Toutes les clefs pour réussir dans le e-commerce

Mes modules Prestashop

Outil SEO: les meilleurs logiciels de référencement gratuits et complémentaires

Lorsqu’on vient de lancer son site e-commerce, il est souvent impossible d’avoir les moyens de se payer les services d’un expert seo pour s’occuper du référencement naturel de sa boutique.

Mais si je vous dis que vous pouvez le faire vous-même et gratuitement, ne serait-ce pas super ?



Ça tombe bien car aujourd’hui vous allez découvrir :

  • 19 outils seo gratuits et complémentaires qui vont booster votre référencement.
  • Un tutoriel en vidéo pour chaque outil afin de les prendre en main immédiatement.
  • Des exemples d’utilisation pour savoir quoi faire avec.

En rédigeant cet article, je n’ai pas voulu vous faire la plus grande liste possible.

J’ai préféré choisir les meilleurs outils seo, qui sont à la fois gratuits et complémentaires, pour que vous n’ayez pas à choisir entre deux outils ayant les mêmes fonctionnalités.

Il y a donc des services en ligne et des logiciels que je n’ai volontairement pas inclus car ils n’apportent rien de plus que ceux déjà présents.

Attention: avant de d’utiliser ces outils, il est important de commencer par les bases et je vous conseille de comprendre le fonctionnement de Google avant d’aller plus loin.

Table des matières:

  1. Faire un audit SEO gratuit.
  2. Découvrez quels sites font des liens vers vos concurrents et décrochez les vôtres.
  3. Espionnez vos concurrents et découvrez comment ils optimisent leur pages.
  4. Repérez rapidement et facilement toutes les pages d’erreur de votre site.
  5. Connaître votre position dans Google en un coup d’œil !
  6. Découvrez avant tout le monde les mots clés sur lesquels vous devrez vous positionner.
  7. Obtenez en quelques secondes des centaines de mots clés.
  8. Obtenez encore plus d’idées de mots clés très facilement.
  9. Gagnez des heures de travail en combinant vos mots clés en quelques secondes.
  10. Étudiez précisément vos statistiques pour décupler vos résultats.
  11. Parlez directement avec Google et aidez-le à référencer votre site.
  12. Mesurez immédiatement le niveau de référencement d’un concurrent.
  13. Savoir précisément combien de fois vos mots clés sont tapés dans Google.
  14. Détectez en 1 clic ce qui pénalise votre site pour son référencement sur mobile.
  15. Créer un Sitemap en 2 minutes.
  16. Créez un tableau contenant les résultats de Google en 20 secondes.
  17. Découvrez les liens cassés d’une page et remplacez-les par votre propre site.
  18. Découvrez en 10 secondes quelles questions vos lecteurs se posent.
  19. Découvrez de nombreuses opportunités de liens grâce à une fonction sous exploitée de Google.

1. Faire un audit SEO gratuit.

Peu importe le nombre de liens que vous récoltez, si Google ne comprend pas correctement votre page il ne la positionnera jamais en première place de ses résultats.

Vous devez donc optimiser vos pages, c’est important !

Alyze est un outil seo complètement en français, rapide et entièrement gratuit qui va vous permettre de faire une analyse seo de votre site.

En indiquant l’url d’une des pages de votre site, vous allez pouvoir, en quelques secondes, voir les optimisations que vous pouvez apporter pour gagner des places dans les moteurs de recherche.

Je vous conseille de commencer par regarder l’onglet « Mots clés » afin de voir si le mot clé sur lequel votre page doit se positionner a une densité pondérée correcte.

La densité pondérée c’est l’importance du mot par rapport au reste du texte. Cela dépend du nombre de répétitions et de sa position dans la page.

Si par exemple votre mot clé se trouve dans une balise H1 cela va augmenter grandement sa densité pondérée, bien plus que s’il se trouve au milieu d’un paragraphe tout en bas de la page.

Vous pouvez également regarder la partie « Suggestions » (toujours dans l’onglet « Mots clés ») qui vous aidera à voir si vous n’auriez pas oublié de parler d’un sujet important lié au thème que vous abordez dans votre page.

Les onglets « Optimisation », « Configuration » et « Réseau » sont très simples à comprendre et les explications plutôt claires. En gros, plus vous aurez de vert sur ces pages mieux ce sera.

Si certains points vous semblent trop techniques, le mieux est de faire appel à un développeur pour résoudre les problèmes signalés. Mais vous pouvez déjà vous contenter de corriger tout ce que vous savez faire par vous-même et optimiser le reste lorsque vous aurez un peu plus de budget.

L’onglet « Liens » est très intéressant.

Commencez par regarder le nombre de liens en « nofollow ». Normalement vous devriez savoir pourquoi vous avez des liens en « nofollow » (il suffira de regarder le tableau listant tous les liens pour les repérer).

Si un lien est en « nofollow » alors qu’il ne devrait pas, vous devez le corriger car la page qui se trouve derrière risque de ne pas être référencée par Google.

Enfin l’onglet « Images » vous sera utile afin d’identifier les images qui n’ont pas d’attribut « alt ». Repérez-les et ajoutez-leur une légende vous améliorerez ainsi encore un peu plus votre référencement à la fois sur Google mais aussi sur Google Images.

Vous pouvez également avoir des images avec le même attribut ALT, là encore c’est dommage car ça n’apporte pas grand-chose en termes de référencement, essayez autant que possible de varier les légendes de vos images afin d’être le plus descriptif possible. (** Edit ** Depuis que j’ai posté cet article, l’auteur de l’outil à une la bonne idée de l’améliorer en rajoutant une alerte lorsque deux images différentes ont le même attribut ALT. C’est encore plus simple de les repérer maintenant :) ).

C’est un problème que l’on voit très souvent sur les fiches produits des sites e-commerce.

Afin d’aider le client à voir en détail le produit, le commerçant a ajouter de nombreuses photos. Exemple : Une vue de face, une vue de dessous, sur le côté, le produit en action, etc.

C’est super pour le client qui va pouvoir mieux comprendre ce qu’est le produit, comment il fonctionne et s’il veut l’acheter. Mais malheureusement les légendes (attribut alt) de toutes les photos sont remplies avec la même chose : le nom du produit.

C’est vraiment dommage car autant le client a un bon aperçu du produit autant Google (qui ne comprend une photo que par sa légende) a 10 fois la même information. C’est une opportunité de perdue pour booster votre référencement.

Si vous utilisez Prestashop, remplir les légendes de vos images risque de vous prendre beaucoup de temps, je vous invite donc à télécharger mon module seo pour Prestashop dans lequel j’ai ajouté un outil spécial pour les légendes qui vous fera gagner énormément de temps.

Pour résumer, si vous n’avez pas les moyens de vous payer un audit seo fait par un expert en référencement, Alyze vous sera grandement utile.

2. Découvrez quels sites font des liens vers vos concurrents et décrochez les vôtres.

Vous le savez sûrement, obtenir des liens pointant vers votre site est primordial pour votre référencement naturel.

Le problème c’est de savoir où vous pouvez décrocher ces liens.

Il suffit d’aller voir où vos concurrents ont obtenu les leurs et de faire comme eux.

Et pour ça, Open Site Explorer est une vraie mine d’or !

Il va vous donner la liste des liens qui pointent vers un site (ou une page) donné.

Vous allez ainsi savoir précisément quels sites créent des liens vers vos concurrents.

En quoi est-ce intéressant pour vous ?

Et bien tout simplement parce que si un site fait un lien vers un de vos concurrents cela signifie qu’il peut très bien faire un lien vers votre propre site.

Prenons l’exemple d’un blog d’un passionné de moto qui a rédigé un article dans lequel il détaille son matériel (blouson, botte, etc..).

Il a très bien pu faire un lien vers la fiche produit d’un de vos concurrents pour que ses lecteurs achètent les mêmes produits que lui.

Qu’est-ce qui vous empêche alors de lui proposer de mettre un lien vers votre propre fiche produit ? Si votre produit est moins cher par exemple, vous pouvez même lui proposer une compensation d’une manière ou d’une autre. (Attention à ce que ça ne devienne pas de la « vente de liens » ce que Google n’apprécie pas trop).

3. Espionnez vos concurrents et découvrez comment ils optimisent leur pages.

Parfois, vous avez beau avoir optimisé vos pages et obtenu des liens, vous n’arrivez pas à passer en première position.

C’est le moment de mettre votre costume d’espion et d’étudier ceux qui vous résistent :).

Seo Quake est une extension chrome qui va vous permettre de voir précisément comment vos concurrents optimisent leurs pages en regardant par exemple :

  • Les mots clés qu’ils ont intégrés dans leur texte (et le nombre de fois où ils sont répétés).
  • Comment ils ont rédigé leurs balises title et meta description.
  • La liste des liens internes et externes ce qui vous permettra d’étudier comment ils distribuent leur linkjuice.

Toutes ces informations vous seront extrêmement utiles pour gagner des positions dans Google.

Voici comment vous pouvez l’utiliser étape par étape :

  1. Tapez, dans Google, un mot clé sur lequel vous souhaitez vous positionner.
  2. Affichez chaque site qui se trouve devant vous dans les résultats de Google.
  3. Cliquez sur l’icône Seo Quake puis sur l’onglet « Diagnostic ».
  4. Faites ensuite la même chose avec la page de votre site que vous souhaitez positionner sur le mot clé en question.
  5. Partout où la page de votre concurrent a une coche verte et pas la vôtre correspond à une optimisation que vous devez faire sur votre page.

N’hésitez pas à lire les « astuces » qui s’affichent à droite pour mieux comprendre ce que vous pouvez faire pour chaque élément.

Vous pouvez également étudier les mots clés que vos concurrents utilisent dans leur page.

Pour ça, cliquez sur l ‘onglet « Densité » et regardez les mots qui ont la plus forte densité.

Bien sûr ne tenez pas compte des « stop words » comme « le », « la », «pour », etc., attardez-vous sur les mots qui sont sémantiquement proches du thème de la page.

Si vous n’utilisez pas ces mots sur votre propre page il faudra certainement les ajouter.

Sur ce même onglet, vous avez la possibilité de voir les mots qui figurent dans la balise title, la balise meta description et les balise H1,H2, etc.

Là encore regardez-les et demandez-vous si vous ne pourriez pas vous aussi les ajouter dans vos titres et sous-titres sur votre page.

4. Repérez rapidement et facilement toutes les pages d’erreur de votre site.

Google déteste tomber sur une page d’erreur (404). Si vous amenez son robot (GoogleBot) sur une page de votre site qui ne fonctionne pas, vous lui faites perdre du temps et le temps, pour Google, c’est précieux.

Donc plus vous aurez de pages d’erreur sur votre site plus vous risquez d’impacter négativement le référencement de votre site, l’idéal est donc de les corriger le plus vite possible.

Mais avant de les corriger il faut déjà les repérer !

XenuLink, est un logiciel à télécharger qui va rapidement vous indiquer toutes les pages de votre site qui ne fonctionnent pas.

Il suffit d’indiquer le nom de domaine de votre site et de laisser le logiciel travailler. Toutes les urls en rouge correspondent à des pages qui ne fonctionnent pas. Si vous faites un clic droit dessus, puis cliquez sur « url properties », vous verrez toutes les pages qui font un lien vers celle qui ne fonctionne plus.

Il vous suffit ensuite de corriger votre site. Pour cela le mieux est de supprimer ou modifier les liens pour qu’ils pointent vers une nouvelle page ou alors vous mettez en place une redirection de la page en erreur vers une page similaire.

5. Connaître votre position dans Google en un coup d’œil !

Je suppose que si vous avez travaillé votre référencement, vous aimeriez savoir si ça marche.

Mais vous n’allez pas taper vos mots clés un par un dans Google pour voir en quelle position votre site apparaît et encore moins tenir un graphique de l’évolution de votre classement mot par mot.

Je vous suggère plutôt d’utiliser Traffic Travis.

C’est un excellent logiciel de référencement que vous allez pouvoir utiliser pour suivre l’évolution du positionnement de vos mots clés.

La version gratuite est limitée à 30 mots clés mais pour démarrer c’est déjà pas mal (et les outils de suivi de positionnement gratuits sont plutôt rares :) ).

Le défaut de Traffic Travis c’est justement d’être un logiciel à installer sur votre ordinateur car cela suppose de le lancer régulièrement (au moins une fois par semaine si vous voulez suivre correctement votre positionnement) pour récupérer la position de votre site.

Il arrive aussi que vous soyez obligé de remplir un « captcha » pour qu’il récupère tous vos mots clés.

Le logiciel propose également d’autres fonctionnalités que personnellement je n’utilise pas mais qui peuvent vous permettre par exemple d’analyser vos backlinks.

Donc, certes l’outil n’est pas exempt de défauts mais difficile de trouver mieux si vous ne voulez pas mettre la main à la poche.

6. Découvrez avant tout le monde les mots clés sur lesquels vous devrez vous positionner.

Ne serait-ce pas merveilleux d’avoir une boule de cristal pour prédire l’avenir de votre marché ?

Savoir à l’avance quels produits mettre en place, quels mots clés vos clients vont taper dans les mois qui viennent ?

Ça tombe bien car cette boule de cristal s’appelle Google Trends.

Avec cet outil seo gratuit fourni par Google vous allez pouvoir savoir quelles sont les tendances et les évolutions sur les mots clés qui vous intéressent.

Grâce à lui, vous allez pouvoir anticiper et préparer vos publicités, articles, etc., en sachant à l’avance s’ils fonctionneront ou pas.

Prenons un exemple : vous êtes une boutique en ligne vendant des produits pour bébé et vous cherchez à étendre votre catalogue de produits.

Un de vos fournisseurs vous propose des « stickers pour bébé ».

Avant, de commander votre stock, de rédiger vos fiches produits, etc., rendez-vous sur Google Trends et tapez « Sticker bébé » dans l’outil.

Vous verrez que depuis plusieurs années la demande est en baisse, ça n’est donc peut être pas utile de vous engager sur cette voie.

7. Obtenez en quelques secondes des centaines de mots clés.

Trouver des mots clés c’est souvent compliqué. Faire un brainstorming est nécessaire mais ne vous empêchera pas de passer à côté de certains mots importants pour votre référencement naturel.

Pour éviter ça, il faut utiliser un outil de suggestion de mots clés !

Des outils seo pour les mots clés, il en existe des centaines mais j’apprécie particulièrement Keywordtool.io car c’est celui qui, à mon sens, vous donnera le plus de propositions.

Les suggestions de mots qu’il propose sont particulièrement pertinentes et vous avez en plus la possibilité de rechercher directement sur d’autres moteurs comme Youtube ou Bing ce qui va encore élargir votre sélection de mots.

Enfin, récupérer votre sélection de mots se fait très facilement et en quelques clics.

Bref c’est, je pense, l’outil gratuit de suggestion de mots clés le plus efficace actuellement !

8. Obtenez encore plus d’idées de mots clés très facilement.

Vous êtes en manque d’inspiration pour trouver vos mots clés ?

Et bien Synonymes.com est là pour réfléchir à votre place :) .

J’utilise toujours cet outil lorsque je fais une recherche de mots clés.

C’est le plus simple de la liste et je ne vais donc pas vous faire l’affront de faire une vidéo pour vous montrer comment l’utiliser.

Tapez un mot dans l’outil et il vous donnera tous les synonymes (et les antonymes).

Vous n’avez plus qu’à ajouter ceux qui vous semblent pertinents dans votre liste d’expressions.

Petite astuce : vous pouvez également cliquer sur l’un des synonymes proposés pour obtenir encore plus d’idées :)

Simple, rapide et efficace !

9. Gagnez des heures de travail en combinant vos mots clés en quelques secondes.

Lorsque j’ai découvert Mergewords, j’étais aux anges tant il m’a fait gagner de temps.

Le principe est simpliste, vous lui proposez des séries de mots et il va les combiner entre eux.

Prenons un exemple :

Si vous êtes un site ecommerce d’instruments de musique discount vous allez :

  1. Faire une liste avec tous les mots synonymes de ecommerce : ecommerce, boutique, magasin, etc.
  2. Faire la même chose avec le mot musique : musique, instrument, batterie, guitare, etc.
  3. Répéter encore l’opération avec discount : pas cher, réduction, promotion, etc.

Une fois que vous avez vos trois listes de mots, vous les ajoutez dans les trois colonnes de Mergewords et il va vous créer les combinaisons correspondant à l’ensemble des mots que vous aurez tapés : « Ecommerce musique pas cher », « Magasin guitare promotion », etc.

Vous allez gagner un temps fou.

10. Étudiez précisément vos statistiques pour décupler vos résultats.

Une fois que votre site obtient du trafic, il est important de repérer ce qui fonctionne le mieux et ce que vous devez améliorer.

Pour cela l’analyse des statistiques est primordiale.

Google Analytics reste à mon sens le meilleur outil gratuit d’analyse de statistiques.

Il est extrêmement complet et vous trouverez de nombreux tutoriels sur internet pour vous aider à mieux comprendre vos chiffres et ce que vous pouvez en conclure.

Et d’ailleurs, j’ai rédigé un guide complet sur Google Analytics et Prestashop qui vous expliquera précisément, comment le configurer, quelles données vous devez étudier et comment créer des rapports très pratiques pour suivre vos performances en tant qu’ecommerçant.

11. Parlez directement avec Google et aidez-le à référencer votre site.

Même si vous pensez avoir bien optimisé votre site, il est possible que Google est du mal ait trouver les infos dont il a besoin pour le référencer.

Mais heureusement Google a mis à notre disposition un outil gratuit extrêmement puissant : Google Search Console (Ou, pour les nostalgiques, Google Webmaster Tools).

Il va vous permettre d’avoir une vision bien plus claire de la manière dont Google voit votre site, des problèmes qu’il rencontre et des éléments que vous pourriez améliorer.

Si vous êtes sur Prestashop, j’ai fait une vidéo pour vous montrer comment le configurer sur votre boutique.

Et comme faire un tutoriel complet ici serait bien trop long, je vous invite à lire le guide détaillé d’Olivier Duffez ici : Guide Google Search Console.

12. Mesurez immédiatement le niveau de référencement d’un concurrent.

Peut-être aimeriez-vous savoir si vous avez encore beaucoup de travail pour dépasser un concurrent ?

La MozBar est là pour ça !

C’est une extension chrome assez similaire à Seo Quake dont j’ai parlé plus tôt, mais elle a quelques fonctionnalités qui font que je ne peux plus m’en passer.

Elle va vous permettre d’évaluer le travail qu’il faudra fournir pour dépasser un concurrent sur une requête donnée.

Comment ça marche ?

Il suffit de taper votre mot clé dans Google puis d’activer la MozBar, vous aurez alors une barre qui apparaîtra au-dessous de chaque résultat et qui vous indiquera le « Page Authority » et le « Domain Authority ».

Plus une page a “un page et Domain Authority” important, plus il sera difficile de la dépasser.

Si par exemple, le “Page Authority” de votre page est de 12 et que celui de votre concurrent est de 14 alors vous pouvez envisager de le dépasser en concentrant vos efforts sur le référencement de votre page pendant quelques jours/semaines.

Si par contre son “Page Authority” est de 50, là il va falloir vous accrocher pendant un certain temps avant de le rattraper.

Bien sûr on ne peut pas réduire le référencement uniquement à l’autorité d’une page mais c’est déjà un très bon indicateur pour savoir si vous vous attaquez à David ou à Goliath !

Une autre fonctionnalité que j’apprécie beaucoup avec la MozBar est d’avoir en permanence le “Domain Authority” de toutes les pages que je visite (vous le retrouvez en haut à droite dans votre navigateur).

Ça me permet de savoir immédiatement si le site que je visite est un potentiel concurrent/partenaire ou s’il ne fait rien de particulier pour le référencement de son site.

J’aime bien aussi surveiller le « spam score » des sites sur lesquels j’envisage d’obtenir un lien. Ça me permet de fuir les sites qui font un référencement « sale » et ainsi d’éviter de créer des liens qui pourraient m’amener à subir une pénalité Google.

13. Savoir précisément combien de fois vos mots clés sont tapés dans Google.

Pour choisir les mots clés sur lesquels vous devez positionner votre site, connaître le nombre de fois qu’ils sont tapés dans Google est primordial.

Malheureusement, il y a quelque temps Google à fait une modification sur son outil gratuit de suggestion de mots clés Keyword Planner.

Au lieu d’afficher précisément combien de fois un mot clé est tapé par mois, il ne montre désormais plus que des fourchettes trop larges et peu pratiques.

Mais, heureusement il existe une parade pour obtenir le nombre d’impressions.

Voici comment faire :

  1. Cliquez sur « Rechercher de nouveaux mots clés ».
  2. Tapez votre mot clé dans le premier champ.
  3. Cliquez sur le bouton « Obtenir des idées ».
  4. Cliquez ensuite sur « Tout ajouter » puis sur « Examiner le plan ».
  5. Enfin, indiquer une enchère (dans le champ en haut).
  6. Voilà désormais vous avez le nombre d’impressions exactes qui s’affiche dans le tableau.

(Si vous êtes perdu, n’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous où je vous montre comment réaliser chaque étape).

14. Détectez en 1 clic ce qui pénalise votre site pour son référencement sur mobile.

La compatibilité des sites avec les mobiles est une priorité pour Google.

Les sites qui ne sont pas optimisés pour la navigation sur mobile vont, peu à peu, perdre de plus en plus de place dans le moteur de recherche (sur les recherches effectuées sur mobile).

À moins que 100 % de vos clients ne naviguent que sur ordinateur, il y a de grandes chances pour que vous soyez donc concerné.

Mais comment savoir si votre site est « Mobile Friendly » ?

Heureusement Google a mis à notre disposition le “Test d’optimisation mobile” qui vous permet de savoir si votre site respecte bien les règles qu’il impose et, si ce n’est pas le cas, il vous indique ce que vous devez corriger.

Il suffit de taper l’url de votre site dans l’outil pour voir en quelques secondes les problèmes que les utilisateurs sur mobile vont rencontrer en le visitant.

Attention : l’outil ne teste pas l’intégralité des pages de votre site. Donc si votre page d’accueil est « mobile friendly », ça n’est pas nécessairement le cas de votre fiche produit.

Pensez donc à tester les principales pages de votre site (accueil, catégorie, produit, blog, etc..)

15. Créer un sitemap en 2 minutes.

Il arrive que Google ne découvre pas toutes les pages de votre site (surtout pour les sites ecommerce). Toutes celles que Google ne connait pas n’apparaîtront jamais dans ses résultats.

Pour l’aider à découvrir toutes vos pages, le plus simple est de créer un « sitemap ».

Si vous utilisez un CMS comme WordPress ou Prestashop, vous devriez avoir des modules qui vont s’occuper de générer automatiquement le sitemap de votre site.

D’ailleurs si vous utilisez Prestashop, j’ai rédigé un guide complet sur le sujet ici.

Mais dans certains cas, il est possible que vous n’ayez rien sous la main pour créer votre sitemap.

À moins d’être développeur et de créer un programme qui va le générer automatiquement ou d’être complètement fou et de choisir de le rédiger à la main il va vous falloir un outil pour le créer.

Xml Sitemaps fait très bien le travail et va vous permettre de générer un sitemap de 500 pages gratuitement. (Si vous avez besoin de plus, la version payante enlève cette limitation.)

Une fois votre sitemap créé, il vous faudra l’ajouter dans Search Console.

Vous allez ainsi faciliter la vie de Google et il trouvera plus facilement chaque page de votre site.

16. Créez un tableau contenant les résultats de Google en 20 secondes.

Si vous êtes comme moi, vous aimez bien savoir quels sont vos concurrents sur un vos mots clés et stoker tout ça dans un tableau.

Mais il faut avouer que c’est long (et pas passionnant du tout) de récupérer l’url et le titre de chaque page pour les copier dans Excel.

Dans ce cas, Rank Checker est un outil ultrasimple qui va vous faire gagner beaucoup de temps.

Il va vous permettre de récupérer, dans un fichier Excel et en quelque secondes, la liste des 100 premiers résultats de Google sur un mot clé donné.

C’est extrêmement pratique si vous souhaitez étudier vos concurrents, vous allez pouvoir créer un tableau contenant toutes les pages des sites que vous devez dépasser.

Comment faire ?

  1. Tapez votre mot clé.
  2. Choisissez « Google » – « France ».
  3. Cliquez sur « Go ! ».
  4. Cliquez sur « Download as CSV ».

Voilà difficile de faire plus simple !

17. Découvrez les liens cassés d’une page et remplacez-les par votre propre site.

Saviez-vous que tous les jours vous passez certainement à côté de beaucoup d’opportunités de liens pour votre site ?

Mais avec Check My Links ça n’arrivera plus !

C’est une extension Chrome que j’utilise très souvent. Elle vous permet de repérer rapidement les liens qui ne fonctionnent plus sur la page que vous êtes en train de visiter.

C’est très similaire au le logiciel « XenuLink » que j’ai présenté précédemment mais il faut l’utiliser différemment.

XenuLink va vous permettre de scanner l’intégralité d’un site à la recherche de pages en erreur et donc de corriger les liens de votre site.

Tandis que « Check My Links » vous aidera à découvrir des opportunités de liens à créer pour votre référencement.

Voici comment faire :

Il suffit de visiter les blogs/sites traitant de votre thématique et lorsque vous trouvez des articles intéressants qui font des liens vers d’autres sites vous activez « Check My Links ».

L’extension va rapidement vérifier tous les liens de la page et vous mettre en rouge ceux qui ne fonctionnent pas.

Vous pouvez ensuite contacter le propriétaire du blog pour lui signaler qu’un (ou plusieurs) lien(s) ne fonctionne(nt) plus sur son article et qu’il peut éventuellement le remplacer en mettant un lien vers votre propre site (ou fiche produit).

18. Découvrez en 10 secondes quelles questions vos lecteurs se posent.

Vous avez un blog et vous cherchez désespérément un sujet d’article « qui marche » ?

Pour qu’un article fonctionne, le plus simple est qu’il réponde précisément à une question que vos clients/lecteurs se posent régulièrement.

Mais voilà, comment savoir précisément quelles sont les questions que se posent vos lecteurs ?

Vous pouvez essayer de trouver par vous-même mais souvent en tant qu’expert votre avis sera biaisé.

Vous pouvez également faire un sondage mais ça implique que vous devez avoir déjà une bonne audience et un moyen de les contacter (liste email, page Facebook, etc.).

Ou alors, vous utilisez « Answer The Public ».

Cet outil en ligne très puissant va vous permettre d’obtenir en quelques secondes les questions exactes que se posent vos lecteurs sur un sujet donné.

Il suffit de taper un mot clé dans l’outil et 10 secondes plus tard vous aurez sous les yeux des dizaines de nouvelles idées d’articles qui ont toutes les chances de faire un carton.

19. Découvrez de nombreuses opportunités de liens grâce à une fonction sous exploitée de Google.

Vous cherchez encore et toujours comment obtenir de nouveaux liens vers votre site ?

Ça tombe bien, car je vais vous parler d’un outil qui peut être très puissant pour trouver de nouveaux liens.

Vous le connaissez sûrement car il s’agit de Google Images, le moteur de Google qui vous permet de retrouver des images en fonction d’un mot clé.

Mais saviez-vous qu’il est également possible de faire du « Reverse Search », c’est-à-dire de trouver tous les sites qui utilisent une même image ?

Pour ça, il suffit de fournir l’url d’une image (ou d’envoyer directement le fichier) dans le moteur de recherche pour obtenir des centaines de pages utilisant l’image en question.

Mais vous vous demandez sûrement en quoi ça peut être utile pour votre référencement ?

Et bien, il y a de multiples façons d’utiliser cette fonctionnalité pour améliorer votre référencement naturel, en voici deux :

Rechercher les sites qui utilisent vos images sans votre consentement.

Prenez les urls des images que vous avez créées (les photos de vos produits par exemple) et mettez-les dans le moteur de recherche.

Il vous suffit ensuite de contacter chaque site qui utilise vos images sans autorisation pour lui demander de créer un lien vers votre site (ou votre fiche produit).

Une autre manière de l’utiliser est de rechercher tous les sites qui ont intégré dans leur page une infographie qui parle de votre thématique et de leur proposer de faire un lien vers un article de votre blog qui complète avantageusement cette infographie.

Conclusion:

Ok, ça fait beaucoup d’informations tout ça et vous êtes peut-être un peu perdu, c’est normal :).

Pour savoir par où commencer, demandez-vous simplement sur quoi vous aimeriez travailler en ce moment pour optimiser votre référencement et lequel de ces outils seo va vous y aider.

Testez-le, pour voir si en effet il répond bien à vos attentes et revenez voir cette page régulièrement lorsque vous voulez booster votre référencement :).

N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis sur les outils ou poser des questions :).

Outil SEO: les meilleurs logiciels de référencement gratuits et complémentaires
4.5 (90.48%) 105 votes

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Outil SEO: les meilleurs logiciels de référencement gratuits et complémentaires"

Recevoir un email pour
avatar
Trier par:   plus récent | plus vieux | Plus de vote
Aeby
Invité
Aeby

Franchement, merci énormément pour cette mine d’informations !

aurelien
Invité
aurelien

Bel article, merci. Personnellement j’ai découvert 2/3 trucs sympas. aurélien

khalifa aymen
Invité
khalifa aymen

vraiment un excellent article très complet
Merci ;)

Olivier Duffez
Invité
Olivier Duffez

Merci Olivier pour la recommandation de mon tuto sur Search Console et bravo pour cet article très détaillé !

Suggestion : tu pourrais le compléter en citant mon outil RM Tech qui permet des choses même en version gratuite. En effet, il permet de crawler 10.000 URL d’un site et de savoir plein de stats, du genre combien d’URL sont trouvées sur le site, combien sont en erreur, combien sont indexables (ou pas), combien ont des problèmes dans les titres ou le contenu, etc.

Chrys
Invité
Chrys

C’est vraiment très intéressant ! Un grand merci pour cet énorme travail de votre part pour nous aider :-)

Thibault
Invité
Thibault

Merci beaucoup pour ces outils Olivier ! Il ne reste plus qu’à se définir une routine SEO pour utiliser chaque jour certains de ces outils dans un ordre précis !

Penses-tu pouvoir proposer un exemple de “routine SEO” avec ces outils lors d’un prochain article si celà est pertinent ?

Bravo pour ton boulot, je te suis depuis un moment maintenant et j’apprend beaucoup !

Arnaud
Invité
Arnaud

Bonjour Olivier,
Belle liste et merci pour m’avoir fait découvrir serps.com, que je ne connaissais pas.
A synonymes.com, je préfère http://www.crisco.unicaen.fr/des/. Pour surveiller ses positions, serplab.co.uk offre également de très belles possibilités, explosant très largement les 30 mots-clés si tu paramètres bien le suivi en fonction de tes besoins.
En bonus, si quelqu’un souhaite tester des optimisations possibles pour sa balise title ou sa meta description, il y a ce genre de simulateur : http://www.mediamiu.com/simulateur-serp/ (que je tente de mettre à jour à chaque changement).
Merci pour ton travail…

Serge-Jérôme LAVERNY
Invité
Serge-Jérôme LAVERNY

Superbe article très généreux et plein d’idées. Merci beaucoup Olivier. Je mets le blog dans mes favoris. :)

johann
Invité
johann

beh franchement tes au top! car ya personne qui propose un blogue comme ça
merci pour toutes ces infos utiles !

Filip
Invité
Filip

Mon dieu mais c’est une mine d’or que tu nous a donné là !
Certains font payer des milliers d’euros pour donner la moitié de ça …
Un grand merci, je me rend compte que je ne connais pas grand chose en fait ;-)

Vincent
Invité
Vincent

Article précieux. Je l’ai enregistré dans mes favoris, ça va me servir.

Louis-Alexandre
Invité
Louis-Alexandre

Bonjour Olivier,
Il est très détaillé cet article. Bravo :)
J’en profite pour te parler de Jloo qui est un outil gratuit pour faire le suivi des positions SEO.
Bonne soirée

Lucie
Invité
Lucie

Olivier, ton article est une mine d’or ! MERCI !

wpDiscuz