fbpx

Comment optimiser une fiche produit pour le SEO ? (et pour la vente)

Attirer plus de visiteurs c’est bien, mais générer plus de ventes c’est mieux !

Dans ce guide, je vous explique comment optimiser vos fiches produits pour améliorer votre référencement naturel et convertir un maximum de visiteurs en clients !

Comment optimiser une fiche produit pour le SEO (et la vente)

SOMMAIRE :

La structure d’une fiche produit optimisée SEO.

Le rôle d’une fiche produit est avant tout de vendre.

Si votre fiche produit convertit ses visiteurs en clients, c’est qu’elle répond à leurs attentes et c’est ce que Google attend de vous.

Par conséquent, tout ce que vous ajoutez sur votre fiche doit aider d’une manière ou d’une autre vos prospects à acheter votre produit.

Oubliez donc les textes bourrés de mots clés rédigés uniquement pour plaire à Google et concentrez-vous avant tout sur vos clients !

Voyons donc ensemble quels sont les éléments qui composent la structure d’une fiche produit efficace aussi bien en matière de référencement naturel que de conversion.

La partie haute de votre fiche produit est primordiale.

Le haut de la page est primordial

Cinq éléments doivent être visibles dès le premier écran (sans que l’internaute ait besoin de scroller) :

  • Le nom du produit,
  • le prix,
  • les caractéristiques essentielles à l’achat,
  • une photo représentative du produit,
  • et le bouton « ajouter au panier ».

En 5 secondes, l’internaute doit comprendre qu’il est arrivé sur la bonne page pour résoudre son problème.

Dans le cas contraire, il fera demi-tour et ira voir les sites de vos concurrents.

S’il veut acheter l’aspirateur « Dyson V11 Absolute Pro » il doit immédiatement comprendre que sur cette page il peut l’obtenir.

Le nom du produit doit donc être exactement « Dyson V11 Absolute Pro » et non pas « Dyson V11 version pro » ce qui va invariablement lui mettre le doute.

La première photo qu’il doit voir est celle de l’aspirateur en question et non pas celle d’une autre version du Dyson.

Il faut également afficher les caractéristiques principales du produit pour confirmer qu’il est bien sur le bon modèle (la puissance, l’autonomie, etc.).

Et enfin, le prix et le bouton « Ajouter au panier » lui permettront de passer à l’action.

En optimisant au maximum le haut de votre page, vous limiterez le taux de rebond et augmenterez le temps que chaque internaute passera sur votre fiche produit.

Ce sont deux critères que Google va mesurer pour définir si elle répond correctement à la question de l’internaute et si par conséquent il doit l’afficher ou non dans ses résultats.

Ne négligez pas le reste de la page.

Si les cinq premiers éléments sont primordiaux, le reste de votre page est très important également, car il a pour rôle de convaincre les indécis.

N’oubliez pas que votre fiche produit est là pour remplacer le vendeur d’un magasin physique.

Elle doit donc répondre à un maximum de questions que vos futurs clients peuvent se poser et vous avez toutes sortes d’éléments à votre disposition pour y parvenir :

  • Le descriptif de votre produit,
  • la fiche technique,
  • les commentaires clients,
  • les vidéos,
  • les images,
  • etc..

Il n’y a pas de règles particulières, tout dépend de votre client idéal et de vos produits.

L’important est que l’information soit clairement exposée et toujours utile pour les visiteurs.

Vous pouvez vous inspirer de ces exemples de fiche produit que j’ai étudiés pour vous et qui savent comment donner à leurs clients les informations dont ils ont besoin.

Comment optimiser votre fiche produit pour le SEO.

Voyons maintenant comment optimiser chacun des éléments qui vont vous permettre de placer votre fiche produit en première position sur Google.

La balise Title

Elle s’affiche dans les résultats de Google et vous devez l’utiliser pour convaincre l’internaute de cliquer sur votre résultat.

La balise title

Pour l’optimiser, c’est simple : regardez ce que font vos concurrents et faites mieux qu’eux !

Ajoutez dans votre balise title un argument qui montrera à l’internaute que c’est chez vous qu’il trouvera la meilleure solution à son problème.

Vous pouvez par exemple afficher le prix de votre produit, les délais de livraison, la garantie, etc.

À condition bien sûr d’être le meilleur sur ce point.

J’ai rédigé un guide sur la balise title que je vous invite à lire.

La balise meta description

La meta description s’affiche également dans les résultats de Google.

La balise meta description

Vous devez l’utiliser pour renforcer la promesse que vous venez de faire dans votre balise title.

Essayez de justifier ce que vous venez de dire ou ajouter d’autres avantages supplémentaires pour rendre votre résultat irrésistible et effacer vos concurrents.

Vous trouverez tout ce qu’il faut savoir dans mon guide sur la meta description.

L’url

Ne négligez pas l’url car elle aussi apparaîtra dans les résultats de Google.

L'url

Même si les internautes ne la lisent pas de manière consciente elle peut avoir un effet négatif sur votre taux de clic si vous ne l’optimisez pas.

Je vous conseille d’aller au plus simple et de mettre simplement le mot clé sur lequel vous souhaitez positionner votre fiche produit.

Ainsi elle ne perturbera pas l’internaute et le rassurera sur le fait qu’il va bien arriver sur la page qui l’intéresse en cliquant sur votre lien.

La balise H1

La encore, allez au plus simple et indiquez le nom de votre produit dans la balise H1.

Elle doit se trouver au début de votre page et être très visible pour que l’internaute comprenne immédiatement qu’il est au bon endroit.

Les autres balises Hn

Vous devez également utiliser correctement les autres balises Hn  (h2, h3, h4, etc.), car elles améliorent la pertinence de votre page aux yeux de Google et sa lisibilité pour l’internaute.

Malheureusement, les développeurs de thème ne semblent pas leur apporter beaucoup de considération !

Je vois trop fréquemment ce type de balise utilisé pour faire de l’agencement d’éléments de navigation alors que ça n’est absolument pas leur rôle.

On se retrouve alors avec des balises H4 sur des mots comme « panier » ou « commentaires » ce qui n’apporte absolument rien ni à l’internaute ni à Google.

Pire encore, cela embrouille le moteur de recherche qui se demande pourquoi il doit accorder de l’importance à ces termes !

Pour optimiser votre fiche produit, vous devez intégrer dans les balises H2, H3, etc. des mots clés secondaires liés au mot clé principal que vous visez.

Mais pas seulement !

Ces balises doivent également faciliter la lecture en diagonale (c’est leur rôle premier en réalité).

Je vous invite donc à y mettre des phrases qui vont accrocher vos visiteurs et leur donner envie de lire la suite de votre fiche produit.

Pour mieux comprendre, corriger et optimiser vos balises Hn, lisez mon guide sur le sujet : balise h1, etc..

Le descriptif produit.

Le rôle de votre descriptif produit est de montrer au lecteur pourquoi votre produit est le meilleur pour résoudre son problème.

Vous devez donc l’utiliser pour répondre aux questions que vos prospects ont en tête et toujours mettre en avant les bénéfices qu’ils vont obtenir.

Ne vous limitez pas ici à lister des caractéristiques.

Le descriptif de votre produit doit faire rêver votre client.

Ce n’est pas suffisant et c’est le rôle de la fiche technique dont nous parlerons juste après.

N’oubliez pas que vous êtes le vendeur bienveillant qui veut conseiller son client et c’est ce qui doit transparaître dans votre descriptif produit.

Là encore, j’ai rédigé un guide complet pour vous aider dans la rédaction de vos fiches produits.

La fiche technique.

Trop souvent, je vois des fiches produits avec pour seule information une fiche technique qui liste les caractéristiques du produit.

Ça n’est pas suffisant, car ces spécifications techniques n’intéressent qu’une petite partie de vos clients qui ont déjà des connaissances poussées.

Si je vous dis que le NIKON D7500 NU à une vitesse d’obturation de 30 à 1/8000 sec. Ça vous parle ?

Moi non !

Parce que je ne m’y connais absolument pas en appareil photo !

Mais ça ne veut pas dire pour autant que je n’ai pas envie de m’acheter du bon matériel.

Pour que je sois capable de choisir ce produit, il faut m’expliquer en quoi une telle vitesse d’obturation est intéressante pour moi et c’est le rôle de votre descriptif produit.

La fiche technique est nécessaire pour « vérifier » que le produit possède bien les caractéristiques dont j’ai besoin, mais elle n’est efficace que si je sais à quoi sert chacune d’entre elles !

Vous devez donc avoir une fiche technique claire ET un descriptif qui met en avant les avantages et les bénéfices de chaque caractéristique.

Les images.

Une image vaut 1000 mots !

Vous avez sans doute déjà vu cette citation et croyez-moi, elle est vraie !

Prenons par exemple cette photo présente sur la fiche produit du Kindle.

Quelles informations nous donne-t-elle ?

Le Kindle d'Amazon.

Bien sûr, on comprend que l’écran du Kindle est sans reflets (facile c’est écrit dessus :D).

Mais on peut comprendre bien d’autres choses et voici ce que nous dit cette image :

« Avec le Kindle je peux lire à l’extérieur quand il fait beau, sur un banc, les pieds dans l’herbe.

Il rentre dans mon sac et il est à peine plus grand qu’une paire de lunettes. »

Et là, on ne fait que relever les informations factuelles que l’image transmet.

Elle véhicule également tout un tas d’informations inconscientes qui vont aider le visiteur à acheter le produit.

L’herbe, le soleil et les lunettes nous permettent d’associer le Kindle aux vacances, à une vie agréable et à la chaleur.

Le choix du sac permet également de rappeler une certaine liberté !

Et ce n’est qu’une des nombreuses images que l’on retrouve sur la fiche produit du Kindle.

Vos fiches produits doivent déborder d’images pour montrer votre produit sous tous les angles, en situation, etc.

Elles doivent faire comprendre combien il est agréable de l’utiliser et à qui il s’adresse.

Vous l’aurez compris une seule image sur fond blanc n’est pas suffisante !

Les vidéos.

Si les images sont importantes, les vidéos le sont tout autant si ce n’est plus encore !

Avec une vidéo, vos prospects pourront mieux comprendre si le produit est fait pour eux.

Ne vous limitez pas à simplement montrer votre produit.

Servez-vous de la puissance de la vidéo pour expliquer comment l’utiliser dans diverses situations afin d’aider vos futurs clients à se projeter et à le désirer.

Même si Google comprend moins bien les images et les vidéos que le texte, il sait qu’elles améliorent la compréhension et la diffusion de l’information.

C’est d’ailleurs pour ça que très souvent il mixe les différents formats dans ses pages de résultats.

Vous devez donc créer des fiches produits riches utilisant du texte, de la vidéo et des images pour aider vos clients au maximum et c’est comme ça que Google vous récompensera.

Les commentaires.

Je vais terminer par ce qui est pour moi l’un des éléments les plus importants d’une fiche produit : les commentaires clients.

Vous ne pouvez pas vous passer de témoignages.

Avoir de nombreux commentaires sur votre fiche produit a de multiples avantages :

  • Vous obtenez du texte comportant les mots clés utilisés par vos clients sans rien faire !
  • Vous apportez de la preuve sociale sur votre site.
  • Vos prospects pourront se projeter plus facilement en voyant comment vos clients utilisent votre produit.
  • Les commentaires rassurent sur la qualité du produit ET sur le sérieux de l’e-commerçant.
  • Etc.

Aussi bien pour vos clients que pour Google, les commentaires sont une preuve de votre sérieux et ils boosteront à la fois vos ventes, mais également le référencement naturel de votre site.

Dois-je optimiser toutes mes fiches produits ?

Dans un monde parfait, la réponse serait oui !

Mais dans la réalité c’est très souvent impossible.

Voici mon conseil.

Dans un premier temps, prévoyez un template que vous pourrez répéter afin d’optimiser à minima la partie haute de  toutes vos fiches produits. (Le prix, le bouton « ajouter au panier », etc.).

Ensuite, pour le reste il faudra optimiser vos pages une par une et ça vous prendra nécessairement du temps.

Vous devez donc prioriser votre travail et commencer par les produits ayant le plus grand potentiel de trafic ou/et de ventes.

Il y a des chances pour que les petits produits de votre catalogue ne bénéficient jamais d’une optimisation poussée et ça n’est pas nécessairement grave.

La gestion d’une entreprise demande de faire des choix et il paraît logique que l’optimisation des produits à faible valeur ajoutée soit laissée de côté au profit d’autres actions plus rentables.

Si vous souhaitez connaître la méthode complète que j’utilise pour placer les sites e-commerce en première position sur Google je vous invite à consulter ma MasterClass sur le sujet !

Cliquez ici pour regarder gratuitement ma MasterClass spéciale SEO e-commerce.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Recevoir un email pour