Optimisation SEO : Améliorez votre site web en 3 étapes

Vous trouvez que votre site n’est pas assez bien positionné sur les moteurs de recherche ?… Alors il est temps de travailler votre optimisation SEO pour décrocher une place en première page de Google.

Vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide ! De la recherche de mots clés à l’amélioration de votre popularité en passant par la création de contenus optimisés : je vous propose une méthode en 3 étapes claires et détaillées.

SOMMAIRE :

Avant de débuter votre lecture, si vous souhaitez augmenter vos ventes et attirer plus de clients sur votre boutique en ligne, téléchargez mon guide gratuit.

Qu’est-ce que l’optimisation SEO ?

Tous les propriétaires de site internet ont déjà entendu parler d’optimisation SEO. Mais saviez-vous que ce terme est en réalité un pléonasme ? En effet, SEO signifie Search Engine Optimization, ou optimisation pour les moteurs de recherche

« Optimiser l’optimisation », cela semble donc un petit peu répétitif… mais passons ;-)

Le SEO (ou l’optimisation), consiste à mettre en œuvre des techniques pour améliorer le positionnement de son site dans les moteurs de recherche. 

Pour déterminer le classement des sites sur leurs pages de résultats, ces derniers se basent sur deux critères : la pertinence et la popularité. 

La pertinence, c’est la capacité de votre site à proposer du contenu de qualité qui répond aux questions et aux attentes des internautes. 

La popularité, consiste à faire autorité dans son domaine, notamment en obtenant des liens externes qui pointent vers votre site (backlinks). Ceux-ci sont considérés par les moteurs de recherche comme des recommandations. Plus vous avez de backlinks provenant de sites fiables, plus vous serez « populaire ».

Optimiser son site pour les moteurs de recherche comme Google est incontournable pour avoir un site viable et pérenne

Il faut savoir que pour les sites e-commerce, la part du trafic organique (à partir des moteurs de recherche) s’élèverait à presque 57 % (Source : SEMrush, Tendances E-commerce 2019 en France). Difficile donc de s’en passer.

Alors, comment optimiser votre SEO pour améliorer votre positionnement et attirer tous ces visiteurs sur votre site ?

Voyons ensemble une méthode en 3 étapes…

Étape 1 : recherchez des mots clés pertinents

Construire son site sans mots clés à travailler, c’est un peu comme vouloir bâtir une maison sans fondations : c’est périlleux et le résultat est souvent bancal !

La recherche des mots clés (keywords) constitue la base de votre optimisation. Sans eux, vous ne pourrez pas proposer à vos visiteurs les contenus qu’ils attendent, ni répondre à leurs questions et besoins. 

1.1. Trouver des idées de mots clés

Les mots clés sont les requêtes et les termes sur lesquels vous souhaitez voir votre site apparaître en bonne position dans les moteurs de recherche. C’est autour d’eux que vous allez créer vos contenus. Il faut donc qu’ils soient pertinents. 

Pour les trouver, l’outil le plus puissant à votre disposition est… votre matière grise !

Eh oui ! En théorie, c’est vous qui connaissez le mieux vos visiteurs et ce qu’ils attendent. C’est donc vous qui êtes le mieux placé pour trouver les keywords qui vous apporteront le plus de trafic. Pour cela, rien de tel qu’une petite session de brainstorming.

N’hésitez pas aussi à prendre des notes pendant vos échanges avec vos clients, à relire les messages qu’ils vous ont envoyés : bien souvent, des mots clés intéressants y sont cachés.

Pour vous aider dans votre recherche, sachez qu’il existe des logiciels SEO tels que Ahrefs, SEMrush ou encore Yooda Insight. Ceux-ci vous proposent des requêtes à travailler en fonction de votre thématique.

1.2. Comprendre l’intention de l’internaute

Un mot clé n’est pas vide de sens. Derrière les requêtes que vous aurez trouvées se cache ce que l’on appelle l’intention de recherche. Il s’agit de la question que se pose l’internaute lorsqu’il tape cette requête dans Google.

Prenons deux expressions de recherche : « veste randonnée imperméable » et « imperméabilité veste randonnée ». Comme vous le voyez, elles sont presque identiques. Pourtant, l’intention cachée derrière chacune d’elle est bien différente. 

Lorsque l’internaute tape « veste randonnée imperméable », il souhaite très probablement acheter ce produit. Il se demande donc où trouver une veste de randonnée imperméable. La réponse à son besoin se trouve certainement sur une page de catégorie ou une fiche produit.

En revanche, lorsqu’il recherche « imperméabilité veste randonnée », il souhaite sans doute en savoir davantage sur les différents niveaux d’imperméabilité des vestes. Y en a-t-il certaines qui sont plus imperméables que d’autres ? La réponse à sa question se trouvera alors dans un article de blog ou un comparatif de produits.

Vous l’aurez compris, en fonction de l’intention de recherche de l’internaute, vous ne travaillerez pas vos mots clés de la même manière.

1.3. Évaluer les keywords

La dernière partie de cette étape consiste à déterminer si les mots clés que vous avez identifiés valent la peine d’être travaillés. Cette étape est importante, car elle vous évitera de perdre votre temps avec des requêtes qui ne sont pas intéressantes pour votre SEO.

Pour savoir si un mot clé mérite votre attention, je vous recommande d’utiliser l’un des outils SEO cités dans le paragraphe 1.1. Ces logiciels vous indiqueront :

  • le volume de recherche pour chaque mot-clé ;
  • le niveau de concurrence auquel ils sont soumis.

L’idéal étant de concentrer vos efforts sur des mots clés avec un important volume de recherche, mais sans grande concurrence. 

Je préfère vous prévenir : cela devient rare.

Vous pourrez toutefois travailler des mots-clés avec un petit volume de recherche et une faible concurrence, notamment si vous êtes sur un secteur de niche

Il est aussi possible de vous lancer sur des mots clés avec un gros volume et une forte concurrence, mais les résultats seront sans doute plus longs à se faire sentir.

💡 Pour aller plus loin sur la thématique des mots-clés, voici un article qui devrait vous intéresser : Mots-clés référencement : choisir les bons et éviter les pièges !

Étape 2 : créez des contenus SEO

Vous avez votre liste de mots clés sous la main ? Parfait !

Alors pour optimiser le SEO de votre site, il est temps de l’exploiter en créant les contenus adaptés à chaque requête. Il s’agit principalement de développer la pertinence de votre site web.

2.1. Définir le type de page en fonction du mot-clé

Comme nous l’avons déjà évoqué un peu plus haut, pour savoir quel type de page est le plus adapté à chaque requête, il faut définir les intentions de recherche cachées derrière les mots clés.

Si vous ne vous êtes pas encore penchés là-dessus, je vous invite donc à relire le paragraphe 1.2. de cet article.

Pour vous aider à choisir le meilleur type de page pour chaque mot-clé, voici les 3 points essentiels à connaître :

  1. L’internaute recherche un type de produit de votre marque (exemple « chaussures de ville + marque » : il veut consulter les chaussures qui se trouvent dans votre catalogue. Le mieux sera donc de créer une page de catégorie répondant à ce mot clé.
  2. L’internaute cherche une référence précise (exemple : « chaussures pour homme XYZ ») : il souhaite sans doute acheter ce produit. Vous devrez donc créer une fiche produit optimisée sur ce mot clé.
  3. L’internaute recherche une information pour résoudre un problème (exemple : « comment entretenir ses chaussures ») : rédigez un article optimisé pour cette requête-clé et qui lui apportera les réponses dont il a besoin.

2.2. Créer le contenu qui répond à la question

Une fois chaque mot-clé associé à un type de contenu, il est temps de passer à la rédaction SEO à proprement parler.

Pages de catégorie

Pour les pages de catégorie, l’important est de faire en sorte que votre visiteur trouve le produit de ses rêves. Pour cela, il faut lui donner du choix ! N’hésitez pas à faire apparaître toute l’étendue de vos gammes sur ce type de page. 

Je vous conseille également d’ajouter des filtres pertinents pour que les internautes trouvent leur bonheur rapidement.

Fiches produits

Les fiches produits doivent, elles aussi, être optimisées pour le SEO. Optez pour une description claire et une fiche bien construite. Ne négligez pas les photos des articles. Ces dernières doivent donner envie de passer à l’achat. 

En parlant d’acheter… Vérifiez que votre bouton « panier » soit bien visible sur chaque fiche.

💡 Envie d’en savoir plus sur la rédaction de fiches produits SEO ? C’est ici : Comment optimiser une fiche produit pour le SEO (et pour la vente) ?

Articles de blog

Les articles de blog ne sont pas là pour faire de la figuration ;-) Leur objectif est de répondre aux questions que se posent vos lecteurs. Aussi doivent-ils être exhaustifs, clairs, accessibles (sans jargon) et illustrés. 

De bons articles optimisés peuvent mettre en avant votre expertise dans votre domaine, et cela plaît à Google.

💡 Découvrez comment rédiger des articles optimisés en seulement 9 étapes !

2.3. Optimiser les balises essentielles

Les balises sont de petits éléments de code qui permettent de construire vos pages de manière optimisée, et aux robots des moteurs de recherche de les lire plus facilement.

Toutes les balises ne sont pas indispensables, mais certaines sont incontournables pour améliorer l’optimisation de vos pages.

La balise Title 

Il s’agit du titre que vous souhaitez donner à votre page. C’est notamment ce titre qui apparaît dans les onglets de navigation des internautes, et c’est aussi lui qui s’affiche sur les pages de résultats des moteurs de recherche (en bleu).

💡 Apprendre à optimiser la balise Title

La balise meta description

La meta description est la balise qui permet de décrire le contenu d’une page. Il s’agit du petit texte qui s’affiche en dessous du Title dans les pages de résultats.

💡 Apprendre à optimiser la balise meta description

L’URL

L’URL est un élément important pour votre SEO. En effet, Google n’aime pas trop les URL compliquées… et les utilisateurs non plus ! 

Alors, pour bien optimiser vos URL, pensez à :

  • y inclure votre mot clé ;
  • enlever les éléments inutiles (pas de fioritures) ;
  • éviter les caractères spéciaux (pas d’accents, pas d’apostrophes…).

Idéalement, vous devez avoir des URL aussi courtes que possible avec des mots séparés par des tirets courts (le fameux « tiret du 6 »).

Reprenons l’exemple des vestes de randonnée. Disons que ces produits constituent une sous-catégorie de votre e-shop. Voici une URL possible pouvant diriger vers la page en question : monsite.fr/randonnee/vestes-impermeables/

Copie écran d'un exemple de balise url, titre, meta description

Les balises Hn

Ces balises représentent les sous-titres qui seront présents sur vos pages. Elles se répartissent en six niveaux (de H1 à H6). 

À savoir : une page ne peut compter qu’une seule balise H1.

Ces sous-titres doivent être organisés de manière logique et reprendre le champ sémantique de votre mot-clé. Ils vous aident à hiérarchiser les informations présentes sur vos pages.

💡 Apprendre à optimiser les balises Hn

Étape 3 : améliorez la popularité de votre site

Il reste une dernière étape pour améliorer votre SEO (et non des moindres) : travailler la popularité de votre site internet. Cela s’articule autour de deux axes :

  • organiser votre maillage interne pour bien répartir la popularité acquise ;
  • recevoir des backlinks pour augmenter votre popularité.

3.1. Travailler son maillage interne

Le maillage interne correspond aux liens qui vont permettre de naviguer entre les différentes pages de votre site. Il sert aussi à répartir la popularité acquise grâce aux liens externes.

La popularité fonctionne comme un liquide (les référenceurs anglo-saxons la qualifie d’ailleurs de “link juice“ ou jus de lien). Elle va se déverser sur l’ensemble de votre site en suivant le principe des vases communicants. 

Pour ruisseler de page en page, elle a besoin « d’une bonne tuyauterie » : il s’agit des liens qui constituent votre maillage interne (en orange sur le schéma un peu plus bas).

Pour votre optimisation SEO, il est donc essentiel de bien élaborer votre maillage interne au risque de voir certaines de vos pages à court de jus.

L’important est de construire une arborescence intelligente, logique pour l’utilisateur et qui ne laisse aucune page orpheline (non reliée à une autre).

💡 Découvrez LA bonne méthode pour créer l’arborescence de votre site web.

copie écran : link-juice
Source : 5and3.co.uk

3.2. Obtenir des backlinks

Parallèlement, il est aussi primordial de travailler votre netlinking. Cela consiste à obtenir des liens externes à partir d’autres sites qui pointent vers le vôtre (en vert sur le schéma ci-dessus).

Ces liens, appelés backlinks, peuvent diriger vers :

  • votre page d’accueil pour améliorer la popularité de tout votre site ;
  • vers les pages dites profondes pour concentrer la popularité sur ces dernières.

Plus vos backlinks seront pertinents et obtenus à partir de sites à forte autorité, plus la popularité qu’ils vous transmettront sera importante. 

Par exemple, si vous vendez des articles de jardinage, un backlink sur le site d’une grande enseigne de jardinerie serait très puissant en termes de SEO, puisqu’il serait à la fois populaire et pertinent.

Attention en revanche aux liens de mauvaise qualité (annuaires bas de gamme, fermes de liens…) : ceux-ci peuvent être durement sanctionnés par l’algorithme Penguin de Google.

Alors comment décrocher de bons backlinks ? 

💡 Je vous livre 23 techniques pour créer des liens vers votre site.

Grâce aux 3 étapes présentées dans cet article, vous savez maintenant comment optimiser le SEO de votre site. 

Vous en voulez plus ? Ça tombe bien, j’ai tout prévu ! Avec ma formation SEO dédiée aux e-commerçants, je vous accompagne dans l’amélioration du référencement naturel de votre site web. 

Pour aller plus loin, attirer plus de clients sur votre boutique, développer votre chiffre d'affaires et vos ventes téléchargez mon guide gratuit.

Subscribe
Recevoir un email pour
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments