 3:

  • Est-ce que faire ça tout le temps va me plaire ?
  • Est-ce que j’arriverai à vendre mes créations à des inconnus ?

Un truc qui est super avantageux pour vous c’est qu’il existe plein de places de marché pour vendre vos créations.

Je vous ai préparé une liste de sites sur lesquels vous pourrez vendre vos créations, cliquez ici pour la télécharger.

Je vous invite à vous inscrire sur chacun de ces sites et à y ajouter vos produits.

Ça vous permettra de vérifier si vous arrivez à vendre vos produits à des personnes qui ne vous connaissent pas encore.

Et comme vous toucherez beaucoup plus de monde en vous inscrivant sur tous ces sites, vous aurez également plus de commandes.

Vous pourrez donc voir assez rapidement si ça vous amuse toujours autant de créer vos produits et de les envoyer à vos clients.

Vous préparer à vivre de votre passion !

À ce stade vous avez répondu aux questions  2 et 3 et si la réponse est oui pour les deux alors vous êtes sur la bonne voie :).

Mais avant de vous lancer à fond dans l’aventure, il faut encore que vous prépariez deux ou trois petites choses.

Calculer le prix de vos produits

Une méthode simple pour calculer le prix de vente de vos produits

Jusqu’à présent, l’argent que vous gagnez en vendant vos créations vous permet d’acheter des matières premières et l’excédent vous sert « d’argent de poche ».

Mais si vous voulez « vivre de votre passion », il faudra que la vente de vos produits vous permette de payer votre loyer, votre électricité et les courses pour remplir le frigo.

Il faut donc que vous calculiez précisément combien chacun de vos produits devra se vendre.

Mais, rassurez-vous, c’est assez simple à faire si vous suivez les étapes que je vous détaille ci-dessous:

  1. Commencez par définir la somme d’argent dont vous avez besoin par mois pour vivre correctement.
  2. Rajoutez 22% à ce chiffre – cela servira à payer vos charges (en tant qu’autoentrepreneur) (vous pouvez voir le détail des charges ici: https://www.auto-entrepreneur.fr/regime-social/charges-sociales.html)
  3. Ensuite, définissez le nombre d’heures que vous voulez travailler par jours. (Je vous conseille de ne pas dépasser 8 heures, c’est mieux pour votre santé :D).
  4. À ces 8 heures, enlevez-en 2 qui vous serviront pour la gestion de votre entreprise (administratif, répondre au client, faire connaître vos produits, etc.)
  5. Multipliez ce nombre d’heures par le nombre de jours que vous allez travailler dans le mois (20 en moyenne, car vous n’avez pas envie de bosser le weekend).
  6. Divisez le chiffre que vous avez obtenu à l’étape 2 par le nombre d’heures obtenu à l’étape 5 pour obtenir votre « taux horaire ».

Le chiffre que vous venez d’obtenir correspond à l’argent que vous devrez gagner pour chaque heure que vous passerez a créer vos produits.

Maintenant, pour calculer le prix de vente de vos produits c’est très simple.

  1. Vous définissez combien de temps il vous faut pour créer votre produit.
  2. Vous multipliez ce temps par votre taux horaire, pour obtenir le « coût de main-d’oeuvre ».
  3. Vous rajoutez 10% pour prendre en compte le renouvellement de votre matériel (c’est-à-dire tous les outils dont vous avez besoin pour créer vos produits: machine à coudre, imprimante 3D …).
  4. Vous ajoutez le coût des matières premières nécessaires à la création de votre produit.

Et voilà, vous venez d’obtenir le prix minimum auquel vous devez vendre votre produit pour être rentable !

Alors, peut-être qu’en lisant ces étapes ça vous paraît compliqué, mais croyez-moi, c’est vraiment très simple !

Prenez 5 minutes, un crayon et un papier et suivez les étapes une par une.

Vous verrez que c’est loin d’être sorcier et c’est surtout primordial si vous voulez vivre de votre activité.

Si vous ne faites pas ce calcul, vous risquez de travailler des heures et des heures sans jamais dégager suffisamment d’argent pour vivre et sans comprendre pourquoi :).

Définir votre différence

Grâce aux places de marché, vous faites déjà des ventes assez régulièrement, mais savez-vous pourquoi ?

Qu’est-ce qui décide les gens à acheter vos produits ?

Il faut que vous définissiez précisément ce qui plaît dans vos créations, car c’est un élément très important pour votre future réussite.

Soyez le plus précis possible lorsque vous définissez le ou les éléments qui plaisent à vos clients.

Si vous répondez simplement: « parce qu’ils sont originaux », ça n’est pas suffisant.

Vous devez aller plus loin !

  • Qu’est-ce qui les rend originaux ?
  • Les matériaux que vous utilisez ?
  • L’association des couleurs ?
  • Les différents éléments qui composent votre produit ?
  • Etc…

N’hésitez pas à demander directement à vos clients de vous aider.

Posez-leur des questions comme:

  • Qu’est-ce qui vous a décidé à acheter mon produit ?
  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans mon produit ?
  • Etc…

Connaître votre ou vos différences est très important, car c’est ce que vous utiliserez en permanence pour convaincre vos futurs clients d’acheter vos produits.

si vous voulez savoir vendre vos produits vous devez connaître votre différence

Définir votre client idéal

Maintenant, vous allez devoir définir votre client idéal.

Comme vous vendez déjà des produits, vous savez peut-être déjà à quoi ressemble votre client idéal.

Et voici quelques pistes supplémentaires pour vous aider à le définir.

Votre client idéal, c’est celui:

  • qui est fan de vos produits,
  • qui les achète sans se préoccuper du prix,
  • qui se plaint rarement
  • et qui adore votre ou vos différences (celles que vous avez déterminées juste avant).

Ce client c’est quelqu’un avec qui vous aimeriez discuter même s’il n’était pas client.

C’est important que vous ayez toujours en tête ce client idéal, car il vous servira tous les jours.

Je vous conseille de prendre une feuille de papier et de noter ce qui vous paraît important et qui le définit parfaitement.

Vous vous demandez sûrement à quoi ça va vous servir ?

Et bien, à chaque fois que vous devrez communiquer avec VOS clients, en réalité vous vous adresserez uniquement à VOTRE client idéal.

C’est exactement ce que je suis en train de faire actuellement en rédigeant cet article.

Je n’écris pas pour l’ensemble des e-commerçants français.

Non !

Je m’adresse à un type bien précis de personnes que j’ai identifiées comme étant les personnes avec qui je veux travailler (et qui ont envie de travailler avec moi).

Et si vous avez lu cet article jusqu’ici, il n’y a aucun doute que vous correspondez à mon client idéal !

Et il y a de grandes chances pour qu’un jour vous achetiez un de mes produits ou une de mes formations (mais pas aujourd’hui, car ce n’est pas le but de mon article :) ).

Ne vous adressez jamais à tous VOS clients ! Parlez toujours à VOTRE client idéal.

Donc !

Vous aussi vous avez besoin de connaître votre client idéal pour vous adresser directement à lui lorsque vous rédigerez vos fiches produits, vos articles de blogs, vos messages sur les réseaux sociaux ou lorsque vous tournerez vos vidéos YouTube.

Créer votre écosystème.

Pour l’instant, les personnes qui achètent vos produits vous découvrent depuis les places de marché.

Avant de vous lancer à fond et de créer votre propre boutique en ligne (oui oui c’est la prochaine étape :) ), je vous conseille de créer votre propre écosystème.

Ce que j’appelle un écosystème, c’est l’ensemble des sites qui vont vous amener des visiteurs et des clients.

Pour ça il faut que vous sachiez quels sont les sites que vos clients visitent régulièrement.

Alors rassurez-vous, ce n’est pas très compliqué surtout pour les créateurs comme vous.

Facebook et YouTube sont très certainement les deux sites où vous toucherez le plus facilement vos clients (pensez également à Pinterest et Instagram qui fonctionnent très bien aussi).

Je vous invite donc à créer une page ou/et un groupe Facebook pour y ajouter du contenu régulièrement et à inviter vos clients, amis, etc. à s’y abonner.

Faites la même chose avec YouTube, publiez des vidéos pour expliquer comment vous créez vos produits, partagez vos découvertes, etc.

Lancer votre propre boutique en ligne.

Lorsque vous aurez fait suffisamment grossir votre écosystème, vous serez prêt pour vous lancer à fond dans l’aventure et créer votre propre boutique en ligne.

Mais vous vous demandez peut-être pourquoi vous devriez créer une boutique en ligne ?

La réponse est simple !

Pour l’instant, vous ne vous appuyez que sur des sites qui ne vous appartiennent pas: les places de marchés, Facebook, YouTube, etc.

Tous ces sites peuvent changer leurs règles, augmenter leurs commissions et même supprimer votre compte sans préavis.

Si vous voulez vivre de votre passion, vous ne pouvez pas prendre le risque que vos ventes s’arrêtent du jour au lendemain.

Vous avez besoin d’appuyer votre entreprise sur un élément central que vous maîtrisez complètement et c’est votre boutique en ligne.

Créer son propre site e-commerce est normalement assez long, mais j’ai deux excellentes nouvelles pour vous !

  1. J’ai créé un guide que vous pourrez suivre pas à pas pour créer votre boutique en ligne
  2. Vous n’avez que le chapitre 3 de ce guide à appliquer.

Eh oui !

Toutes les étapes précédentes de mon guide, vous les avez déjà réalisées en utilisant les places de marché pour tester vos produits.

Vous avez aussi défini votre client idéal et votre différence, vous n’avez donc plus qu’a mettre en place votre boutique, cool non ?

Si vous avez suivi toutes les étapes de ce guide, vous aurez:

  1. Créé votre autoentreprise.
  2. Testé votre offre (grâce aux places de marché).
  3. Choisi le prix minimum de vos produits pour être rentable.
  4. Défini votre ou vos différences.
  5. Détaillé (et noté sur papier) votre client idéal.
  6. Créé votre écosystème
  7. Lancé votre boutique en ligne.

Vous aurez donc tous les éléments en place pour vivre de votre passion :)

Mais vous avez peut-être encore quelques questions qui vous font douter et c’est normal.

Je vais essayer de répondre à celles qui reviennent le plus souvent.

Oui, mais …. et si ?

Si je quitte mon job et que ça ne marche pas ?

Je ne vous conseille pas de quitter votre job avant d’arriver à l’étape ou vous allez lancer votre boutique en ligne (et rien ne vous oblige à quitter votre job une fois votre boutique lancée).

Lorsque vous serez arrivé à cette étape, vous aurez testé votre offre grâce aux places de marché.

Vous saurez donc si vos créations peuvent se vendre et à quel prix.

Et si vous avez fait correctement le calcul pour définir le prix de vos produits vous aurez une idée précise du salaire que vous pourrez dégager en vendant vos créations.

Vous aurez donc tous les éléments nécessaires pour choisir si vous devez ou pas quitter votre job.

Les places de marchés prennent de trop grosses commissions !

C’est vrai que les places de marché prennent parfois des commissions assez importantes et si je conseille de les utiliser c’est simplement pour tester votre offre.

Lorsque votre écosystème et votre boutique en ligne seront en place, vous pourrez progressivement retirer vos produits des places de marchés.

À terme vous n’aurez plus du tout besoin de les utiliser (ou seulement une ou deux pour récupérer de nouveaux clients que vous n’auriez pas pu toucher autrement).

J’ai fait le calcul dont tu parles et mes prix sont trop chers !

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous.

La bonne nouvelle c’est que vous êtes dans le domaine de la création, ça signifie que vos produits sont uniques et que vous n’avez pas réellement de concurrence.

La mauvaise nouvelle c’est que vous n’avez sûrement pas encore trouvé quelle était votre différence.

C’est cette différence qui fera de vous, de vos produits et de votre offre quelque chose d’unique et donc sans concurrence.

Trouvez votre différence et le prix ne sera plus un obstacle.

Si vous savez montrer votre différence, vous n'aurez plus de concurrence

Et après ?

Le but de mon article est de vous montrer qu’il est possible de vivre de votre passion en vendant vos créations sur internet.

Et qu’avec un peu de méthode vous pouvez aussi vérifier que ça marchera avant même de vous lancer à temps plein.

Mais avant de terminer cet article, j’aimerais rajouter une chose !

Une fois que votre boutique en ligne sera lancée et que vous pourrez vivre correctement de la vente de vos créations, vous aurez créé une véritable entreprise !

Et la prochaine étape (si vous le souhaitez) sera de la développer pour aller bien plus loin que « gagner votre vie ».

Mais ça, on en reparlera dans un autre article :).

Alors, vous avez envie de vous lancer maintenant ? :)

 

 

Ma méthode pour savoir si vous pouvez vendre vos créations (et en vivre)
4.5 (89.23%) 13 votes

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Recevoir un email pour