Vivez la vie que vous méritez et apportez de la valeur au monde grâce au e-commerce

Vendre sur internet, le guide en 6 étapes pour réussir !

Je suis intervenu au salon « Parcours France » pour expliquer comment lancer facilement son site e-commerce et vendre sur internet. Voici donc ma présentation.

Si vous voulez voir la vidéo filmée pendant le salon la voici (mais le son est nettement moins bon).

Afficher/masquer la transcription texte

Bonjour ici Olivier Clémence du blog reussir-mon-ecommerce.fr. Alors aujourd’hui je vais reprendre une présentation que j’ai faite au salon Parcours France mais voilà, étant donné que la vidéo a un son qui n’est pas vraiment très audible, j’ai pensé que c’était bien de vous refaire la vidéo pour qu’elle soit plus claire et plus sympa à écouter. 

Donc la présentation c’est : Comment lancer votre e-commerce en 6 étapes ?

Donc la première étape ça va être de trouver le bon produit. Alors pourquoi vous allez devoir trouver le bon produit ? Parce que si vous choisissez un mauvais produit vous allez forcément avoir des problèmes. Et pour résoudre ces problèmes vous allez utiliser des dépenses et des ressources. Et donc ce budget et ces ressources que vous allez utiliser pour gérer vos problèmes, vous les aurez pas pour votre croissance et si votre croissance est trop lente, vous allez peut être devoir mettre la clé sous la porte avant que votre entreprise ne soit rentable. Alors on va voir qu’est-ce qui est un bon produit. 

Un bon produit, c’est un produit qui répond à un besoin ou qui apporte de la valeur. On va prendre l’exemple de quelqu’un qui a une pelouse. Si son herbe est trop haute, le produit qui va répondre à son besoin c’est la tondeuse. Par contre on peut éventuellement lui vendre un engrais pour que sa pelouse soit plus verte. Là ce n’est pas réellement un besoin mais on va apporter de la valeur parce qu’il va avoir une pelouse plus jolie.

C’est un produit qui est petit et léger, pourquoi ? Tout simplement pour faire des économies sur le stockage et l’expédition.

C’est un produit qui est intemporel. Si vous vendez vos produits sur une période très courte de l’année, par exemple noël, vous n’avez pas le droit à l’erreur pendant cette période de l’année. Vous ne pouvez pas être malade, votre site ne peut pas avoir un problème etc. Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous avez un problème pendant la période importante de l’année, vous allez impacter négativement votre chiffre d’affaire, ce qui peut être dangereux pour votre entreprise.

C’est un produit qui doit être consommable et additionnable. Additionnable, ça veut dire quoi ? Ça veut dire tout simplement qu’on peut rajouter des accessoires dessus et consommable c’est le fait que le produit, au bout d’un moment, on puisse plus l’utiliser, il faut le racheter. Typiquement vos téléphones sont des produits consommables et additionnables parce qu’on peut rajouter beaucoup d’accessoires et au bout d’un moment, ils vont plus être suffisamment efficaces pour être utilisés correctement avec vos applications et vous aurez envie d’en changer et du coup d’en racheter un.

C’est des produits qui ont une marge importante. Pourquoi il faut avoir une marge importante ? Parce que plus vous faites de bénéfices sur un produit, plus vous avez de marge de manœuvre. Si jamais un de vos clients vous contacte en disant votre produit il ne fonctionne pas il est cassé etc, vous pouvez très bien, soit essayer de résoudre le problème avec le client et passer du temps, soit tout simplement lui renvoyer un produit directement. Parce que votre marge est suffisante.

C’est un produit qui permet de créer du contenu. Si vous ne pouvez pas créer du contenu avec votre produit, la seule chose que vous allez pouvoir faire pour communiquer avec vos clients c’est leur envoyer des promotions. Le problème c’est qu’ils vont vite se lasser et la seule chose qu’ils vont faire s’ils restent inscrits à votre newsletter, ça va être d’attendre les promotions pour jamais acheter vos produits au prix le plus fort. Donc, si vous êtes capable de créer du contenu, de l’actualité etc, vous allez régulièrement ramener les clients sur votre site, leur donner des nouvelles informations et pas seulement de la promotion. 

Ensuite, on va avoir qu’est-ce qu’un mauvais produit ? On va avoir simplement deux points.

Si votre produit est complexe, vous aurez du mal à expliquer à votre client pourquoi c’est intéressant pour lui d’acheter votre produit et de la même manière lui il aura peut être du mal à l’utiliser donc ça va générer du SAV.

Un produit fragile donc un produit fragile c’est un produit qui risque d’arriver cassé, qui a pu être cassé par le transporteur ou c’est un produit qui peut être cassé par votre client, là ça va encore générer du SAV.

Par contre, il faut savoir que le produit idéal n’existe pas. Vous n’aurez pas un produit qui va répondre à tous les critères du bon produit et à aucun critère du mauvais produit.

Donc qu’est-ce que vous allez faire ? Vous allez tout simplement peser le pour et le contre. Reprenons l’exemple d’un produit qui est fragile. Si ce produit est fragile mais vous avez une très bonne marge dessus, comme je l’expliquais toute à l’heure, ça peut tout à fait compenser le problème de la fragilité. Vous pouvez très bien à votre client, « ok il y a pas de problème, votre produit il est arrivé cassé, on vous le renvoie », vous lui posez pas plus de questions que ça. Et du coup, vous avez un client satisfait. Vous pouvez faire ça si à côté de ça, vous avez fait 3-4-5 ventes où le produit n’est pas arrivé cassé et du coup vous avez largement amorti le fait de renvoyer un produit gratuitement à votre client. Et sinon, vous pouvez corriger le problème majeur de votre produit. On va toujours rester avec le produit fragile, si votre produit est fragile, vous pouvez, peut être, trouver un packaging qui va très bien le protéger de manière à ce qu’il arrive jamais cassé. Donc là vous allez résoudre son problème majeur. Et du coup votre produit va devenir pratiquement idéal. Ce qui est intéressant aussi dans cette stratégie c’est que, peut être que vos concurrents ont jamais trouvé la solution pour résoudre le problème majeur d’un produit et du coup le produit on le trouve pas spécialement sur internet. Si vous, vous trouvez la solution pour résoudre ce problème là, vous êtes peut être le seul à vendre le produit en fait. Donc ça peut être très intéressant. 

Ensuite vous allez vérifier qu’un marché existe. Alors pourquoi vous allez faire ça ? Ça paraît évident, c’est tout simplement pour avoir une chance de vendre vos produits. S’il n’y a pas d’acheteurs, ça ne sert à rien, personne n’achètera vos produits, ça parait logique. Et s’il y a trop de concurrence, ça va être compliqué de vendre vos produits parce que vous aurez du mal à vous démarquer. Alors comment vous allez faire votre étude de marché facilement ? On ne va pas faire une étude de marché énorme de 600 pages qui va nous prendre des mois et mois, on va tout simplement étudier le marché français avec Google. Donc vous allez taper les mots-clés qui sont autour de votre activité, autour de votre produit, autour du besoin qu’il couvre, autour de la valeur qu’il apporte etc etc. Et à chaque fois vous allez regarder les résultats et les posez les questions suivantes : 

Est-ce qu’il y a boutiques en ligne et est-ce qu’elles sont de qualité ? Si c’est le cas, ça veut dire que vous avez de la concurrence donc vous devez évaluer cette concurrence et vous dire, est-ce que je vais être capable de me démarquer de mes concurrents ?

Ensuite vous allez regarder s’il y a des publicités AdWords. S’il y a des publicités AdWords, ça signifie qu’il y a des gens qui sont prêts à payer pour vendre ce produit donc à priori c’est un produit rentable. Ça signifie aussi que vous avez de la concurrence. Et enfin vous allez regarder s’il y a des blogs et des forums. S’il y a de blogs et des forums, ça signifie qu’il y a de gens qui se posent des questions sur le produit que vous vendez et qui donc sont potentiellement intéressés pour acheter votre produit, donc il y a certainement des acheteurs. 

Vous allez ensuite étudier le marché américain et vous allez faire exactement la même chose. Vous allez taper vos mots-clés, cette fois en Anglais, et vous allez regarder les résultats de la même manière, la seule différence c’est que vous allez vous dire : s’il y a des boutiques en ligne aux USA et qu’il n’y en a pas en France, ça peut être bon signe pour vous parce qu’aux USA ils ont souvent plusieurs années d’avance sur nous et du coup, le marché s’il existe aux USA, il y a de grandes chances qu’il arrive en France dans quelques années donc vous pouvez être le premier sur le marché. Ce qui est évidemment un avantage très important. 

Ensuite, vous allez tester votre produit, ça c’est super important. Vous allez tout simplement acheter quelques unités et vous allez les vendre sur Amazon, Ebay, cDiscount etc, sur des places de marché. Une fois que vous avez vendu vos produits, même si vous les vendez très rapidement, vous devez attendre le retour de vos clients. Parce que vous pouvez très bien vendre votre produit, et avoir 15 retours sur 20 produits vendus parce que vous n’avez pas pensé à quelque chose et du coup vos clients sont mécontents. Si vous vendez ce genre de produits, vous allez avoir de gros problèmes derrière. 

Ensuite, vous allez définir votre client cible. Alors pourquoi vous allez faire ça ? Tout simplement parce qu’on ne va pas s’adresser de la même façon à un PDG qu’à un étudiant. Vous devez adapter votre message. Si vous n’adaptez pas votre message, si vous ne parlez pas le langage de votre client, vous n’allez pas avoir d’impacts et vous allez vendre aucun de vos produits en fait.

Alors comment vous allez faire ça ? Vous allez tout simplement faire un sondage mais là encore, on ne va pas faire un sondage à l’ancienne, aux portes à portes etc, on va utiliser des outils sur internet. Il y a notamment Survey Monkey et Google Form. Google Form est gratuit et Survey Monkey et vous allez poser ce genre de questions. Là j’ai pris l’exemple d’une boutique qui veut vendre des produits de jardin.

Alors, vous allez poser la question, quelle est le plus gros problème que vous rencontrez dans votre jardin ? Combien d’heures par semaines, éventuellement le budget aussi vous pouvez demander, investissez-vous pour entretenir votre jardin ? Quels sites, forums, blogs etc, liés au jardinage, consultez-vous régulièrement ? Vous allez lui poser des questions sur lui : son nom, son prénom, son âge, est-ce qu’il est marié, les études qu’il a faites, le travail qu’il a etc. Et vous allez lui demander quelle est son adresse mail.

Évidemment cette question est très importante. Une fois que vous avez fait votre sondage il faut le diffuser pour obtenir des réponses donc vous allez tout simplement aller mettre un lien sur les sites que vous avez repéré pendant votre étude de marché. Et vous allez demander aux gens de remplir votre sondage. Vous pouvez aussi faire ça à l’ancienne, c’est à dire, éditer des flyers et les mettre dans les boites aux lettres, faire des affiches et les mettre chez les e-commerçants, chez les commerçants pas les e-commerçants pardon, et prendre un encart dans un magasine par exemple, ça coûte pas forcément très cher. Mais ce qui est très important c’est de toujours, toujours, diriger vers le sondage en ligne. Vous faites pas un sondage papier à côté. Vous amenez toutes vos réponses vers le sondage en ligne. Ensuite, vous allez étudier les résultats. Et c’est là que c’est très très intéressant d’avoir tout ramener vers le sondage en ligne parce que tout se fait automatiquement. Ça va très très vite. Les outils vont vous générer des graphiques, vont vous cumuler les réponses, le dépouillage se fait automatiquement, donc c’est magique. Et une fois que vous avez toutes vos réponses, vous allez les étudier et donc vous allez créer la fiche d’identité de votre client idéal. Vous allez reprendre les réponses à vos questions donc vous allez mettre :

Quel est son plus gros problème ? Et vous allez y répondre 

Combien d’heures par semaine il entretient son jardin ? Vous allez y répondre.

Quel est le budget qu’il peut investir ? Vous allez y répondre.

Ainsi de suite, ainsi de suite. Vous allez utiliser les questions démographiques pour définir clairement sa fiche d’identité donc vous allez dire :

Quel est son prénom ? Quel est son âge ? Quel est son sexe ?

Vous allez éventuellement mettre une photo que vous prenez sur internet et tout.

Quel est l’intérêt de faire ça ? C’est d’avoir une fiche d’identité et de la mettre en face de vous dans votre bureau et lorsque vous allez rédiger un article, lorsque vous allez rédiger une fiche produit, faire une vidéo etc etc, c’est à cette personne là que vous allez vous adresser. Pourquoi ? Parce que c’est la personne qui représente vos clients idéaux. Ok, donc en vous adressant à cette personne, vous allez parler correctement, vous allez utiliser le langage que vos clients vont comprendre. Alors une petite astuce magique, quand vous faites ça, vous proposez un bon de réduction. Pourquoi ? Parce que quand vous allez aller diffuser votre sondage sur les sites, ou via vos flyers etc, vous allez tout simplement faire « en répondant à ce sondage là, vous gagnerez un bon de réduction dès l’ouverture du site ». De la même manière, quand vous allez demander l’adresse mail dans votre sondage, vous allez dire « laissez moi votre adresse mail pour que je puisse vous envoyer le code de réduction lorsque la boutique sera ouverte ». Et enfin lorsque vous allez ouvrir votre boutique, vous allez réutiliser ces mails que vous avez collecté et vous allez envoyer un e-mail contenant votre code de réduction en proposant aux gens de passer leur première commande sur votre site. Évidemment proposer ça, ça va vous amener plus de réponses, les gens seront plus motivés, plus d’e-mails, les gens auront besoin de laisser leur e-mail pour récupérer le code de réduction et ça va vous amener vos premiers clients le jour de l’ouverture de votre site. 

Ensuite, vous allez définir votre stratégie marketing. Alors qu’est-ce que c’est qu’une stratégie marketing ? En fait c’est simplement répondre à 2 questions : quelle est votre différence ? Et comment vous allez le faire savoir ? 

Donc comment vous allez définir votre différence ? Vous allez tout simplement étudier vos concurrents. Vous allez regarder sur quels points vous pouvez être meilleur qu’eux ou faire des choses que eux ne font pas encore. Ça peut être le SAV, ça peut être la garantie, ça peut être le conseil etc. Par contre éviter de vous dire « je vais être moins cher qu’eux ». Si vous choisissez cette stratégie au départ c’est très risqué, il faut avoir les reins vraiment solides et s’il y a un gros concurrent comme cDiscount ou Amazon ou Ebay etc, décide d’être moins cher que vous, et bien vous allez avoir de gros problèmes parce que vous n’aurez pas les moyens de lutter contre eux. Donc la stratégie du moins cher c’est une stratégie à laquelle il faut réfléchir longtemps et avoir les moyens de la mettre en place. Donc je la déconseille lorsque vous lancez votre site e-commerce. 

Et ensuite vous allez trouver votre Proposition Unique de Vente, une PUE. Alors qu’est-ce que c’est qu’une PUE ? C’est tout simplement la phrase qui résume l’avantage que vous avez par rapport à vos concurrents. L’exemple typique c’est Domino’s Pizza, qui avait une PUE qui était du genre « votre pizza livrée en trente minutes sinon elle est gratuite ». Donc c’est évident, l’avantage de Domino’s pizza c’était de livrer très rapidement les pizzas. 

Ensuite vous allez définir où trouver vos prospects. Alors vous allez voir, c’est extrêmement compliqué, vous le savez déjà. Étant donné que les gens vous l’ont dit dans le sondage et qu’en plus vous avez repéré des sites dans votre étude de marché. Donc ça c’est déjà fait. 

Ensuite, vous allez définir comment attirer vos prospects parce que vous savez où ils se trouvent mais maintenant faut les amener chez vous. Donc selon le type de site, il y a différentes solutions. Si c’est des sites ou des blogs, vous avez, par exemple l’affiliation. Alors l’affiliation c’est le fait de demander au web-master d’un site de créer un lien sur son site vers le votre et tous les gens qui viendront depuis ce lien vers votre site et qui passeront commande lui rapporteront une commission. Ensuite vous pouvez utiliser la publicité. La publicité, vous demandez tout simplement combien ça coûte de mettre votre publicité dans l’encart publicitaire du web-master. Vous pouvez rédiger des articles invités. Alors les articles invité c’est quoi ? C’est le fait que vous rédigez un article pour ensuite qui soit publié sur le blog de quelqu’un d’autre. En échange d’un lien vers votre site. Vous pouvez faire des tests produits etc etc. Il y a tout un tas de solutions qui existent surtout pour les blogs. 

Ensuite, sur les forums, vous pouvez, là encore utiliser la publicité et vous pouvez aussi devenir un membre actif. Alors pourquoi actif ? Parce que si vous venez simplement faire la promotion de votre site, ça ne sert à rien, vous allez juste vous faire bannir, vous allez perdre votre temps. Venez participer à la communauté, répondre aux questions des gens et ça vous amènera des visites à force et des ventes. Moi par exemple, sur le forum de Prestashop, je suis à 1600 messages au moment où je fais cette vidéo, ça m’a apporte des visites très régulièrement et des commandes très régulièrement. 

Ensuite les réseaux sociaux. Alors les réseaux sociaux, vous allez pouvoir créer votre propre page et l’animer régulièrement. Ça amènera du monde sur votre page que vous pourrez ensuite rediriger vers votre site pour leur vendre des produits. C’est long mais ça peut être une très bonne stratégie à long terme. Et il y a aussi la publicité. Ils ont des outils publicitaires extrêmement puissants qui peuvent être vraiment très très efficace. 

Et enfin, il y a Google avec le référencement naturel et les publicités AdWords. 

Une fois que vous avez défini ce que vous allez utiliser, vous allez définir le temps et l’argent que vous allez devoir investir dedans. Donc vous allez bloquer un budget sur un minimum de 6 mois, parce que si jamais votre site ne vous rapporte pas d’argent sur les 3-4-5 premiers mois, il faut que vous puissiez continuer à faire de la publicité, à attirer du monde sur votre site. Si vous pouvez plus, à un moment faire de marketing, pour attirer du monde sur votre site et que votre site ne génère pas d’argents, ben là vous êtes coincé. Parce que du coup, comme il vous faut du monde pour avoir des ventes, si vous n’avez pas d’argent, vous ne pouvez pas attirer du monde. Donc là, vous allez boucler la boucle et là c’est terminé. Donc il faudra réinvestir de l’argent ou trouver une autre solution, re débloquer du temps etc. Donc bloquez votre argent, bloquez également des journées dans votre agenda pour tout ce qui va être articles invité, prise de contact, etc etc etc. Et une fois que vous avez bloqué tout ça, vous savez que, à telle période de, à telle journée de la semaine, vous avez du travail à faire en web-marketing et vous savez aussi que vous avez tant de budget d’avance pour votre marketing. 

Ensuite, vous allez créer votre site. Donc comment vous allez faire, vous allez tout simplement trouver un prestataire. Et vous allez envoyer un cahier des charges. Ça c’est obligatoire. Vous ne pouvez pas faire autrement qu’envoyer un cahier des charges. Si vous n’envoyez pas un cahier des charges, qu’est-ce que vous allez faire ? Vous allez envoyer un e-mail et chacun des prestataires que vous allez contacter va devoir extrapoler par rapport à toutes les informations qu’il n’a pas dans votre e-mail. Et ils vont chacun extrapoler à leur façon. Donc au final, les propositions que vous allez recevoir, vous ne pourrez pas les comparer. Si vous envoyez un cahier des charges complet, clair et précis. Ils vont tous se baser sur la même chose. Et du coup, là les propositions que vous allez avoir elles seront comparables. Donc une fois que vous avez vos propositions dons vous allez les comparer au niveau du tarif, ça parait logique, mais aussi au niveau de la réactivité, de la précision, de la compréhension. Je rajouterais aussi du ressenti que vous avez avec le web-master. Parce que si le web-master vous fait votre site internet, vous allez, peut être, passer des années à travailler avec lui, donc autant que ça se passe bien. Et vous allez donc lancer la création. Mais ce n’est pas terminé parce qu’il faut aussi prendre les photos de vos produits. Si vous faites de mauvaises photos, vos clients vont fuir votre site. Si vous faites de bonnes photos, vous allez leur donner confiance. Les photos ça fait vendre vos produits. Donc vous allez devoir bloquer un budget et du temps pour réaliser ces photos. Les descriptions produits, c’est long, ce n’est pas très drôle mais c’est nécessaire. Vous devez faire de bonnes descriptions produits, précises et complètes. Si vous ne faites pas de bonnes descriptions produits, votre client aura pas toutes les informations dont il a besoin pour choisir quel produit il veut acheter et du coup il ira chez un concurrent, là où il trouvera les informations. Il y a très peu de chances qu’ensuite il revienne vous voir. Donc ne lui donnez pas la possibilité de s’en aller de chez vous. Et ça va améliorer votre référencement parce que Google apprécie quand il y a du texte sur une page. Si un nouveau concurrent a une page complète et que vous, vous n’avez que deux lignes de texte sur votre fiche produit, c’est tout à fait normal qu’il soit devant vous. 

Quelques conseils pour économiser un peu de budget. Utiliser un thème tout fait. Si vous n’avez pas forcément assez de budget, vous pouvez prendre un thème graphique. Alors un thème graphique, c’est quelque chose que vous allez installer sur votre boutique et qui va automatiquement générer le visuel de votre boutique. Alors l’intérêt c’est que ça coûte qu’une centaine d’euros, là où un graphiste va vous prendre plutôt 800-1000€ voire plus. Par contre le défaut c’est que vous êtes obligé de vous adapter au thème. Vous avez beaucoup de moins de libertés qu’avec un graphiste. Mais vous économisez quand même pas mal d’argent. 

Ensuite, je vous conseille de limiter les fonctionnalités à l’essentiel. Ça ne sert à rien de développer une fonctionnalité dont vous vous ne servirez pas d’ici un an. Si vous développez vos fonctionnalités un a à l’avance, vous allez juste perdre de l’argent parce que vos priorités elles vont changer d’ici là. Peut être que vous avez besoin de peut être la fonctionnalité A, vous vous dites que vous allez avoir besoin de la fonctionnalité A mais dans un an, vous aurez complètement changé vos priorités, vous aurez eu des feedback de vos clients et vous serez que vous avez plutôt besoin de faire ci, besoin de faire ça mais le budget vous l’aurez déjà dépensé. Donc conservez votre budget et faites évoluer votre site au fur et à mesure des feedback que vous recevez de vos clients. 

Et ensuite prévoyez une marge pour le lancement officiel de votre site. Vous pouvez très bien être en retard, le prestataire peut être en retard, ça arrive mais vous aussi vous pouvez être en retard. Peut être que vous avez mal estimé le temps nécessaire pour faire la description de vos produits. Peut être que vous avez eu du retard sur les photos de vos produits etc etc. Si vous avez préparé toute votre communication pour telle date en décembre et bien si vous sortez 20 jours plus tard en janvier et bien toute votre communication que vous avez faite elle est perdue. Donc prévoyez une marge pour être sur que vous puissiez communiquer sur la date d’ouverture de votre site. 

Et enfin, arrêtez et démarrez. Alors qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Arrêter de vous prendre la tête. La perfection, ça n’existe pas. Ce n’est pas la peine d’essayer d’avoir un site parfait, pourquoi ? Parce que la perfection pour vous ce n’est pas la même que moi. Ce qui est parfait pour vous ne l’est pas pour moi. Et donc si vous obtenez la perfection pour votre site, et bien ça ne sera pas la perfection pour vos clients. Donc c’est déjà de toute façon peine perdue. De plus, le temps c’est de l’argent. Tout le temps que vous perdez à essayer d’atteindre la perfection, c’est des ventes que vous n’allez pas faire. Donc, là encore n’essayer pas d’atteindre la perfection. 

Ensuite, qu’est-ce que vous allez faire ? Vous allez démarrer. Donc vous allez faire vos premières ventes. Et là, juste derrière vos premières ventes, qu’est-ce qu’il va se passer, et bien vous allez faire vos premières erreurs. Imaginons, vous avez stocké vos produits sur des étagères, vous prenez un produit pour une commande et vous faites tomber 500€ de marchandise par terre. Bon, qu’est-ce que vous allez devoir faire ? Vous allez devoir corriger le problème. Vous allez vous dire « ça on le stocke pas sur une étagère, c’est trop fragile, faut que je le stocke ailleurs ». 

Ensuite, vous allez livrer vos premiers produits. Et qu’est-ce qu’il va se passer. Vous allez recevoir les mails des premiers clients mécontents. Qu’est-ce que vous allez devoir faire ? Vous allez devoir trouver une solution pour les satisfaire. Et l’étape suivant c’est de recommencer. Vous allez faire de nouvelles ventes, vous allez faire de nouvelles erreurs parce que les autres ont été corrigées, vous allez à nouveau les recorriger, vous allez livrer vos produits, vous allez avoir d’autres clients mécontents pour d’autres raisons et vous allez trouver une nouvelle solution pour les satisfaire. Ca, ça s’appelle l’amélioration itérative. A chaque fois, vous allez corriger de nouvelles erreurs de manière à ce qu’il y en ait de moins en moins. L’amélioration itérative, ça amène à plus d’efficacité. Plus d’efficacité, ça amène à plus de bénéfices et plus de temps. Vous allez travailler plus vite pour gagner plus d’argent. Et plus de bénéfices, plus de temps, ça vous amènera plus de cocktails. 

Voilà, merci. 

Vendre sur internet, le guide en 6 étapes pour réussir !
4.7 (93.33%) 3 votes

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
OlivierMylène Recent comment authors
  Subscribe  
plus récent plus vieux
Recevoir un email pour
Mylène
Invité
Mylène

Bonjour Olivier et un grand merci pour toutes ces informations si précieuses
Maintenant j’y vois un peu plus clair je n’ai pas lu tout ton contenu mais ça ne va pas tarder !