Améliorer le référencement de sa boutique PrestaShop : 10 leviers simples à actionner

En tant qu’e-commerçant, la visibilité de votre boutique en ligne est primordiale. Bien entendu, vous pouvez promouvoir votre site internet grâce à la publicité payante. Toutefois, le référencement naturel reste lui aussi essentiel pour attirer des prospects qualifiés. 

Si vous avez opté pour le CMS PrestaShop, vous vous demandez surement quelles sont les choses que vous pouvez faire pour obtenir un meilleur positionnement de votre e-shop ? Voici donc 10 actions pour améliorer votre SEO sur PrestaShop !

Avant de débuter votre lecture, si vous souhaitez améliorer le SEO de votre boutique en ligne, téléchargez gratuitement notre livre blanc seo.

Livre blanc seo

Sommaire :

  1. Choisir les bons mots clés
  2. Aimanter les clics avec une super balise title
  3. Attirer l’œil des internautes avec une meta description irrésistible
  4. Optimiser ses images pour gagner sur les deux tableaux
  5. Utiliser le champ sémantique attendu par Google
  6. Structurer ses pages pour Google grâce aux balises Hn
  7. Aiguiller Google et ses robots en ajoutant un Sitemap
  8. Améliorer la vitesse de chargement pour propulser son site en tête des résultats
  9. Corriger les erreurs pour plaire à Google et aux utilisateurs
  10. Supprimer les pages qui plombent votre référencement
  11. (Bonus) Maintenant, on passe à l’action pour un SEO Prestashop aux petits oignons !

1. Choisir les bons mots clés

Comme vous le savez certainement, avant toute chose, il est important de savoir sur quels mots-clés vous souhaitez que vos pages web apparaissent dans les résultats de Google.

Le choix de vos keywords est une étape essentielle, puisque c’est autour d’eux que vous allez créer et organiser vos contenus. 

C’est un travail qui demande un peu de réflexion si vous voulez que votre site sorte du lot :

  • étude des volumes pour chaque requête ;
  • analyse de la concurrence ;
  • décryptage de l’intention de recherche des internautes…

Il ne faut rien laisser au hasard !

Je ne peux pas vous expliquer en un seul paragraphe comment trouver les mots-clés pertinents pour vous… Alors, j’ai créé un guide complet pour vous aider.

Je vous invite à le lire dès à présent : Mots-clés référencement : choisir les bons et éviter les pièges.

2. Aimanter les clics avec une super balise title

Qu’est-ce que la balise meta title et pourquoi l’optimiser ?

Cette balise est utilisée par Google afin de déterminer quel est le sujet de la page.

Elle  sert également de titre pour les résultats dans les moteurs de recherche.

Dans l’exemple ci-dessous, la phrase surlignée en jaune est celle qui correspond à la balise title du site « officialveganshop.com ».

Exemple balise title site official vegan shop

La plupart du temps, on vous conseillera de rajouter simplement votre mot-clé principal à l’intérieur de cette balise.

En effet, Google va en tenir compte dans le calcul de pertinence de votre page.

Mais ce serait réellement dommage de vous limiter à ça.

Étant donné que le contenu de cette balise est affiché dans les résultats de Google, c’est une énorme opportunité pour vous d’inciter les visiteurs à cliquer sur votre site plutôt que sur celui de vos concurrents.

Vous pourriez ainsi obtenir plus de clics que le premier même si votre site n’apparaît qu’en troisième, quatrième ou même cinquième position.

Comment rédiger un bon meta titre pour vos pages PrestaShop ?

Vous vous demandez sûrement comment faire pour rédiger une balise title qui donnera envie aux visiteurs de Google de cliquer sur votre site web ?

Pour ça, vous devez étudier la concurrence en vous posant les questions suivantes :

  • Que pouvez-vous proposer de mieux que vos concurrents ?
  • Qu’est-ce qui peut vous différencier des autres résultats ?

Voici quelques éléments que vous pouvez ajouter dans vos balises title et qui vous permettront de vous démarquer :

  • le prix (si vous êtes moins cher que les concurrents) ;
  • le choix (« 25 coloris différents », « Toutes les tailles disponibles », etc.) ;
  • la qualité (« Fabriqué en France », « Incassable ») ;
  • les garanties (« Produits garantis 6 mois », « à vie ») ;
  • les délais d’expédition (« Chez vous en 2 jours ») ;
  • etc.

L’important étant que les arguments que vous mettez en avant dans votre meta titre soient véridiques et, si possible, vérifiables une fois qu’on se trouve sur votre page.

J’ai rédigé un guide complet sur la balise title que je vous invite à consulter.

3. Attirer l’œil des internautes avec une meta description irrésistible

Une meta description, qu’est-ce que c’est et pourquoi l’optimiser ?

Tout comme le title, la meta description est une balise. Elle n’apparaît pas à proprement parler sur votre page PrestaShop. En revanche, elle est visible des internautes dans les pages de résultats de Google.

Il s’agit du petit texte qui apparaît en gris sous le title et l’URL.

Mieux elle est rédigée, plus elle donnera envie aux internautes de venir faire un tour sur votre boutique en ligne.

Il est vrai que Google ne tient plus compte de cette balise dans le calcul de pertinence de votre site.

Alors pourquoi l’optimiser améliore quand même votre référencement ?

Un des critères que Google prend en compte pour faire son classement est le taux de clic (CTR) que chaque site obtient dans ses résultats.

D’après les données du site advancewebranking.com, le CTR moyen d’un site en première position des résultats est d’environ 31 % (août 2021).

Graphique CTR selon le ranking des pages.

Nous avons vu qu’en optimisant correctement votre balise meta title et votre balise meta description, il est possible d’obtenir plus de clics que le premier résultat.

D’après vous, si votre site se trouve en quatrième position et qu’il obtient 38 % des clics, que va en penser Google ?

Il va tout simplement se dire que le site en quatrième position (le vôtre) est plus intéressant que celui en première position et il vous fera alors remonter dans son classement. Mathématiquement, cela améliore le SEO de votre e-commerce.

Pour optimiser vos balises meta Title et meta description l’idéal est de le faire « à la main ». Mais si vous avez beaucoup de produits, ça peut être extrêmement long. Dans ce cas, je vous conseille d’utiliser mon module easy seo qui vous permettra de remplir automatiquement ces balises

Comment rédiger une meta description captivante ?

Une bonne meta description doit donner envie aux internautes de consulter votre page. Pour cela, elle doit bien entendu être :

  • compréhensible,
  • lisible,
  • non-tronquée.

Elle sera d’autant plus attractive que vous saurez y placer les bons mots-clés et montrer le bénéfice que l’internaute aura à cliquer sur votre page.

Je détaille davantage ces conseils et vous en livre bien d’autres dans mon article : Tout savoir pour rédiger une meta description irrésistible et bien optimisée !

4. Optimiser ses images pour gagner sur les 2 tableaux

Balise ALT et légende, bien faire la différence

Bon déjà, mon titre est faux :)

J’ai écrit « balise ALT », parce que c’est comme ça que tout le monde l’appelle. En réalité, on devrait dire « attribut ALT ». (Désolé, c’est mon côté technique qui ressort :D).

Ensuite, on confond souvent la légende d’une image avec l’attribut ALT.

La légende d’une image, c’est ce qui va apparaître sous votre visuel (selon le thème que vous utilisez, elle peut être positionnée ailleurs ou même ne pas être visible).

Par défaut dans Prestashop, toutes les images de vos produits ont la même légende : le nom du produit. 

Mais, ce qui intéresse Google, ce n’est pas le texte qui apparaît sous votre image, mais l’attribut ALT.

Alors c’est quoi l’attribut ALT finalement ?

L’attribut ALT, c’est un élément intégré dans le code HTML d’une image et qui permet à Google de comprendre ce que représente cette image.

Voilà à quoi ça ressemble :

exemple de balise alt

Pourquoi optimiser l’attribut ALT ?

Contrairement à nous, Google n’a pas d’yeux.

Il ne peut donc pas comprendre le sens d’une image en la regardant. L’attribut ALT est donc là pour l’aider.

En remplissant correctement cet attribut, vous allez améliorer le référencement de votre site, car vos images apporteront des informations supplémentaires à Google. Ceci l’aidera à calculer la pertinence de vos pages.

Mais vous allez également améliorer le référencement de vos images dans Google Images.

Le moteur de recherche d’images de Google est souvent ignoré par les e-commerçants, alors qu’il peut apporter énormément de trafic sur un site.

Pour comprendre l’importance de Google Images, il suffit de se mettre à la place d’un client potentiel.

Si vous cherchez à acheter un sac à main, quel sera le critère le plus important pour vous ?

L’aspect du sac bien sûr !

Pourquoi vous fatiguer à visiter tous les sites qui vendent des sacs à main alors que Google Images vous permet de voir tous les produits sur une même page ?

Beaucoup de consommateurs ont pris l’habitude de gagner du temps avec cette méthode de recherche.

Ça leur permet de faire rapidement une première sélection et de ne visiter que les sites dont la photo du produit les attire.

Optimiser ses images pour être bien positionné sur Google Images

Comment rendre ses photos « sexy » pour Google ?

Pour que le célèbre moteur de recherche positionne correctement vos visuels, vous devrez donc porter une attention toute particulière à la balise ALT. 

Afin de rédiger des attributs ALT bien optimisés, décrivez clairement ce qui se trouve sur l’image en question. Mettez-vous à la place de quelqu’un qui devrait décrire ce qu’il voit à un malvoyant.

Bien entendu, vous devrez fournir un attribut ALT unique pour chaque photo. Cela peut s’avérer compliqué quand vous avez des images très similaires à décrire. Il faudra donc faire jouer votre créativité !

Si cela vous intéresse, j’ai créé un guide complet sur l’optimisation de l’attribut ALT.

Si vous avez beaucoup d’images sur votre boutique, remplir tous les attributs alt risque de vous prendre pas mal de temps. Le module easy seo dont j’ai parlé précédemment vous aidera à le faire bien plus rapidement.

5. Utiliser le champ sémantique attendu par Google

Ici, je vais vous expliquer comment améliorer vos textes pour que Google les apprécie.

Mais attention !

La première chose que vous devez faire, c’est rédiger des descriptions qui donnent envie d’acheter vos produits.

Une fiche produit capable de convaincre les visiteurs de devenir des clients est sans doute le meilleur signal que vous pouvez donner à Google pour qu’il vous place premier dans ses résultats.

Pour la suite, je pars donc du principe que vous avez déjà rédigé un texte intéressant pour vos visiteurs sur vos fiches produits.

rassurez-vous : si vous avez beaucoup de fiches produits et la rédaction d’une superbe description pour chacune d’entre elles représente pour vous trop de travail, j’ai une solution pour vous dans la suite de cet article

Utiliser le champ lexical de vos produits

Google est bien plus intelligent que vous ne le pensez.

Il maîtrise très bien notre langage et est capable de comprendre qu’un texte contenant les mots « gibiers », « forêts » et « fusil » parle de « chasse ».

Même si le mot « chasse » n’apparaît nulle part.

Étrange non ?

Car, après tout, aucun des trois mots que j’ai cités n’a de racine commune avec le mot « chasse », et ce ne sont pas non plus des synonymes.

Pour comprendre une page, Google ne se limite pas à regarder la signification des mots dans un dictionnaire.

Il utilise les milliards d’informations qui se trouvent sur le Web.

Ainsi il a pu constater que les mots « gibiers », « forêts » et « fusil » étaient souvent utilisés sur les pages parlant de la « chasse ».

Ces trois mots font donc partie de ce qu’on appelle le champ sémantique de la chasse.

OK, mais à quoi ça me sert de savoir ça ?

C’est très intéressant pour vous, car Google privilégie les pages qui ont un champ sémantique cohérent.

Il vous suffit donc de trouver et d’utiliser les termes qui composent le champ sémantique du mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner pour booster le référencement de votre page.

Pour rester dans l’univers du sac à main, des mots comme « maroquinerie », « cuir », « bandoulière », « élégant », « pratique », « anse », etc., seront plus que bienvenus.

Comment enrichir son champ sémantique ?

Dans cette vidéo, je vous montre comment trouver les mots d’un champ sémantique pour Google.

Il vous suffit maintenant de les ajouter dans votre page, tout en gardant en tête que votre texte doit rester intéressant (passionnant même) pour vos lecteurs.

6. Structurer ses pages pour Google grâce aux balises Hn

H1, H2… H6 : les balises Hn, c’est quoi ?

Dans cet article, j’ai ajouté des titres, des sous-titres, des sous sous-titres, etc.

Pourquoi ?

Parce que ça rend l’article bien plus facile à lire pour vous (mes lecteurs). Cela facilite ce que l’on appelle l’expérience utilisateur (UX).

Ces titres vous montrent deux choses :

  • quels sont les éléments les plus importants de la page,
  • comment s’imbriquent les paragraphes les uns dans les autres.

Si cela vous aide à comprendre comment est structuré mon contenu, c’est aussi le cas pour les moteurs de recherche. Ces derniers vont pouvoir trouver plus facilement dans mon article les éléments importants. 

Et pour faire ça, j’utilise ce qu’on appelle des balises « Hn », c’est un code HTML qui me permet de créer des titres et intertitres.

La balise Hn n’existe pas réellement, on utilise le « n » pour représenter un nombre et faire comprendre qu’il existe différentes balises « H » allant de 1 à 6: H1, H2, H3, H4, H5, H6. Vous pouvez lire mon guide complet sur le sujet ici.

La balise H1 correspond au titre le plus important de votre page.

Il est préférable de n’avoir qu’une seule H1 par page et de faire en sorte qu’elle contienne votre mot clé principal.

La plupart des thèmes de Prestashop utilisent le nom de votre produit ou de votre catégorie pour remplir la balise H1 de vos pages.

Pour l’optimiser, vous devez donc simplement faire en sorte que le nom de votre produit (ou de votre catégorie) soit pertinent pour Google.

Parfois ce n’est pas simple d’optimiser le nom de vos catégories, car il est aussi utilisé dans vos menus. J’ai rédigé un tutoriel pour vous montrer comment régler ce problème.

La balise H1 correspond au titre le plus important de votre page.

Il est important de n’avoir qu’une seule H1 par page et de faire en sorte qu’elle contienne votre mot clé principal ou une équivalence.

La plupart des thèmes de PrestaShop utilisent le nom de votre produit ou de votre catégorie pour remplir la balise H1 de vos pages.

Pour l’optimiser, vous devez donc simplement faire en sorte que le nom de votre produit (ou de votre catégorie) soit pertinent pour Google.

Parfois ce n’est pas simple d’optimiser le nom de vos catégories, car il est aussi utilisé dans vos menus. J’ai rédigé un tutoriel pour vous montrer comment régler ce problème.

Les balises suivantes (H2, H3, H4, H5 et H6) sont des sous-titres et vous pouvez en avoir plusieurs sur une même page.

Je vous conseille d’y ajouter les mots qui correspondent au champ sémantique de votre page (voir le point 4 de ce guide).

Attention, votre page doit rester agréable à lire, si vous truffez toutes vos balises Hn de mots clés, vous risquez d’avoir un résultat étrange.

Non seulement vous ferez fuir vos lecteurs, mais en plus vous allez envoyer un signal négatif à Google.

Utilisez donc les titres avant tout pour aider vos lecteurs, et Google saura vous récompenser.

Comment utiliser les balises Hn sur Prestashop ?

Plutôt que de rédiger un long paragraphe sur le sujet, je vous propose de faire le tour de la question en vidéo !

Je vous ai expliqué que les balises Hn permettaient aux utilisateurs de comprendre comment les paragraphes s’imbriquent les uns dans les autres.

Par conséquent, pour que vos balises Hn soient efficaces vous devez les utiliser dans l’ordre.

Ça signifie qu’une balise H3 ne peut pas se trouver derrière une balise H1 sans qu’une balise H2 ne soit présente entre-deux.

Pour que ce soit plus clair, voici une image qui vous aidera à mieux comprendre ce que je veux dire.

Exemple de bonne utilisation des balises Hn.

Il est donc important que vous respectiez bien l’ordre et la logique de ces balises lorsque vous les utilisez.

Utiliser un thème PrestaShop optimisé pour le SEO

Pour être honnête, la plupart des thèmes PrestaShop n’utilisent pas correctement les balises Hn.

Elles ne respectent pas l’ordre logique, elles ne sont pas modifiables ou carrément absentes.

Bref sur un grand nombre de thèmes, c’est une vraie catastrophe !

Les corriger peut être long et vous demandera pas mal de compétences techniques.

Si vous voulez gagner du temps je vous invite à prendre le thème de SeoPresta car il a été totalement optimisé pour le SEO.

👉 Cliquez ici pour découvrir le thème PrestaShop optimisé pour le SEO.

Malheureusement, beaucoup de créateurs de thèmes PrestaShop ne savent pas se servir correctement des balises Hn.

Ce qui fait qu’ils les utilisent un peu partout dans le code et sur des mots qui n’ont aucun intérêt pour le référencement de votre site.

Dans cette vidéo, je vous montre comment vérifier si votre thème doit être corrigé.

Si votre thème n’utilise pas correctement les balises Hn, vous n’aurez pas d’autres choix que d’aller faire les corrections directement dans le code. Si vous ne savez pas comment faire, je peux vous mettre en contact avec des experts Prestashop qui pourront vous aider.

7. Aiguiller Google et ses robots en ajoutant un Sitemap

Pour que vos pages soient bien positionnées dans les résultats de recherche, il faut avant tout que Google sache qu’elles existent.

Pour découvrir les pages d’un site, GoogleBot (le robot de Google) suit les liens qu’il trouve et enregistre les pages dans sa base de données. C’est ce que l’on appelle l’indexation.

Le problème, c’est que GoogleBot ne peut pas rester des heures sur votre site.

Suivre tous les liens qu’il découvre lui prend beaucoup de temps (surtout si vous avez beaucoup de sous-catégories). Il faut donc l’aider à aller plus vite si vous souhaitez qu’il vous récompense en termes de positionnement ;-) 

Le Sitemap est donc là pour aider Google à découvrir et indexer vos pages.

Plus vous aurez de pages de qualité indexées, plus vous avez de chance d’obtenir du trafic depuis Google.

J’ai rédigé un guide complet sur l’utilisation du Sitemap avec Prestashop ici.

8. Améliorer la vitesse de chargement pour propulser son site en tête des résultats

Booster la vitesse de son site = booster ses ventes… 

Les internautes sont particulièrement pressés et la vitesse de chargement de votre site impacte directement vos ventes !

Plusieurs études relayées par WebsiteBuilderExpert montrent que le temps de chargement est un critère essentiel pour les internautes :

  • un quart des visiteurs sont prêts à abandonner un site dont le temps de chargement excède 4 secondes ;
  • une seconde de chargement supplémentaire et ce sont 16 % de visiteurs insatisfaits en plus.

En clair : si votre e-commerce engendrait un bénéfice de 100 000 € par jours, un ralentissement d’une seconde dans le chargement de vos pages vous coûterait 2,5 millions d’euros par an (à cause des ventes perdues).

… et son SEO Prestashop !

Depuis plusieurs années Google a clairement fait savoir que la vitesse de chargement était un critère pris en compte pour le classement des sites dans ses résultats.

Mais pourquoi est-ce si important ?

Il y a plusieurs raisons à cela.

Google cherche à satisfaire ses visiteurs et les diriger vers des sites lents n’a donc aucun intérêt pour lui, car il sait qu’ils n’auront pas la patience d’attendre.

Un autre point important à prendre en compte, est que Google à besoin d’énormément de ressources pour enregistrer les milliards de pages qu’il visite tous les jours.

Plus les sites qu’il scanne sont lents, plus il perd de temps et plus il dépense d’argent.

En récompensant les sites les plus rapides, Google fait donc des économies :).

J’ai rédigé un guide dans lequel je vous montre ce que vous pouvez faire pour améliorer la vitesse de chargement de Prestashop.

9. Corriger les erreurs pour plaire à Google et aux utilisateurs

Détecter les pages d’erreur

En tant qu’e-commerçant, vous avez énormément de choses à gérer et c’est tout à fait compréhensible que de temps en temps, il y ait quelques pages d’erreurs sur votre site.

Cela peut venir d’un produit que vous avez désactivé, d’un petit bug sur un module, etc.

Il existe des centaines de problèmes qui peuvent générer des pages d’erreur et c’est difficile pour un e-commerçant de tous les corriger.

Mais ça, votre client s’en moque complètement.

Lorsqu’il arrive sur une page d’erreur, il ne se dit pas : « Ohlala, comme ça semble difficile le métier d’e-commerçant, j’ai déjà de la chance que les autres pages fonctionnent ».

NON !

C’est plutôt ce type de phrases qui lui passent par la tête :

  • « Comment je fais pour trouver mon produit maintenant ? »
  • « Est-ce que je peux avoir confiance en ce site ? »
  • « Pourquoi il me dirige vers cette page si elle n’existe pas ? »
  • « Pfff, c’est quoi ce site de m**** ? »

Donc déjà, corriger vos pages d’erreur vous permettra de conserver plus de clients sur votre site.

Mais après avoir lu ce guide (et ceux que je vous ai conseillé de lire avant), vous devez commencer à comprendre que ce qui ne plaît pas à vos visiteurs ne plaît pas non plus à Google.

Si Google découvre trop de pages d’erreur sur votre site, il considérera que vous faites mal votre travail et qu’il ne peut pas diriger SES visiteurs vers votre site.

Il est donc important que vous corrigiez un maximum de pages d’erreurs.

La première étape consiste donc à repérer les pages de votre site qui comportent une erreur 404.

Mais attention !

Mettre en place une redirection systématique depuis vos pages d’erreurs vers votre page d’accueil (ou une autre) n’est pas une bonne solution.

Au contraire, c’est même sans doute pire que de ne rien faire.

Comment corriger intelligemment les pages d’erreur de votre site PrestaShop ?

Dans la vidéo ci-dessous, je vous explique comment vous devez vraiment vous y prendre pour corriger vos pages d’erreurs.

10. Supprimer les pages qui plombent votre référencement

Un peu plutôt dans ce guide (quand je parlais du Sitemap) je vous ai expliqué que plus vous aviez de pages de qualité indexées par Google, plus vous aviez de chance d’obtenir du trafic.

J’ai bien fait attention à dire « pages de qualité » et non pas simplement « pages ».

Contrairement à ce que l’on peut lire un peu partout sur Internet, le nombre de pages que contient votre site n’a pas d’importance pour Google.

Ce qui l’intéresse, c’est le « pourcentage » de page de qualité que votre site contient.

Si votre site contient 1 000 pages et que seulement 10 sont de qualité alors, pour Google, votre site obtiendra la magnifique note de 1/100.

Pas top, non ?

Comment voulez-vous que Google positionne correctement vos pages dans ses résultats si vous lui montrez que seule une infime partie de votre site est intéressante ?

Si vous vous demandez ce qu’est une « page de qualité », c’est tout simplement une page qui respectera les points précédents dont j’ai parlé dans ce guide

Mais heureusement, vous n’allez pas être obligé d’optimiser toutes les pages de votre site.

J’ai une solution bien plus simple pour vous !

Il vous suffit de vous concentrer sur les pages les plus rentables :

  • celles qui peuvent attirer le plus de visiteurs,
  • les produits qui se vendent le mieux,
  • les articles avec la plus forte marge commerciale,
  • etc.

Ensuite, pour toutes les autres pages non optimisées, vous allez les « désindexer » pour que Google n’en tienne pas compte.

Je vous explique tout ça dans cette vidéo :

11. (Bonus) Maintenant, on passe à l’action pour un SEO Prestashop aux petits oignons !

Il y a bien sûr des centaines d’autres choses qui peuvent être faites pour améliorer le SEO de votre site Prestashop.

Mais j’ai volontairement listé ici des optimisations simples et rapides à mettre en place. Car, après tout, pourquoi commencer par des techniques compliquées quand des actions simples (comme celles-ci) peuvent vous donner d’excellents résultats ?

Si l’optimisation de votre boutique en ligne vous intéresse, j’ai créé un livre blanc gratuit dans lequel vous retrouverez de nombreux autres conseils en termes de référencement. N’hésitez pas à le télécharger !

Subscribe
Recevoir un email pour
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Marilyne
Marilyne

Bonjour Olivier,
Cet article est très intéressant, comme toujours, et je vais m’atteler à suivre plusieurs des pistes que tu préconises.
J’ai d’ailleurs acheté ce matin le module noindex mais j’ai une question supplémentaire, et peut-être, du coup une demande d’amélioration. J’ai lu qu’il était nécessaire de désindexer les pages 2,3,4… des catégories, car cela fait du duplicate content. Qu’en penses-tu? Ton module pourrait-il le faire? et sinon, sais-tu comment faire?
Merci en tout cas de tes précieux conseils.
Marilyne
https://lyn-et-or-bijoux.com

BARREAU
BARREAU

Bonjour Olivier,
Pour ma part, j’ai énormément de produits sur mon site, avec un contenu vraiment pauvre qui vont donc si j’ai bien compris plombé la note globale de mon site. Seulement, notre avantage c’est de sortir sur Google lorsque l’on tape la référence sur le moteur de recherche. Du coup si je désindexe mes pages pour avoir une meilleure note globale, je vais justement perdre cet avantage.
Et honnêtement avec plus de 900 000 références sur le site, il est pratiquement impossible d’optimiser chaque page produit.
Je ne sais pas trop quoi faire du coup.

Auriez-vous une idée ?

Vous en remerciant par avance.

Cordialement Julien BARREAU

BARREAU
BARREAU

Merci pour votre réponse.

Je vais regarder tout cela de plus prêt.

Cordialement Julien

Nicolas
Nicolas

Bonjour Olivier,

Merci pour ce superbe article, clair, précis, intéressant. Concernant le logiciel Ultimate Keyword Hunter existe – t – il une alternative aussi performante fonctionnant sous MAC OS ? Merci. Nicolas

Nicolas
Nicolas

Ok merci. Je vais continuer mes recherches. : )

HAMID
HAMID

Bonjour Olivier,
je trouve que Cet article est très intéressant,alors j’ai une question??
Quand je masque les prix pour les visiteurs, le message « connectez-vous pour afficher les prix » s’affiche, mais le problème c’est que la fiche de produit s’affiche avec un marquage de « Out Stock ».
y a elle une solution pour ça ? je veux pas que  » out Stock » s’affiche au niveau de la fiche produit même si j’ai masqué les prix ?
En attendant votre retour, Merci D’avance.