Prix du référencement Google : la 1e page, est-ce cher ?

Vous souhaitez que votre site e-commerce arrive en première position sur Google, mais vous ne savez pas combien cela coûte ? 

Pour cela, deux options s’offrent à vous : le référencement payant (SEA) et le référencement gratuit (SEO).

Le SEA, est-ce que ça coûte cher ? Le SEO est-il toujours vraiment gratuit ? Est-il possible de référencer son site gratuitement sur Google ? 

Dans cet article, nous allons répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les prix du référencement Google

SOMMAIRE :

Avant de débuter votre lecture, si vous souhaitez augmenter vos ventes et attirer plus de client sur votre boutique en ligne, téléchargez mon guide gratuit.

2 solutions : le référencement payant et le référencement naturel

Pour être référencé sur Google, il y a plusieurs possibilités. Deux grandes stratégies se distinguent :

  • le référencement naturel, ou SEO (pour Search Engine Optimization – Optimisation pour les moteurs de recherche) ;
  • le référencement payant, ou SEA (pour Search Engine Advertising – Publicité pour les moteurs de recherche).
Screenshot SEO et SEA sur les résultats de recherche google.

SEA ou référencement payant

Le SEA consiste principalement à payer une campagne publicitaire afin d’apparaître en première page de Google sur certains mots-clés. Dans l’exemple ci-dessus, les deux premiers sites ont payé pour apparaître sur la requête « doudoune femme ». 

Cette apparition sur la page des résultats de Google se fera avec la mention « annonce » dans un souci de transparence avec l’internaute. Il sait alors que vous avez payé pour que votre site soit visible sur la première page de résultats.

Le SEA revêt un certain nombre d’avantages :

  • l’apparition des annonces dans les résultats de recherche est immédiate ;
  • le trafic obtenu est plutôt qualifié (prêt à passer à l’acte d’achat) ;
  • il permet une croissance rapide.

Mais, bien entendu, il existe un revers de la médaille :

  • il faut un budget de départ (nous verrons cela de manière plus détaillée dans la suite de cet article) ;
  • le coût des campagnes publicitaires augmente chaque année : il faut donc anticiper cette hausse ;
  • si vous rencontrez des problèmes de trésorerie, vous ne pourrez plus investir dans votre publicité, et donc vous n’aurez plus de clients : c’est un cercle vicieux ! 

SEO ou référencement gratuit

Le référencement naturel (SEO) consiste quant à lui à placer son site gratuitement dans les premiers résultats de Google en misant sur la pertinence et la popularité de ses contenus. 

Sur l’image un peu plus haut, le troisième site a travaillé son optimisation pour apparaître gratuitement sur la requête « doudoune femme ».

Les avantages du SEO ne sont pas négligeables. En effet, le trafic ainsi obtenu est :

  • ultra qualifié ;
  • constant ;
  • gratuit ;
  • et il augmente de façon régulière grâce à l’effet « boule de neige » : Google vous accorde sa confiance progressivement ce qui fait que pour la même dose de travail, vous obtenez de plus en plus de résultats.

En revanche, il ne faut pas espérer que cela arrive du jour au lendemain. Le SEO requiert :

  • beaucoup de travail au départ : c’est une stratégie qui se construit ;
  • de la patience : il faut plusieurs mois pour voir apparaître les premiers résultats ;
  • une volonté de se former aux méthodes SEO pour obtenir de bons résultats.
Conseil : même s’il est tout à fait possible d’externaliser certaines prestations SEO, le mieux reste de se former pour pouvoir échanger plus facilement et plus sereinement avec son prestataire.

Bien que le SEO et le SEA soient des solutions assez différentes, cela ne veut pas dire qu’elles doivent nécessairement s’opposer. 

Il est tout à fait possible de combiner ces deux stratégies pour obtenir une visibilité maximale sur Google. C’est ce que l’on appelle le SEM (Search Engine Marketing).

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter cet article SEO vs SEA : définition et quelle stratégie choisir ?

Toujours sur l’image donnée en exemple, c’est d’ailleurs ce qu’a fait le site Zalando, puisqu’il apparaît à la fois en résultat payant et en résultat gratuit.

SEA et SEO : des méthodes de référencement que vous pouvez parfaitement combiner.

Vous l’aurez compris, le prix du référencement Google dépendra donc principalement de la stratégie choisie. 

Dans la suite de cet article, je vous propose d’analyser plus en détail le coût d’une campagne de SEA et le vrai « prix » d’une stratégie SEO.

Le référencement payant Google (SEA), est-ce si cher que ça ?

Les différents types d’annonces payantes Google

Comme expliqué dans le paragraphe précédent, le SEA fonctionne par le biais d’annonces payantes qui apparaîtront dans les premiers résultats de Google. 

Il existe deux types d’annonces :

  • les résultats Google Shopping : ce sont de petits encadrés qui montrent, entre autres, le produit, son prix, les notes des acheteurs et le site vendeur ;
  • les résultats Google Ads (anciennement Adwords) : comme pour les résultats gratuits, l’internaute peut voir le titre de la page et la méta description.
Screenshot résultats de google : google shopping et google ads

Annonces Google : le prix du référencement sur Adwords ou Google Shopping

Il y a tellement de paramètres qui entrent en compte dans le référencement payant qu’il est difficile (pour ne pas dire impossible) de donner réellement un prix à la pub Google

Tout dépendra de vos attentes, des mots-clés sur lesquels vous souhaitez apparaître et du budget que vous êtes prêt à y consacrer.

Je vais toutefois vous donner les éléments pris en considération dans le coût d’un référencement Google Ads. Ainsi, vous pourrez vous faire une idée du montant que cela pourrait représenter pour référencer votre e-commerce.

Référencement payant : comment Google fixe-t-il ses prix ?

Google Ads : comment ça marche ?

Les annonces payantes Google fonctionnent grâce à un système d’enchères. Il n’y a donc pas de « tarif première page Google » fixe.

Lorsque vous créez votre campagne Google Ads, vous choisissez les mots-clés sur lesquels vous souhaitez apparaître et vous leur donnez une valeur. 

Cette valeur, c’est le coût par clic (CPC) maximum que vous êtes prêt à dépenser pour apparaître sur cette requête. Pour faire simple, il s’agit du prix maximum que vous paierez si un internaute clique sur votre annonce.

Il existe des requêtes plus ou moins concurrentielles avec un CPC moyen pouvant varier du simple au centuple ! 

Toutefois, annoncer un prix fort aux enchères ne suffit pas toujours à placer votre annonce en pole position. Celle-ci doit également être pertinente. C’est ce que Google appelle le « quality score ».

Voir vos annonces Google en première position : un savant mélange de prix et de pertinence !

Pour déterminer l’ordre dans lequel les sites apparaissent sur les résultats payants, Google multiplie votre CPC maximum par votre quality score. Cela donne votre valeur « Ad Rank », autrement dit votre valeur de classement dans les résultats.

Voici un exemple :

Vous souhaitez apparaître en première position sur la requête « doudoune femme ». Comme le montre l’image ci-dessous, les enchères sur ce mot-clé sont évaluées par Google entre 0,22 € et 0,56 €/clic.

Plus votre enchère sera proche de 0,56 €, plus vous aurez de chances d’être le premier sur cette requête… À condition de proposer une annonce pertinente !

Si vous annoncez une enchère de 0,54 €/clic et que vous avez un quality score de 6, votre Ad Rank sera de 3,24.

Si votre concurrent A se positionne sur une enchère de 0,52 €/clic avec un quality score de 8, son Ad Rank sera de 4,16. Il sera donc privilégié dans l’ordre de classement des annonces, bien que son enchère soit inférieure.

EnchèreQuality ScoreAd RankPosition
Concurrent A0,52 €84,161
Votre e-commerce0,54 €63,242

Il faut savoir que le prix que vous payerez à chaque clic d’un internaute ne correspond pas nécessairement à votre enchère maximale. Google prend aussi en compte les données de vos concurrents pour déterminer le prix qu’il va appliquer.

Voici concrètement la formule à retenir pour savoir combien coûte le référencement payant sur Google :

Prix par clic = (Ad Rank du concurrent juste en dessous de vous/votre quality score)+0,01 €

Suite de l’exemple :

Vous avez placé votre enchère à 0,54 € avec un score de qualité de 6. Votre Ad Rank est de 3,24. Le concurrent B, juste en dessous de vous, possède un Ad Rank de 1,5, car il a fait une enchère à 0,50 € avec un quality score de 3.

À chaque clic d’un internaute, vous payerez donc : (1,5/6)+0,01 = 0,26 €.

EnchèreQuality ScoreAd RankPositionPrix par clic
Concurrent A0,52 €84,1610,42 €
Votre e-commerce0,54 €63,2420,26 €
Concurrent B0,50 €31,53

Quid des résultats Google Shopping ?

Google Shopping fonctionne sur le même principe que Google Ads. C’est-à-dire que vous définissez les mots-clés sur lesquels faire apparaître vos produits et vous positionnez vos enchères.

Là encore, les plus « généreux » avec les annonces les plus pertinentes se verront offrir la première place Google parmi les résultats sponsorisés.

Mettre en place un budget test

Maintenant, vous comprenez mieux pourquoi il est impossible de savoir avec précision le coût du référencement payant sur Google ! Cela ne dépend pas entièrement de vous.

En revanche, une chose est sûre, vous pouvez déterminer un budget à ne pas dépasser pour éviter toute mauvaise surprise. 

En effet, les campagnes de publicité Google sont très modulables. 

Imaginons que vous souhaitiez viser 100 clics par jour sur votre annonce « doudoune femme ». Votre CPC maximum étant de 0,54 €/clic, cela donnerait un budget quotidien de 54 €/jour au maximum (bien souvent, avec le système d’enchères, vous payerez moins).

Si vous ne souhaitez pas vous engager sur un tel montant pour commencer, vous pouvez fixer un budget quotidien de 15 €/jour maximum. Lorsque le nombre de clics sera atteint, votre annonce ne sera plus visible par les internautes jusqu’au lendemain.

Ce type de test vous permet de voir si votre campagne fonctionne et s’il est pertinent de continuer, d’arrêter cette campagne, voire d’y allouer un budget plus important.

Vous pouvez également décider de ne diffuser votre annonce :

  • qu’à certaines heures ;
  • pour certaines zones géographiques ;
  • pour certains types d’appareils (mobiles ou ordinateurs) ;
  • etc.

Votre campagne-test pourra donc aussi vous aider à déterminer les paramètres de diffusion les plus pertinents afin d’optimiser vos coûts SEA.

Le budget test : un bon moyen d’optimiser ses coûts de référencement payant Google.

Coût par Clic (CPC) : quels sont les tarifs moyens ?

Le CPC moyen d’une requête dépend :

  • de votre zone géographique ;
  • du niveau de concurrence dans votre secteur d’activité ;
  • du niveau de concurrence sur chaque mot-clé ;
  • des tendances actuelles.

Selon une étude de 2019, le CPC moyen en France serait de 0,36 €. 

C’est presque deux fois moins cher qu’en Suisse où le CPC moyen est de 0,68 € ; et environ 0,06 € de moins qu’en Belgique (avec CPC moyen de 0,42 €).

Il faut savoir que certaines enchères peuvent monter bien au-delà de ces quelques centimes !

À savoir : le coût par clic (CPC) moyen en France était 0,36 € en 2019.

Les secteurs de la banque et de l’assurance par exemple sont ultra-concurrentiels. Comme le montre l’image ci-après, se positionner sur des mots-clés tels que « assurance auto » demandera donc un budget très conséquent.

cpc

Dans l’infographie suivante, vous pouvez voir les marchés sur lesquels les campagnes Google Ads sont les plus coûteuses et les mots-clés ayant le CPC le plus élevé. Cela peut monter jusqu’à plus de 50 $/clic.

Je précise ici qu’il s’agit de chiffres portant sur le coût du référencement payant aux États-Unis. En France, nous n’en sommes pas encore là… Les prix Google sont un peu plus raisonnables.

Référencement payant : faut-il forcément payer une agence spécialisée ?

Pour faire du référenement payant, vous avez le choix de passer par une agence SEA ou de faire cela vous-même. Tout dépend de la manière dont vous souhaitez mettre en place votre stratégie.

Si vous décidez de procéder vous-même à la construction de votre campagne SEA, vous ne payerez que pour les clics reçus sur vos annonces.

En revanche, si vous décidez de passer par une agence qui fera ce travail d’élaboration à votre place et qui s’occupera du suivi de votre campagne, vous devrez bien évidemment la rémunérer. Ces frais de gestion s’ajouteront aux coûts générés par les achats de mots-clés Google.

Là encore, les tarifs de référencement varient énormément en fonction des agences et des prestations proposées. 

Il est difficile d’obtenir un prix moyen. Toutefois, sur les sites de certaines agences SEA, on peut trouver des offres « basiques » aux alentours de 350 € par mois. 

Plus généralement, la facturation se fait au pourcentage de votre budget Adwords.

SEA : agence ou pas ? À vous de voir en fonction de votre budget !

Tarif référencement naturel : le SEO, combien ça coûte ?

Prix du référencement : le SEO est-il toujours gratuit ?

On a l’habitude de dire que le SEO est gratuit. C’est à la fois vrai et faux. 

C’est vrai pour Google : vous n’aurez rien à payer pour apparaître sur la première page de résultats si vous ne faites que du référencement naturel.

En revanche, le SEO demandera que vous lui consacriez du temps. 

Si vous n’êtes pas très au fait des techniques de référencement naturel, il faudra commencer par vous former pour être efficace et pour obtenir des résultats assez rapidement.

Vous serez alors en mesure de définir votre stratégie, vos objectifs, trouver les bons mots-clés, rédiger les contenus de votre site, créer des fiches-produits attractives et optimisées… 

Bien entendu, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi déléguer certaines tâches à un prestataire SEO.

Il faut cependant savoir que cette externalisation demande un certain budget. C’est en faisant appel à un prestataire que le référencement naturel commence à avoir un coût financier.

Référencement naturel : un coût financier moindre… à condition d’y passer du temps.

Quels sont les tarifs des prestations SEO ?

Voici un petit aperçu des différentes prestations SEO et des tarifs auxquels vous pouvez vous attendre. 

L’audit SEO 

Il s’agit de l’analyse des paramètres SEO de votre site pour en comprendre le positionnement sur Google. Tarif approximatif : de 300 € à 3 000 € selon la taille de votre site (source : tarifs de l’agence Abondance).

La recherche de mots-clés

Je vous recommande, si vous le pouvez, d’effectuer cette tâche vous-même. En effet, personne ne connaît mieux que vous les attentes de vos prospects, et donc les requêtes qu’ils sont susceptibles de taper dans Google. 

Toutefois, si vous préférez confier cela à un prestataire, sachez que selon une étude de 2017, cela vous reviendrait en moyenne à 500 €.

La rédaction de contenu

Si vous n’êtes pas très à l’aise avec la partie rédactionnelle, vous pouvez faire appel à un rédacteur web SEO. Celui-ci est « un spécialiste des mots » capable de rédiger des textes qui plairont à la fois à vos visiteurs et à l’algorithme de Google

Encore une fois, les prix sont très variables en fonction de l’expérience et des compétences de chaque rédacteur.

La tarification se fait généralement au mot (ou parfois à l’heure en fonction du type de prestation).

Sur les plateformes de rédaction « low cost », vous pourrez faire rédiger vos contenus à partir de 3 à 4 centimes du mot. Attention : à ce prix, la qualité est très aléatoire ! Si vous publiez du mauvais contenu, l’impact sur votre référencement pourrait s’avérer négatif.

Si vous décidez de faire appel à un rédacteur freelance « premium », les tarifs peuvent parfois monter jusqu’à 40 centimes du mot. 

En moyenne, dites-vous qu’un bon rédacteur facturera 10 à 12 centimes par mot (source : Wriiters).

La création de backlinks

Les backlinks sont les liens présents sur des sites tiers et pointant vers le vôtre. Lorsque vous obtenez des backlinks de qualité, cela se reflète positivement sur votre référencement.

Pour obtenir davantage de liens, vous pouvez vous lancer dans une campagne de netlinking. Cela consiste généralement à créer des contenus pour d’autres sites et à y mettre des liens vers votre e-commerce.

Vous pouvez aussi confier ce travail à un prestataire. D’après mes constatations, vous pouvez compter environ 350 € pour un lien de qualité.  

Le suivi de position de votre site

Définir des mots-clés pertinents, c’est bien. Suivre le positionnement de votre site sur ces mots-clés, c’est mieux ! 😉 Pour cela, vous aurez certainement besoin d’un outil de suivi de positionnement de site web

Vous pourrez bien entendu utiliser des freemiums, c’est-à-dire des logiciels qui offrent des fonctionnalités gratuites, comme JLOO par exemple. Mais cela n’est pas toujours suffisant pour un suivi exhaustif.

Vous pourrez trouver des logiciels spécialisés vous proposant des abonnements aux alentours de 20 € par mois, comme SE Ranking ou Monitorank.

Envie d’en savoir plus à ce sujet ? Voici un article qui devrait vous plaire : 6 outils de suivi de position de site web (+3 gratuits).

Êtes-vous prêt à externaliser vos tâches SEO, et à quel prix ?

📖 Pour davantage d’informations sur le prix du référencement naturel, je vous invite à consulter cet article : Les tarifs en référencement naturel, combien coûte le SEO ? 

Référencer son site sur Google gratuitement : est-ce possible ?

Lorsque l’on recherche des conseils en référencement gratuit sur Internet, on trouve des choses utiles… et d’autres qui le sont beaucoup moins !

Dans cette partie, je vous propose de voir quelles sont les méthodes SEO gratuites qui fonctionnent vraiment, et celles à éviter.

Les annuaires gratuits : non merci !

Les annuaires en ligne sont des sites créés uniquement dans le but d’obtenir des backlinks de manière « artificielle ». C’est-à-dire que ces liens n’ont pas vocation à être suivis par les internautes. Ils sont là uniquement pour manipuler l’algorithme de Google.

À placer des liens à tout-va sur ce genre d’annuaires, vous risqueriez fort d’être pénalisé par Google et donc de perdre des positions dans ses pages de résultats.

Je précise qu’il en va de même pour le référencement gratuit automatique. En réalité, cette méthode ne consiste ni plus ni moins qu’à vous inscrire à des annuaires en masse.

Les logiciels de référencement gratuits : avantages et inconvénients

Les logiciels de référencement peuvent grandement vous aider à améliorer votre référencement naturel. De l’audit de référencement au suivi de la concurrence, en passant par la recherche de mots-clés : à chaque logiciel sa spécialité !

Le souci, c’est que vous aurez souvent besoin d’un logiciel pour chaque aspect SEO à travailler sur votre site. Cette démultiplication des outils peut rapidement devenir ingérable.

Bien entendu, il existe des outils dits « all-in-one ». Ceux-ci regroupent toutes les fonctionnalités SEO dont vous pourriez avoir besoin, mais ils sont payants.

🔎 Vous recherchez de bons outils de référencement gratuits ? Je vous laisse découvrir mon Top 20 des outils qui vous aideront à améliorer le SEO de votre e-commerce.

Se former au SEO : une solution fiable

Le meilleur moyen de savoir où vous mettez les pieds avec le référencement naturel consiste à vous former. Vous pouvez le faire gratuitement en :

  • suivant des chaînes Youtube dédiées au SEO pour les e-commerces comme la mienne ou celle de Germain de Webbax ; 
  • lisant des articles de blogs sur cette thématique ;
  • ou encore en consultant des guides et livres blancs SEO.

Bien entendu, je vous invite toujours à vérifier que les sources que vous consultez sont fiables et rédigées par des experts SEO. 

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez également vous tourner vers une formation SEO en ligne. Il n’y a rien de plus efficace, mais là nous sortons du cadre gratuit.

Suivre les techniques White Hat SEO : la meilleure méthode pour référencer son site gratuitement !

En référencement naturel, il faut distinguer deux mouvances :

  • le « Black Hat » (ou SEO « chapeau noir »), qui consiste à manipuler les algorithmes de Google pour essayer d’améliorer son référencement ;
  • le « White Hat » (ou SEO « chapeau blanc »), qui consiste à jouer selon les règles du référencement telles qu’établies par Google.

Inutile de préciser que les techniques Black Hat sont sanctionnables par Google, tandis que le White Hat est récompensé.

Le meilleur moyen d’arriver gratuitement en première page de Google sera donc de respecter ses règles du jeu en :

  • trouvant des mots-clés efficaces ;
  • proposant du contenu de qualité ;
  • optimisant vos pages les plus importantes ;
  • vous assurant d’avoir un site agréable et ergonomique ;
  • répondant aux besoins (requêtes) de vos visiteurs ;
  • obtenant des backlinks puissants ;
  • suivant votre SEO ;
  • gardant un œil sur la concurrence.
Méthodes de référencement naturel gratuites : bye bye les annuaires... bonjour le White Hat SEO !

Rassurez-vous ! Tout cela peut se faire sans forcément connaître tous les aspects techniques de Google

Vous trouverez d’ailleurs dans mon livre blanc tout ce qu’il faut savoir pour mettre en place des méthodes de référencement efficaces et qui plaisent à Google ! J’en profite pour préciser qu’il est totalement gratuit 😉 

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair en ce qui concerne le référencement Google et ses prix. Comme vous l’aurez compris, être bien référencé peut requérir un certain budget, comme ne presque rien vous coûter. 

Tout dépendra du choix que vous ferez entre SEO et SEA, et des tâches que vous êtes prêt à externaliser.  

Pour aller plus loin, attirer plus de client sur votre boutique, développer votre chiffre d'affaires et vos ventes téléchargez mon guide gratuit.

Subscribe
Recevoir un email pour
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments