Vivez la vie que vous méritez et apportez de la valeur au monde grâce au e-commerce

Module All in one rewards de Yann Bonnaillie

Découvrez « All in one rewards » le module qui a fait gagné plus de 1,5 millions d’euros aux e-commerçants qui l’utilisent.

 

J’ai interviewé Yann Bonnaillie pour qu’il nous explique pourquoi sont module « All in one rewards » est si puissant et autant apprécié par la communauté Prestashop.

Si vous souhaitez mettre en place un programme de fidélité sur votre Prestashop ou/et un programme d’affiliation et de parrainage, je vous conseille de regarder cette vidéo et de tester ce module :).

Les points fort du module:

  • Incite vos clients à repasser commande régulièrement et à faire connaître votre boutique.
  • Permet de récompenser les influenceurs/blogueurs pour qu’il fasse connaître votre boutique.
  • Module très populaire et souvent récompensé: il est dans le top 10 des modules sur prestashop addons et sur codeur.com et il a reçu un Prestashop awards !
  • Une grande liberté dans le paramétrage des récompenses (fidélité et parrainage/affiliation).
  • SAV ultra réactif: 5 étoiles sur Prestashop addons.
  • Un retour sur investissement qui peut être énorme: jusqu’à 1 583 093 € pour certain client (voir minute 20 de la vidéo)
  • 5% de réduction sur le prix du module + 6 mois de mise à jour gratuite (si vous passez par ce lien).

Qui est Yann Bonnaillie ?

Olivier Clémence. Bonjour, ici Olivier Clémence du blog « reussir-mon-ecommerce.fr » et aujourd’hui on va faire une interview rapide de Yann Bonnaillie parce qu’il a un module qui est vraiment super sympa qui s’appelle « All-in-one rewards ». Yann, est-ce que tu peux te présenter, nous dire ce que tu fais ?

Yann Bonnaillie. Bonjour à tous. J’ai 38 ans, je suis développeur web depuis 18 ans et je suis spécialisé sur Prestashop dans le développement de modules, le conseil, l’assistance aux marchands depuis 2011, ça fait sept ans.

Olivier Clémence. Tu as toujours travaillé en tant que free-lance pour Prestashop ou tu as fait d’autres choses avant ?

Yann Bonnaillie. J’ai été salarié pendant 12 ans et je suis 100 % à mon compte depuis 2012. Il y a eu une petite période de transition où j’avais fait les deux en parallèle, le temps de monter ma boîte et voilà, je suis 95 % Prestashop depuis 2012.

A quoi sert le module All in one Rewards ?

Olivier Clémence. On est là pour parler de ton module. Est-ce que tu peux nous dire ce que c’est ? Le prononcer correctement parce que je suis incapable de dire son nom, nous dire à quoi il sert et pourquoi il est intéressant ?

Yann Bonnaillie. Alors il s’appelle « All-in-one rewards ». Son but, c’est clairement de faire exploser le chiffre d’affaires des marchands qui l’utilisent. C’est un module qui permet de créer un programme de récompenses tout-en-un afin de fidéliser les clients.

Il permet de récompenser les clients pour leurs propres achats donc les clients vont cumuler des récompenses, tout ça va s’accumuler dans une tirelire virtuelle. Les clients, en faisant des achats, vont cumuler des récompenses qu’ils pourront dépenser lors d’un prochain achat, le but étant de les inciter à repasser commande.

Le module intègre aussi un composant parrainage, donc vos clients deviennent vos ambassadeurs, s’ils invitent leurs amis, leur entourage, que les amis passent commande, vos clients peuvent gagner une récompense, soit un pourcentage de la commande du filleul, soit un montant fixe pour les achats de leurs amis.

Le dernier point, c’est l’affiliation c’est-à-dire que vous pouvez travailler aussi avec des professionnels, des blogueurs, des influenceurs divers, même des commerciaux sur le terrain qui vont vendre vos produits et qui seront donc commissionnés sur les ventes qu’ils vont rapporter.

O.C. Donc en gros pour résumer, il y a trois choses, récompenser le client par ses achats, il va gagner des points qu’il va pouvoir redépenser derrière, le but est de le fidéliser pour qu’il revienne régulièrement.

Le deuxième point, encore une fois ça reste de la fidélisation mais c’est, par exemple, de récompenser un de tes clients, enfin des clients parce qu’ils ont amené d’autres personnes et que ces autres personnes achètent, c’est ça ?

Y.B. Tout à fait.

O.C. Et le troisième point, c’est pour aller plus large encore que le côté parrainage, ça reste toujours un peu du parrainage, c’est l’affiliation, c’est-à-dire en gros tu vas aller contacter un blogueur et lui dire « si tu parles de ma boutique ou de mes produits, que tu mets ce lien-là, à chaque fois qu’une personne viendra depuis ton site, en cliquant sur ce lien, sur ma boutique et achètera des produits, tu récupéreras de l’argent », c’est ça ?

Y.B. Exactement, c’est ça. Le but est de fidéliser et d’apporter du trafic. Le parrainage, l’affiliation, il y a tout un système qui permet aussi d’inviter, via les réseaux sociaux, le but de tout ça est d’apporter du trafic donc d’améliorer la notoriété de la boutique, son référencement et forcément ses ventes.

O.C. C’est quelque chose que je fais, moi, par rapport à mes modules, c’est que justement il y a des blogueurs qui peuvent parler de mes modules et récupérer des commissions parce que des gens les achètent donc c’est vraiment un système qui est super efficace, l’affiliation.

Comment peut-on récompenser les parrains et blogueurs avec ce module ?

O.C: Est-ce que, via ton module, on peut définir différents types de récompenses, différents montants de récompenses selon le blogueur qui envoient les clients ?

Y.B. Tout à fait. Le module est extrêmement paramétrable. Il vous permet de définir un programme par défaut qui va s’appliquer à la majorité de la population et puis si vous avez besoin de personnaliser les critères pour des groupes d’individus ou même des individus propres, vous pouvez créer, ce que j’appelle, des modèles dans le module donc tous les paramétrages peuvent être déclinés en modèles et à ces modèles, vous y attachez des individus.

Si par exemple je veux proposer un programme de parrainage qui va donner cinq euros, à chaque vente, au parrain et cinq euros de bienvenue au filleul, c’est mon modèle par défaut par exemple que j’ouvre à tout le monde et je peux créer, pour des parrains VIP, avec qui j’ai mis en place un partenariat spécifique parce qu’ils me rapportent plus par exemple, plutôt que de leur donner 5 euros je peux leur donner 10 % et leurs filleuls, les clients qu’ils vont m’apporter, plutôt que de leur donner 5 euros de bienvenue, leur donner un produit cadeau par exemple.

Je peux faire une deuxième règle qui va cohabiter et sur cette règle j’y attache les parrains concernés. Ça marche aussi pour la fidélité, on peut récompenser des clients pour leurs propres achats bien plus que d’autres parce qu’ils sont plus fidèles.

Ça marche aussi pour le fonctionnement de la tirelire qui peut être utilisée de différentes façons selon vos réglages :

Soit les clients dépensent leurs récompenses sur le site en transformant leurs récompenses en un bon de réduction,

Soit vous décidez de constituer un catalogue de produit cadeau et au lieu d’avoir un bon de réduction qui va s’appliquer sur le panier, quand ils vont utiliser leur réduction ils vont pouvoir se payer un produit gratuitement qui vont prendre dans le catalogue,

Soit ils vont pouvoir réclamer le paiement de leurs récompenses en cash. Ça, c’est plutôt destiné, par exemple, à des clients professionnels, des blogueurs, des commerciaux qui sont intéressés par une rémunération plus que par vraiment vos produits.

Là encore vous allez pouvoir faire un modèle destiné au grand public qui va permettre de prendre des produits cadeaux et un modèle destiné aux blogueurs qui va permettre uniquement de réclamer le paiement de leurs récompenses en cash.

Mon module permet cette souplesse qui est transverse à tout le module, que ce soit pour la fidélité, le parrainage ou le fonctionnement de la tirelire.

O.C. Donc en gros tu crées des modèles par rapport à tes typologies de personnes qui vont promouvoir ta boutique à ta place et après, en plus tu peux les adapter vraiment de façon très fine pour des cas particuliers ?

Y.B. Exactement.

Un module reconnu et très souvent récompensé

O.C. Alors si je t’ai demandé de répondre à cette interview, ce n’est pas pour rien, c’est parce que ton module est vraiment réputé dans la communauté Prestashop, j’ai relevé par exemple qu’il était dans le top 10 des modules les plus populaires sur Prestashop Add-On, il est premier dans la catégorie fidélisation, ce qui n’est pas étonnant vu le nombre de fonctionnalités qu’il a, il est dans le top 10 des modules d’après Codeur.com et je sais aussi que tu as reçu un Prestashop Awards pour ce module…

Y.B. Meilleur module d’acquisition.

O.C. Du coup qu’est-ce qui, d’après toi, fait que ton module est aussi populaire ?

Y.B. Déjà c’est qu’il a été conçu à partir des idées des marchands. À la base, l’idée de ce module est venue du module de parrainage existant dans Prestashop qui était très peu souple, qui donnait la même récompense au parrain et au filleul et qui ne permettait aucune souplesse.

En fait les marchands m’ont suggéré leurs évolutions que j’ai écoutées, ça fait cinq ans que je bosse dessus, c’est vraiment mon produit-phare ce module, c’est mon petit bébé, cinq ans que je le fais évoluer en permanence en fonction des suggestions qu’on me fait.

Vraiment le point numéro un qui fait qu’il fonctionne et qu’il est populaire, c’est qu’il répond vraiment à des problématiques de marchands, il est très souple, il a un très grand nombre de fonctionnalités qui peuvent faire un peu peur mais il est vraiment très souple.

La configuration se fait une fois et après tout est automatisé. Il ne faut pas avoir peur du nombre d’options au contraire, ça va vraiment permettre de faire à peu près tout ce qu’on veut. Ça, c’est le premier point, vraiment il répond à des besoins spécifiques qui m’ont été réclamés par les marchands, qu’ils rencontrent tous les jours dans la gestion quotidienne de leur boutique.

La seconde raison, je pense que c’est tout simplement que ça fonctionne et c’est pour ça qu’il est populaire. Je pense que 99 % de mes clients l’ont rentabilisé sans aucun problème et quand je parle de rentabiliser, on en parlera peut-être un peu plus tard, pour certains c’est carrément le jackpot.

Ça fonctionne. Ce qui fait la force, notamment, de mon module en termes de parrainage, c’est qu’il se met en avant tout seul. Les clients, après avoir passé commande sur votre boutique, sont incités par un système de pop-up, c’est une option, vous pouvez personnaliser la pop-up comme vous voulez, pop-up qui leur vante les mérites du parrainage, les bienfaits d’en parler à leurs amis, l’intérêt qu’ils ont à le faire et ce qu’ils vont y gagner.

Ça, contrairement au programme de parrainage par défaut qu’on peut trouver dans Prestashop ou sur d’autres modules, c’est que quand c’est dans le compte du client, le client n’y pense pas, il n’y va pas spontanément pour inviter ses amis, etc.

Quand on lui parle de cette option juste au moment où lui-même vient de commander, il est un peu dans l’euphorie de son machin, il est content, c’est le meilleur moment pour en parler à ses amis. C’est un peu comme dans les jeux concours quand on vous dit de multiplier vos chances en invitant vos amis, etc.

Mon module fait un peu la même chose, il se met en avant après paiement pour ne surtout pas déranger le client pendant son acte d’achat et il lui rappelle qu’il peut en parler à ses amis, gagner des récompenses, etc.

Ça vraiment, vous pouvez le mesurer dans le module, il y a toutes les statistiques disponibles, vous allez voir que le nombre d’invitations envoyées est très fort, ça marche beaucoup mieux quand on leur propose de le faire que si on les laisse le faire par eux-mêmes dans le compte client.

O.C. En effet c’est complètement judicieux ce que tu dis, c’est que tu peux même essayer d’envoyer des mails pour dire aux gens « j’ai un programme d’affiliation, de parrainage, etc., qui va vous faire gagner de l’argent » mais on tombera rarement au bon moment alors que là, c’est exactement le bon moment.

En effet ils ont fait leur achat, ils peuvent être très contents de leur achat et se dire « tiens, je me suis acheté le dernier iPhone », les gens qui s’achètent dernier iPhone ont souvent envie d’en parler et si en plus on leur dit « dis à tes amis que tu as acheté le dernier iPhone, s’ils achètent, tu vas récupérer un peu d’argent », ça les incite vraiment à le faire.

Les trois fonctionnalités les plus appréciées des e-commerçants sous Prestashop.

O.C: Alors il y a beaucoup de fonctionnalités dans ton module, tu l’as dit, il est super souple, d’après toi, quelles sont les trois fonctionnalités que les commerçants apprécient le plus dans ton module ?

Y.B. Effectivement c’est variable, il y en a beaucoup mais je dirais, celle dont j’ai déjà parlé, la personnalisation de tous les réglages, c’est le point numéro un, le fait de pouvoir décliner un programme avec plusieurs paramétrages différents parce que quasiment tous les marchands que je rencontre démarrent peut-être avec un programme de parrainage par défaut et puis ils créent des partenariats avec des blogueurs.

Ils ont des parrains qui sont plus performants que d’autres et ils souhaitent les stimuler encore plus donc créer par exemple comme des systèmes de palier, le parrainage par défaut, le parrainage Premium, etc., augmenter la commission des parrains pour les récompenser de plus en plus et qu’ils soient de plus en plus actifs.

Il en va de même pour la fidélité, le fait de pouvoir faire des modèles de paramétrage, je dirais que c’est la force number one.

Une autre fonctionnalité que j’ai sortie assez récemment, c’est la possibilité de personnaliser les récompenses produit par produit.

En fait que ce soit en termes de fidélité ou de parrainage, vous allez pouvoir donner soit une récompense fixe au parrain, je prends l’exemple du parrainage, vous allez pouvoir lui donner une récompense fixe, par exemple il gagne deux euros à chaque vente, à chaque fois qu’un de ses filleuls passe une commande ou bien vous allez pouvoir lui donner un pourcentage, il gagne 2 % de la commande du filleul.

Ou bien, c’est la nouveauté, produit par produit vous allez définir que si un filleul achète ce produit, combien je donne à mon parrain parce que vos produits n’ont pas forcément la même marge donc vous allez pouvoir adapter la récompense reversée par produit.

Mon produit A donne 2 % de son prix, mon produit B donne 1 euro, mon produit C ne donne rien du tout parce que je n’ai pas assez de marge. En fonction du panier que va constituer le filleul, pour le parrain, les commissions seront calculées comme ça.

De même pour la fidélité, vous pouvez récompenser en fonction du montant du panier du client, s’il a acheté pour 100 €, vous lui donnez 5 % de points qu’il pourra réutiliser la prochaine fois ou bien produit par produit, sur le même principe.

Ça, ça permet vraiment une grosse souplesse, vous pouvez choisir différents modes de rémunération et encore une fois, via les systèmes de modèles, ils peuvent cohabiter. Des parrains peuvent toucher 2 % alors que d’autres sont commissionnés produits par produit.

O.C: C’est super intéressant comme fonctionnalité parce que justement on peut avoir peur, en mettant ça en place, de se dire « super, sur tel produit je peux donner une commission large, sur d’autres je ne peux pas », c’est un peu compliqué, on a un peu peur de trop rogner sur sa marge.

Là, clairement, avec la fonctionnalité dont tu parles, on peut sécuriser le truc en disant que « ce produit-là, je ne peux pas donner de commission, je ne gagne vraiment pas assez », c’est un produit d’appel par exemple, « je ne peux pas donner de commission dessus mais par contre celui-là, j’ai une bonne marge donc je peux être large au niveau de ma commission ».

C’est vraiment malin parce qu’il n’y a aucun risque, pour le commerçant, de perdre de l’argent parce qu’il est trop large au niveau des commissions.

Y.B. C’est ça et si on va plus dans le détail, les commissions produit par produit sont même programmables à date. Sur une période de 15 jours par exemple, on peut booster un produit, lui donner 10 % de commission parce qu’on a du stock, parce qu’on veut l’écouler, parce que c’est la fin d’année, pour X ou Y raison et en temps normal ne lui donner que 2 %.

Avec le module, vous allez pouvoir créer des périodes et vous allez pouvoir régler ça, ça va se faire de manière automatique, il y aura 10 % pendant 15 jours et puis ça retombera à 2 % après. Ça peut même aller encore plus loin que la simple personnalisation par produit.

La dernière fonctionnalité que je citerais, c’est vraiment la toute dernière, c’est la possibilité de constituer ce catalogue de cadeaux. Avant, les récompenses pouvaient être dépensées que sous forme de bons de réduction qui s’appliquaient au panier ou bien être réclamées en cash, si le marchand l’autorise et depuis la dernière version, j’ai créé cette fonctionnalité de catalogue de cadeaux.

C’est-à-dire que le marchand peut sélectionner des produits de son catalogue, soit qui sont à la vente, soit même des produits qui ne seraient pas disponibles à la vente, qui ne seraient que des produits cadeaux, des objets publicitaires par exemple et le client qui a suffisamment d’argent dans sa cagnotte pour pouvoir financer un cadeau, il peut l’acheter gratuitement.

Il y a un deuxième petit bouton au lieu que ce soit « ajouter au panier », c’est « utiliser mes récompenses » et ça va décompter, de son compte récompenses, pile poil le montant exact du produit tel qu’il aura été défini par le marchand.

Alors il n’est pas possible de financer partiellement un produit cadeau, c’est de l’achat à 100 %, c’est vraiment du produit gratuit, ça permet de limiter l’utilisation des récompenses vraiment sur les objets de notre choix.

O.C: C’est un bon moyen pour justement écouler des stocks qui ne se vendent pas ou des choses comme ça. Tu mets ça dans ton catalogue, de toute façon il ne vend pas sur ton catalogue normal donc tu mets ça dans ton catalogue cadeau et les gens peuvent l’acheter gratuitement.

Même si le produit leur plaît moins parce que c’est un produit qui ne se vend peut-être pas, le fait de savoir qu’ils ne vont rien dépenser va grandement leur faciliter l’achat. C’est un bon moyen d’écouler du stock d’invendus.

Yann accorde une très grande importance au SAV de son module (5 étoiles) !

O.C: Alors moi, je vends des modules aussi et je sais que le SAV est super important aussi bien pour un développeur que pour le client qui va acheter, je sais que tu accordes beaucoup d’importance au SAV, comment tu t’y prends pour satisfaire des clients sachant que ton module a cinq étoiles sur Add-On, c’est le maximum, comment tu fais ? Comment tu procèdes pour gérer ton SAV ?

Y.B. J’essaie d’être disponible. C’est variable mais on va dire que grosso modo je réponds systématiquement dans les 24 heures même si la majorité du temps, c’est plutôt dans l’heure où la demi-heure. On va prendre une marge, on va dire que je réponds à tous les clients dans les 24 heures.

C’est moins du SAV, mon module apporte souvent des questions avant-vente donc j’essaie de répondre au mieux parce que c’est vrai qu’il n’est pas très riche en documentation, j’ai fait une description très fournie mais une documentation, c’est compliqué à maintenir surtout en multi langues donc je préfère le contact avec les clients.

Je réponds à leurs questions quand ils en ont, je les oriente, je leur fais des démonstrations, si nécessaire, donc j’essaie surtout d’être disponible et de répondre à leurs questions.

Après il arrive souvent qu’ils aient des problématiques bien particulières en termes de parrainage, qu’ils veuillent mettre en place des conditions particulières qui sortent un peu du fonctionnement classique donc j’essaie de leur proposer des solutions.

Mon module est quand même souple donc j’essaie de trouver des alternatives avec justement un système de modèles, de jongler un peu pour leur proposer des solutions pour que ça puisse coller avec le fonctionnement de mon module.

Dans le pire des cas, si mon module nativement ne peut pas gérer leurs besoins, je propose des développements spécifiques. Bien souvent j’adapte mon module pour des besoins très particuliers de l’ordre de quelques heures, histoire qu’ils ne soient pas abandonnés avec leurs problèmes.

J’essaie d’y répondre le mieux que je peux de bout en bout.

Le retour sur investissement peut être très impressionnant (quelques chiffres) !

O.C. Tout à l’heure tu parlais justement de boutiques qui utilisaient ton module et qui avaient de supers résultats avec, est-ce que tu as quelques chiffres à partager là-dessus ?

Y.B. Oui, je pourrais en avoir des tas mais j’en ai récupéré trois. Il y a la boutique Madeinbeauty que je citais déjà dans la description de mon module, en bas de la description, qui, la première année avait fait quelque chose comme 2000 € de chiffre d’affaires via le parrainage, si mes souvenirs sont bons.

C’est une de mes premières clientes, ça doit faire quatre ou cinq ans qu’elle a le module, elle en est à quasiment 94 000 € de commandes réalisées avec le parrainage.

C’est-à-dire le total des commandes réalisées par des filleuls, ça représente 94 000 € de chiffre d’affaires.93 964 € gagnés avec All in one Rewards

Le coût que ça lui a coûté en termes de récompenses versées aux parrains, c’est 1100 €.

O.C. Alors pour être bien clair, on est d’accord que 94 000 €, on ne parle pas du chiffre d’affaires de la boutique, on parle du chiffre d’affaires qui a été généré juste par le parrainage, c’est-à-dire le chiffre d’affaires qu’elle n’aurait jamais eu sans ton module ?

Y.B. Voilà, exactement. Je ne vais pas dire jamais mais probablement pas.

O.C. Tu dis qu’elle a récupéré 94 000 € et elle a reversé, de ces 94 000 €, 1100 € pour les parrains ?

Y.B. C’est vrai que je ne fournis pas de stats sur le cadeau filleul donc il faut peut-être compter le double si elle a donné cinq euros aux filleuls. Dans les stats du module, il y a le nombre de commandes qui est indiqué donc il faudrait multiplier le nombre de commandes des filleuls par le montant du cadeau de bienvenue.

Grosso modo si ça lui a coûté 2000 €, c’est le bout du monde et ça lui en a rapporté 94 000.

J’ai un autre client dont je te fournirai aussi la capture d’écran, c’est Coiffeurs Certifiés, c’est un groupement de coiffeurs, c’est un Prestashop multiboutiques, ça fait un an et demi qu’il a le module et il en est à 42 000 € de commandes de filleuls.

42 000 € en un an et demi grâce au module

Y.B: Le dernier qui souhaite rester anonyme, je ne peux pas le citer malheureusement mais c’est mon plus gros succès, de ce que j’en sais en tout cas, il est à 1 583 000 € de commandes de filleuls pour un peu plus de 28 000 € de récompenses versées.

plus de 1,5 millions d'euros gagné en parrainage.

O.C. En combien de temps ?

Y.B. Lui, c’est un client assez ancien aussi, ça doit faire quatre ou cinq ans. Je sais juste qu’à une époque, le chiffre d’affaires réalisé par le parrainage représentait 25 % de son chiffre d’affaires total. C’est loin d’être négligeable.

O.C. En effet, ça fait de beaux chiffres.

Y.B. Pour 199 € d’investissement.

O.C. C’est rentabilisé, comme tu disais tout à l’heure, c’est bien rentabilisé.

Y.B. On l’achète une fois ou on le rachète si on veut les dernières évolutions mais le coût est vraiment dérisoire par rapport à ce que ça peut rapporter. Je ne crois pas que les clients aient à s’en plaindre.

O.C. Ma dernière question, on peut trouver ton module sur Prestashop Add-On mais on peut aussi l’acheter directement sur ta boutique. Moi, j’aime bien proposer des petites choses à mes lecteurs donc est-ce que tu peux proposer quelque chose à mes lecteurs, qui pourront avoir avec un lien en dessous de la vidéo ?

Y.B. Si tes auditeurs passent par ton lien, vous bénéficierez de 5 % de réduction à l’achat du module et de six mois de mises à jour gratuites.

N’hésitez pas à venir le prendre sur ma boutique via le lien d’Olivier et si vous avez des questions, il y a un petit module de chat dans le coin, en bas à droite, de ma boutique donc n’hésitez pas, je serai ravi de vous renseigner, de vous éclaircir, de vous présenter ça un peu plus longuement si vous le souhaitez.

O.C. Super, merci Yann. N’hésitez pas à prendre le module de Yann et de toute façon vous avez six mois de mises à jour gratuites avec, si jamais vous avez besoin de le faire évoluer et comme le disait Yann, si vous avez un besoin spécifique Yann pourra vous aiguiller pour le faire avec le module ou vous faire un développement spécifique donc il n’y a vraiment aucune raison de ne pas tester ce module qui, franchement, vu les chiffres que tu nous as apportés, a peu de chance de pas être rentabilisé rapidement. Merci Yann.

Y.B. Merci à toi.

O.C. Ciao.

Module All in one rewards de Yann Bonnaillie
4.9 (97.92%) 48 votes

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
OlivierVincent Recent comment authors
  Subscribe  
plus récent plus vieux
Recevoir un email pour
Vincent
Invité
Vincent

Je confirme ! C’est un excellent module (qui rapporte !) et Yann est un super dev toujours disponible pour répondre aux questions et pour aider. Un must have !!